Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Cancer du poumon      (446 témoignages)

Préc.

Suiv.

Chimiothérapie et alopécie (perte des cheveux)

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin - 08/10/11 | Mis en ligne le 17/04/12
Mail  
| 721 lectures | ratingStar_242818_1ratingStar_242818_2ratingStar_242818_3ratingStar_242818_4
Salut. Je te donne mon temoignage car je suis en plein dedant, comme temoin, moi aussi. Il s'agit de mon pere. Il a declanche, en decembre dernier, des symptomes qui ont mene a une hopitalisation et là, les medecins ont dyagnostique un cancer du poumon et une large constellation de metastases un peu partout. S'en ai suivi des rayons, et la chimio. Une premiere, puis retour a la maison, et une seconde il y a une semaine. Une nuit a l hopitale et retour a la maison donc une prise en charge a domicile. Je suis justement un peu ettonne de la tournure que prennent les choses au niveau de la prise en charge medical a domicile… j'ai tres souvent la nette impression d'être "lache dans la nature" avec lui sans vraiment un suivi medical… pour la chimio on ne lui a rien expliquer, un matin une infiermiere est entre dans la chambre et lui a place la perf, on a demander qu'est ce que c'était " ha ben… c'est la chimio, on vous a pas dis ? " Bin non. Pour la perte des cheuveux idem… Un jour ça a commencer a tombe. Et voila. Alors je vais essaie de prendre rendez-vous pour une peruque et voir, car c'est sur que au niveau de l'estime de soi, de l'image de soi, là c'est carton plein… mon pere n'ose a peine se regarder dans le miroir, et je sens de la honte de se montrer tel quel devant nous… bon moi je vis nuit et jour avec lui comme ça on a pris l habitude, mais tu vois, il n'y a eu aucune infos. Rien. Nean. Je te raconte pas l'angoisse, pour lui surement (je sais pas trop parcequ'il communique pas trop ses sentiments) mais moi je me sens super stresser du manque d'info. Et j'ai l'impression que quand j'en demande je recois des infos d'autre types que je ne comprend pas. Pour ce qui ai de la prise en charge a domicile du cabinet d'infirmiers liberaux, je suis vraiment tres decu. Ils ne font pas les transmitions avec les etablissements de soins et je dois trouver des labos pour les soins technique car ils ne veulent pas les faire, ne veulent pas non plus venir que trois jours par semaines mais ne veulent pas lache ce "clien potentiel" ect… Bref ma soeur est infiermiere et se sent tres en colere de voir commen disfonctionne la machine, quand on est de l'autre cote. Je ne comprend pas commen fonctionne le systeme, nous n'avons personne a qui parler vraiment pas de referent, personne qui suit le cas de mon pere, enfin il y a bien le medecin de l hopital mais… je sais pas ils sont toujours deborder, on ne le vois jamais (je comprend aussi : 2 infermiers pour 50 lits…) enfin a la fin c'est moi qui m'occupe de suivre mon pere de contacter les medecins pour faire les transmitions et prendre les rendez-vous et tout le reste… Je sais pas si ça se passe comme ça en general peut être que c'est normal. Enfin voila pour ce qui est de la perte des cheveux j'imagine que chaque personne est differente mais mon pere a toujours eu les cheuveux un peu long, et ça a ete un peu un choc car on ete pas preparer… J'espere que ça t'aidera.
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


242818
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Temoignage tercian (petit coup de gueule) - neuroleptiques

image

Bonjour à tous ! Je suis une jeune fille de 25 ans qui souhaite juste s'exprimer sur la prise de neuroleptique (entre autres…) , après un recul de 10 ans de traitement/abrutissement. J'ai commencé à être traitée à l'âge de 15 ans, suite à...Lire la suite

De la crise d angoisse - angoisse et phobie

image

Bonsoir, En passant par hasard sur une video ytube, j'ai ecouter le témoignage d'une jeune femme ayant souffert de ce trouble en parlant de ce forum comme bequille et soutien vis a vis de son problème. Elle, comme beaucoup de semblables face a ce...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages