Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Autres      (1764 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon mari a menti sur le testament

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 1226 lectures | ratingStar_104580_1ratingStar_104580_2ratingStar_104580_3ratingStar_104580_4

En janvier dernier, on lui a diagnostiqué un cancer de l'estomac. Cela faisait de nombreuses années qu'il consultait mais personne n'a jugé bon de lui faire faire des examens poussés. Bref il se fait opérer le 6 janvier 2005 (jour de mon anniversaire ! ) puis suivent 6 mois de chimio et de rayons. Ces moments ont été bien sur tres difficiles pour nous d'autant plus que nous n'étions pas au mieux dans nos relations (j'étais sur le point de divorcer en 2004). Je dirais que le problème principale (pour faire vite) est l'argent et la façon de le dépenser (mon mari est egyptien donc nous économisons beaucoup la bas mais à force j'en ai marre car après tout c'est en france que je vis). Bref la veille de l'opération il fait son testament seul (l'opération aurait pu lui être fatale) en arabe alors que je considère qu'on aurait dû le faire ensemble puisque ce sont nos biens communs qui sont là bas). Bref je m'aperçois qu'il m'a mal traduit son testament (notamment sur le point de dons financiers à sa famille) et aussi je découvre d'autres mensonges qui ont trait au financier. Cela a été très dur pour moi psychologiquement de m'apercevoir qu'au seuil de la mort il m'avait menti, ce n'est pas le coté financier qui m'a déçu mais plutot le mensonge dans une situation si grave. Je précise que nous avons 2 enfants de 5 et 2 ans. Déjà à l'annonce de sa maladie, bien sur j'ai eu un choc terrible pour lui (nous avons 35 ans) mais c'est surtout à mes enfants que j'ai pensé et c'est vrai que je lui en ai terriblement voulu d'avoir cette maladie (j'ai conscience que ce que je dis est inepte) surtout pour l'avenir de nos enfants, voir leur père malade etc. C'est à ce moment, quand il a été opéré que je me suis rendu compte que je n'avais pas vraiment envie d'aller le voir à l'hopital (j'y suis évidemment allée maisj'ai vécuces moments dans une grande solitude) mais c'est vrai que je suis quelqu'un de rancunier et j'avais du mal à avaler ce mensonge qui en fait m'a renvoyé le film de toute notre relation commune (8 ans de mariage) , tous les non dits sont remontés, tout ce qui n'allait pas est revenu dans ma tête. J'ai réalisé que j'avais laissé tombé beaucoup de choses depuis que je suis avec lui (au niveau intellectuel notamment). J'ai parfois souhaité qu'il décède au plus vite pour ne pas devoir subir ses années de traitement, non pas pour moi (je suis une adulte, je comprends ce qui se passe) mais pour mes enfants. Je précise que depuis le début de ma maternité je suis plus mère que épouse, je me sens peu aimée par mon mari (quelqu'un de matérialiste, qui m'aime bien sur mais à sa façon, en achetant des appartements, voitures alors que moi c'est une fleur que je veux, un bon anniversaire, un peu d'attention au quotidien plus que des plans sur le long terme). Je m'investis seule sur l'éducation des enfants (mon mari n'est pas dans son pays et il est vrai que je souhaite avoir l'autorité sur les enfants et leur éducation, je ne lui ai pas donné beaucoup l'occasion d'avoir son mot à dire et de participer).

Bref, je suis passée par des moments ou j'ai encore récemment pensé à divorcer pour les raisons financières et aussi car je n'ai pas envie de voir mon mari malade, de devoir le soigné etc. Je pense qu'à 35 ans on a envie d'avoir un mari fort, sur qui on peut compter etc. Or sa maladie fait qu'il faut que je fasse très attention à lui psychologiquement parlant, ne pas le contrarier trop etc et cela j'ai peur que ça me retombe dessus càd que ce soit moi qui en devienne malade de tout garder à l'intérieur, surtout qu'il me reproche de n'avoir rien fait pour lui pendant sa maladie et ses traitements (que pouvais-je faire sinon être là pour lui faire à manger, lui parler si il en avait besoin mais il souhaitait peu parler. Il m'a reproché par ex de continuer à sortir les enfants le dimanche alors que lui devait rester à dormir terrasser par la fatigue de son traitement de chimio, je ne pouvais pas rester à la maison avec mes enfants qui ne peuvent pas faire de bruit et pour qui c'est dure de voir leur père si faible). Personne ne sait comment son cancer va évoluer (méthastases ou non) et c'est cette incertitude qui es dure au quotidien. Nous avons eu des moments très dures cette année et des moments ou nous nous sommes rapprochés (notamment cet été ou il s'est rendu compte que sa famille tenait peu compte de sa maladie au quotidien). Cependant j'aime trop mes enfants pour leur imposer un divorce, je sais que beaucoup d'amis qui ont su nos problèmes pensent que j'ai voulu (et veux encore ? ) me séparer car il est malade (en gros c'est il ne vaut plus rien donc tu veux le jeter). Je précise qu'il n'a jamais voulu voir de psy pendant son traitement (il dit qu'il croit en dieu et que cela lui suffit) , pour ma part j'avais pris RDV mais n'y suis pas allée. Au fond ce qui est remonté à la surface avec sa maladie c'est le sentiment d'avoir échoué dans ma vie personnelle et c'est cet échec dont je l'accuse je crois, alors que j'en suis forcément aussi responsable (on récolte ce que l'on a semé, je n'ai pas assez posé de questions au bon moment sur où est l'argent etc, car il aime devoir tout gérer seul et maintenant je me rends compte que je n'étais pas d'accord sur tout. Je précise qu'il ne m'a jamais vraiment menti ni dépenser pour autre chose que pour nous et les enfants mais il mentait pour être tranquille, ne pas devoir rentrer dans les détails et les explications).

J'ai conscience que mon récit est flou et pas toujours cohérent, mais aujourd'hui mon souci est de savoir si je peux continuer à vivre avec lui avec ma rancune qui est encore là, comment continuer pour le bien de tout le monde, de mes enfants.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


104580
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma pelade - calvitie et perte de cheveux

image

Bonjour à tous !! Je voulais raconter mon histoire dans le but qu'elle puisse peut-être aider certaines personnes… J'ai tellement lu de forum en restant caché sans me manifester que maintenant je me dis que c'est à mon tour. A l'âge de 13 ans...Lire la suite

Nos loulous malades : le post des angoisse(e)s

image

Bonsoir je peux me joindre a vous ? Voilà j'explique mon histoire… enfin celle de Farad. Farad est une écaille de tortue de 4 ans et demi. Il y a un mois elle a commencé à vomir et perdre du poids. Au début on a mis ça sur le compte du...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages