Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Cancer du poumon      (446 témoignages)

Préc.

Suiv.

Tabac et cancer du poumon

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 1088 lectures | ratingStar_24164_1ratingStar_24164_2ratingStar_24164_3ratingStar_24164_4

Le beauf a écrit"j'en déduirais plutôt qu'il partage au moins avec l'extrême doite le mythe de la guerre de civilisation et de l'incompatibilté des "races"… "  

LOS ANGELES (AP) - A quantité de tabac égale, les Noirs sont plus souvent victimes de cancer du poumon que les Blancs, une différence qui disparaît toutefois chez les très gros fumeurs, selon une étude franco-américaine qui pose aussi la question des différences génétiques entre races, de plus en plus prises en compte par la recherche.  

 

Cette étude, publiée par le New England Journal of Medicine, est la plus importante jamais réalisée sur le sujet. Elle souligne que les Blancs qui fument jusqu'à un paquet de cigarettes par jour ont un risque évalué à la moitié de celui des Noirs et Hawaïens fumant la même quantité. De même, toujours à consommation égale, les Latino-Américains et les Américains d'origine asiatique sont moins touchés que les Noirs.  

 

Si les médecins savaient depuis longtemps que les Noirs étaient plus touchés que les Blancs, ils en ignoraient la raison.  

 

Certains l'attribuaient déjà aux gènes, alors que d'autres lui préféraient une explication comportementale : les Noirs, selon eux, auraient tendance à tirer plus sur leurs cigarettes et par conséquent à inhaler plus de fumée.  

 

Dans leur étude publiée jeudi dans le New England Journal of Medicine, les chercheurs ont comparé le risque de cancer du poumon de différentes communautés fumant la même quantité de tabac.  

 

Si l'étude n'aborde pas toutes les raisons possibles pouvant expliquer cette différence, le responsable de l'équipe de recherche, Christopher Haiman, professeur assistant de médecine préventive à l'Université de Californie du Sud (USC) , estime que la génétique est au premier rang.  

 

L'étude concerne 180.000 personnes, issues pour plus de la moitié d'entre elles de minorités ethniques. Les patients ont rempli des questionnaires relatifs à leurs habitudes, en matière de consommation de tabac et de diététique en particulier.  

 

Les chercheurs de l'USC et ceux de l'Université de Hawaï, ont analysé les cas de cancer du poumon survenus pendant une période de huit ans. Après avoir pris en compte les facteurs diététiques, éducatifs et autres, ils ont découvert que les Blancs qui fumaient jusqu'à un paquet de cigarettes par jour présentaient un risque de 43 à 55% inférieur à celui des Noirs. Pour les Latino-Américains et les Américains d'origine asiatique, le risque est inférieur de 60 à 80%.  

 

Les non-fumeurs noirs, latino-américains et américains d'origine asiatique présentent eux aussi un risque de cancer du poumon plus important que les Blancs.  

 

Selon l'Association américaine du poumon, les Noirs ont statistiquement deux fois plus de risque de développer un cancer du poumon et 36% de risque supplémentaire d'en mourir.  

 

Les conséquences de l'appartenance à une race sur la santé est un débat controversé du fait de la discrimination qu'elles sont susceptibles d'entraîner. Toutefois, des médicaments destinés à certaines communautés commencent à être mis au point. Ainsi, l'an dernier, les autorités sanitaires américaines ont autorisé la mise sur le marché d'un médicament pour le coeur spécifiquement destiné aux Noirs.    

 

Source : AFP/ "La recherche".  

Et certains continuent à nous dire que les races n'existent pas…
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


24164
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Temoignage tercian (petit coup de gueule) - neuroleptiques

image

Bonjour à tous ! Je suis une jeune fille de 25 ans qui souhaite juste s'exprimer sur la prise de neuroleptique (entre autres…) , après un recul de 10 ans de traitement/abrutissement. J'ai commencé à être traitée à l'âge de 15 ans, suite à...Lire la suite

De la crise d angoisse - angoisse et phobie

image

Bonsoir, En passant par hasard sur une video ytube, j'ai ecouter le témoignage d'une jeune femme ayant souffert de ce trouble en parlant de ce forum comme bequille et soutien vis a vis de son problème. Elle, comme beaucoup de semblables face a ce...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages