Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Cancer du poumon      (446 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je vis très mal le décès de ma mère d'un cancer du poumon

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 782 lectures | ratingStar_224197_1ratingStar_224197_2ratingStar_224197_3ratingStar_224197_4
Je n'étais pas revenu depuis le décès de ma maman qui est le 30 août 2004...cancer poumon avec métastases osseuses et au cerveau.Plus le temps avance et plus ca fait mal,sa voix,son corps,son rire,tout me manque terriblement..on dirait parfois que je vais devenir folle.COMMENT CONTINUER à faire semblant d'être pollitiquement correct envers collègues de travail et d'autres gens qui n'arrête pas de te demander " et puis,ca va? "quand au fond de toi il y a un immense vide remplie de chagrin et de colère!!!Et le pire commentaire que J'ai eu c'est "oin mais cela doit être moins pire quand on s'en attends "..je sais que ces personnes ne savent pas c'est quoi perdre quelqu'un de cher. Ouff!Ca fait du bien de parler,mais je suis vraiment en petites miettes,qui aimerait se faire consoler par sa mère...je donnerais n'importe quoi pour la revoir une dernière fois,sur le coin de la rue....je sais que c'est complètement dingue mais c'est comme si La vérité s'installe pour vrai,que la réalité prend forme....j'avais créer une bulle je crois,je m'imaginais qu'elle était en voyage et qu'elle reviendrait bientôt. Le mercredi 25 août j'étais avec ma tendre maman à son rendez-vous avec le docteur,on voyait bien que ca commencait à moins aller bien mais elle marchait seule,avait une conversation normale et tout son caractère mais le vendredi...tout a basculé...les métastases au cerveau ont pris la place,ma maman était confuse et j'ai tellement eu peur.Elle ne voulait plus manger,plus dormir,tout ce qu'elle disait n'avait plus de sens...juste un moment de répis de quelques minutes,elle m'a regardé et m'a dit "il est qu'elle heure? Mais il est l'heure de mon somme?" et pouff..de retour à la case départ.Moi et mon frère voyaient que ca n'avait plus de bon sens et qu'elle serait mieux à l'hopital car elle ne pouvait plus nous dire si elle avait mal ou non et avaler ces pillules était très difficile alors nous lui avont demandé...elle ne voulais pas vraiment mais savait qu'elle n'avait pas le choix alors elle nous a dit oui.Ce fut mes trois jours les plus engoissants de toute ma vie,le même soir elle a eu un dernier retour à la réalité et elle me dit en sanglotant " je veux revenir à la maison " le coeur m'a casser en deux...je lui dit que ce serait mieux de rester cette nuit car son médecin était de garde le lendemain alors elle m'a dit ok c'est vrai et je lui dit que je resterais avec elle tout le temps...je ne pouvais même pas aller à la salle de bain,elle criait mon nom tant qu'elle ne me voyait pas .Je l'ai vu paniquer,elle savait que ca s'en venait...cette mort qui était tout près...et je ne pouvais rien faire .Tout c'est passé tellement vite...j'aurais voulu un vrai dernier regard et un baiser de sa part ...ce vendredi on se disait "bonne nuit ,je t'aime fort"ce qui remplace les baisers.On croit que ceux qu'on aime sont presque éternelle,je n'ai pas vraiment de regrès mais des manques.Elle est partie de ce monde en présence de moi et mon frère et mes yeux dans les siens et ca,je n'oublierais jamais. Maman tu me manques,je te pleure à tous les jours,je sais que tu es mieux qu'ici bas et que tu as eu tout ce que tu voulais mais Dieu que ton corps terrestre me manque!!!C'est terrible cette épreuve de la vie,tu étais si jeune et pleine de vitalité,tu venait de fêter tes 53 ans en compagnie de ta famille et tes meilleures amies.Il y a des jours où parfois J'aimerais aller te rejoindre mais je sais que c'est la douleur qui est inssuportable et surtout je sais que ce ne serait pas ca que tu voudrais mais qu'on continue de vivre en souvenir de toi.Je ne suis pas au stade d'acceptation,loin de là mais je ne peut rien y faire,la douleur est trop forte. Je t'aime et je t'embrasse ma belle maman adorée xxxxxx
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


224197
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Temoignage tercian (petit coup de gueule) - neuroleptiques

image

Bonjour à tous ! Je suis une jeune fille de 25 ans qui souhaite juste s'exprimer sur la prise de neuroleptique (entre autres…) , après un recul de 10 ans de traitement/abrutissement. J'ai commencé à être traitée à l'âge de 15 ans, suite à...Lire la suite

De la crise d angoisse - angoisse et phobie

image

Bonsoir, En passant par hasard sur une video ytube, j'ai ecouter le témoignage d'une jeune femme ayant souffert de ce trouble en parlant de ce forum comme bequille et soutien vis a vis de son problème. Elle, comme beaucoup de semblables face a ce...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages