Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Cancer du sein      (1038 témoignages)

Préc.

Suiv.

Carcinome canalaire in situ : on a dû faire une ablation des 2 seins

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 17/02/11 | Mis en ligne le 13/11/11
Mail  
| 1774 lectures | ratingStar_223565_1ratingStar_223565_2ratingStar_223565_3ratingStar_223565_4
Tout à commencé lorsque ma maman m'a annoncée qu'elle avait 3 cancers infiltrants au sein droit et qu'elle allait subir une mastectomie en décembre 2010. Le choc... Je n'étais pas suivie au point de vue gynéco et mammographie depuis mon installation dans les Pyrénées Orientales. J'obtiens mon 1er rv chez le gynéco le 3 janvier 2011 et tout c enchainé. Rv pour échographie et mammographie puis IRM le 17 janvier au matin. Et là on me dit "suspiscion de pré cancer". L'après midi même, je subis 1 biopsie sous anesthésie locale sur chaque sein dont 7 prélèvements. La biopsie se confirme. Carcinome canalaire in situ. Rv avec le chirurgien qui décide de me faire un prélèvement sur les 2 seins sous anesthésie générale avec au préalable la pose de harpons sur chaque sein. Et voici la suite : Alors voilà, lundi 31 janvier au matin lorsque je me suis fait mettre le harpon (guide de repérage pour le chirurgien) sur le sein gauche, tout c'est très bien passé, aucune douleur grace au spray froid ouf. Par contre sur le droit, elle me pose le premier harpon sauf qu'il ne tient pas et est obligé de me l'enlever sans anesthésie et comme son nom l'indique, c un crochet alors là une sacrée douleur... Elle décide de me faire l'anesthésie locale pour installer un nouvel harpon ouf. Je n'ai rien sentie. Direction immédiate à l'hopital, on m'y attendait pour 10 h et je suis arrivée à 10 h 20 car je devais attendre le compte rendu pour le chirurgien. Donc illico, je passe la blouse, mets les chaussons et le bonnet pour le bloc. Je suis très zen, aucune boule au ventre ni stress. On me donne tout de même les calmants. Tout se déroule à merveille, j'ai droit à de la musique classique dans le bloc lol. Je rigole même avec tout le personnel du bloc. Le retour en chambre se passe normalement. Je suis encore sous l'effet de l'anesthésie. Je suis remontée en chambre à 15 h 30. L'opération a débuté à 12 h et a duré 1 h 30. Le soir, le chirurgien vient me faire le rapport de l'opération et là, c la douche. "Le sein gauche ne m'inquiète pas par contre le sein droit je suis dans la merde" dixit le chirurgien. " Je vais devoir faire l'ablation avec reconstruction immédiate : sur 6 cm j'ai trouvé 2 carcinomes intra canalaire in situ (2 cancers non déclarés) . Je ne m'étais pas préparée à cette éventualité. Je lui demande à 3 reprises pour savoir si j'ai bien compris "vous êtes sur qu'il n'y a pas d'autres solution"... Le lendemain, j'ai l'impression d'avoir vécu un mauvais rêve et pourtant non, l'ablation de mon sein droit est bien prévue... Ni une ni deux, j'ai bien ma tête réveillée, je réfléchie à la lecture que j'ai faite d'un petit livret que j'ai eu lors de ma biopsie... Et ma décision est prise, je dois vite lui en parler. Je le vois hier en fin d'après midi et je lui pose la question "Etant donné que mon sein gauche est considéré comme dangereux et qu'il va falloir le surveiller comme de l'huile sur le feu, est-t-il possible d'envisager également l'ablation du sein gauche avec reconstruction immédiate car pour moi, il est hors de question d'avoir cette épée d'hamoclès au dessus de la tête" et il me répond "votre décision sera la mienne mais réfléchissez-y..." Ma décision est murement réfléchie. Il m'a dit "OK". Certes, il me reste à me préparer psychologiquement à ces 2 ablations et avec l'espoir au bout de ne plus être touchée par le cancer car la rechute est nulle et d'avoir une belle poitrine à l'issue avec des résultats spectaculaires. J'ai rendez-vous avec le chirurgien plasticien le 11 février et de nouveau avec mon chirurgien le 14 février et je dois être opérée dans la foulée. Je n'ai pas encore de date définitive. Acutellement, les douleurs sont quasi nulles sur les 2 seins si c n'est que je suis toute courbaturée des bras, du thorax. Je le ressents fortement quand je tousse ou que j'éternue. La suite au prochain rv... RV avec le chirurgien plasticien du 11 février 2011 : Ca y est je c à quoi m'en tenir. J'ai vu mon chirurgien plasticien. Je rentre le 7 mars et je suis opérée le 8 à la 1ère heure. Donc il va me faire l'ablation des 2 seins avec reconstruction immédiate avec pose des prothèses définitives. Mon 1er chirurgien va devoir enlever le mamelon et toute la glande mammaire, je garde l'enveloppe du sein et dès qu'il aura terminé cette opération, mon chirurgien plasticien interviendra immédiatement pour me poser la prothèse définitive en forme de goutte d'eau. Durée de l'opération 1 h 30 - 2 h environ. Je reste minimum 5 jours à l'hopital. Tout dépendra de mes drains. J'ai acheté mon nouveau soutien gorge sportif que je devrais porter de suite après l'opération et ce durant 3 semaines. J'ai demandé à garder le volume de mon sein initial, il a tiqué un peu car du fait de l'ablation du mamelon, ca va me réduire le sein lorsqu'il va le recoudre. Donc tout dépendra de la peau qu'il me restera. Au pire, je me retrouverai avec un 95 C. Ce sera déjà pas mal. La reconstruction du mamelon sera une autre étape. Cette intervention est très douloureuse. Ce ne sera pas une partie de plaisir mais à mon réveil, j'aurai de nouveaux seins tout neuf. Et Adieu à ce putain de cancer. J'ai craqué en sortant de son cabinet, le stress est monté d'un coup quand il m'a dit la pratique qu'il allait me faire. Tout se bousculait dans ma tête. Il a contacté le chirurgien devant nous pour en discuter. Tout a été décidé en moins de 5 mn. Waouhhhhhh c un énorme soulagement malgré tout. Lundi 14 février, rv avec mon 1er chirurgien : Confirmation qu'il me fait bien l'ablation des deux seins avec reconstruction immédiate. Je n'aurai ni chimio ni radiothérapie et ni traitement. Je garderai également le mamelon sur le sein gauche et pas sur le droit, celui qui est atteint. Je retourne voir le chirurgien plasticien ce jeudi pour finaliser l'opération et poser encore des questions. Je me pose tellement de questions sur l'opération, le réveil, la douleur, le regard lors de mon 1er pansement, mon regard devant le miroir sur cette modification. Ce ne sera plus mes seins, il va falloir que je les apprivoise. C dure de se faire à cette idée. Je m'y prépare tout doucement mais surement, la date du changement arrive vite. Si vous avez vécu la mastectomie et la reconstruction immédiate, je serai très heureuse de connaître votre histoire et votre vécu.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


223565
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Peur des maladies - angoisse et phobie

image

Bonsoir. Je nouvelle sur ce forum et j'ai mis du temps avant d'arriver a m'inscrire. J'ai peur des jugements sur ma situations. Voila je m'appelle Julie j'ai 23 ans Maman de deux petites poupée de 3ans et de 5 mois. Il y a 6 semaines j'ai trouver...Lire la suite

Help ! comment me reconstruire apres un cancer du sein ? - bruxelles - belgique - entraide et associations locales, ville par ville

image

Bonjour, Je me présente : vanessa 33 ans vit à Bruxelles. J'ai vécu une expérience très douloureuse dans ma vie. J'ai eu un cancer du sein de stade III traité par chimiothérapie, radiothérapie et maintenant hormonothérapie. Après tout ce...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages