Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Cancer du poumon      (446 témoignages)

Préc.

Suiv.

Infarctus et cancer du poumon

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 20 ans
Mail  
| 5524 lectures | ratingStar_131243_1ratingStar_131243_2ratingStar_131243_3ratingStar_131243_4

Mon mari a fait un infarctus en janvier 2002, donc forcément aux urgences il a passé d'office une radio des poumons… ils cherchaient le coeur, pas les poumon… il n'y avait rien… le jour de la sortie de l'hopital, soit une semaine plus tard, après la pose d'un stent, il a commencé à s'épuiser et souffrir atrocement des pieds, rétention d'eau, fiévre.;le cdardiologue a dit que son rôle était terminé, qu'il devait rentrer à la maison… '… il a tellement eu du mal à marcher que je l'ai trimballé partout : neurologue, podologue, médecins.; conclusion : "il faut vous secouer, c'est de la paranoïa… " c'est l'époque où onpouvait cnsulter partout librement… 3 mois après l'infarctus, devant notre insistance, hospitalisation en rhumato… diagnostic de la rhumato en voyant ses ongles bombés et verre de montre et élargis si caractéristiques des épanchement pannéoplasiques : cancer du poumon. Avant tout examen elle a tout de suite vu !! Elle ne l'a pas dit, elle l'a écrit… mais ça a été confimé le lendemain aux radios !! Au scanner : inopérable, envahissement médiastinal, ganglions… "maximum 2 ans… nous ferons tout pour ne pas le laisser souffrir". Sauf qu'il a souffet, comme les autres. Pour rester éveillé, il a évité la morphine le plus longtemps possible. Le pneumologue a donc fait ressortir la radio de janvier, les premières urgences : à l'endroit de la tumeur ; bizarrement il y a une zone floue… mais comme c'est la région cardiaque qui faisait l'objet de la radio, ce flou n'a pas attiré l'attention. Nul n'a pu dire si c'était déjà la tumeur… probablement… mais on m'a aussi répondu que en toute franchise, celà n'aurait rien changé… vu la rapidité. Donc en trois mois, c'etait un cancer devenu inopérable. Il y a des cas où les gens partent en un mois… mais j'en veux au médecin traitant !! Qui partait en vacances, et qui lui a dit de se forcer un peu à marcher !! Que c'était psy, puisque le coeur allait bien !! L'infarctus n'a fait que révéler le cancer qui était déjà là, et qui a trouvé cette faille pour exploser. J'aime mieux vous dire que j'ai refait tous les médecins incompétents pour leur dire d'être vigilants "pour le prochain"… le symptôme annonciateur était cette "eau" dans les pieds, les chevilles, dans les mains : c'est le cancer qui envoie une toxine qui fabrique cette eau, qui se loge dans les couches d'os ! Donc, invisible à la radio et aux scanners, mais horriblement douloureux. On imagine les couches d'os soulevées par cette "eau" c'est le syndrome pannéoplasique de Pierre Marie Foix., personne ne le connaissait, parmi les médecins de ville !! … sauf la chef de service rhumato de l'hopital, et bien sur, le pneumologue vers lequel ils l'ont transféré… souvent infarctus et cancer du poumon vont ensemble. L'un révèle l'autre.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


131243
b
Moi aussi !
6 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Temoignage tercian (petit coup de gueule) - neuroleptiques

image

Bonjour à tous ! Je suis une jeune fille de 25 ans qui souhaite juste s'exprimer sur la prise de neuroleptique (entre autres…) , après un recul de 10 ans de traitement/abrutissement. J'ai commencé à être traitée à l'âge de 15 ans, suite à...Lire la suite

De la crise d angoisse - angoisse et phobie

image

Bonsoir, En passant par hasard sur une video ytube, j'ai ecouter le témoignage d'une jeune femme ayant souffert de ce trouble en parlant de ce forum comme bequille et soutien vis a vis de son problème. Elle, comme beaucoup de semblables face a ce...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages