Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Cancer du sein      (1038 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le cancer se guérit, il faut se battre

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 15372 lectures | ratingStar_6606_1ratingStar_6606_2ratingStar_6606_3ratingStar_6606_4

Amies unies par la volonté de guérir du cancer du sein, nous répondrons à vos questions et vous soutiendrons du mieux que nous pourrons. Nos expériences vous aideront à lutter contre la maladie qui fait encore peur mais qu'il faut affronter. Le cancer se guérit, cela vaut le coup de se battre !

BAB : (Elisabeth) 51 ans. Mariée, des jumeaux de 21 ans. Juin 2001 : mammo + écho impeccables. Juin 2002 : découverte d'une masse au sein gauche. Juillet 2002 : ponction, re-mammo et écho, opération le 19 août 2002 d'un adénocarcinome infiltrant de 27 même et curage de 16 ganglions avérés tous négatifs. 6 cures de chimio, 25 séances de rayons. Actuellement : Tamoxifène 1 cp/jr pendant 5 ans. Premier vrai bilan avec mammo + écho en février 2004 TOUT VA BIEN à refaire 6 mois après. Et surtout j'ai soif de vivre très vieille pour voir mes futurs petits enfants… Très grosses bises à vous toutes.

CHAMICALE : 55 ans. Pas d'enfant. 1992 : douleurs dans le bras, noyau dur au sein gauche. RV immédiats : mammographie, échographie, biopsie, tumorectomie avec curage ganglionnaire. 40 séances de radiothérapie. Ignorant que les récepteurs hormonaux étaient positifs. Avril 1994 : trachéite, toux = métastases pulmonaires. Lobectomie gauche, 10 mois de chimiothérapie, avec douloureuse gingivite. 7 ans d'hormonothérapie : Nolvadex 20 mg/jour, 1 piqûre d'Enanthone tous les 28 jours. 1999 : ovariectomie. J'aime la vie qui me le rend bien. Baisers roses, pour voir la vie en rose.

DANY : (Danielle) 53 ans, Paris. 12 février 2003 : ablation d'une tumeur au sein gauche, très petite, 7 même, à Curie. Printemps 2003 : 25 séances de rayons, suivie d'une prescription de tamoxifen pour 5 ans ; aucune brûlure. Fatigue due au tamoxifen et prise de vitamines tous les 2 mois depuis juillet 2004. Actuellement, contrôle tous les 6 mois. Fortes bises à toutes.

DROOPYNOUS : Je venais de fêter mes 30 ans, j'ai senti une petite boule dans le sein gauche. Echo en déc. 97 : plusieurs nodules dont le + grand faisait 18 même. On commençait à sentir les ganglions sous l'aisselle, verdict le 30. Pour passer mes réveillons en famille, on a attendu le 8 janvier pour m'opérer. Verdict de la biopsie : stade III (T3N2M0) , 18 ganglions atteints sur 24 et la plus grosse tumeur 65 même. 4 FEC classiques avec entre la 2ème et la 3ème un séjour de 2 jours à St Luc pour prélever des cellules souches. Après une chimio intensive (séjour de 2 mois à St Luc) : 4 jours de chimios + greffe des cellules prélevées et 10 jours de chambre stérile + convalescence. Après 1 X semaine cure de sandoglobuline pendant 2 mois. Août 98 : 3X25 séances de radiothérapie. 1999 : reconstruction par lambeau TRAM 2 : on prend 1 muscle dans le ventre, de la peau, de la graisse et la 2ème de la peau de l'aine pour l'aréole et une lèvre pour le mamelon. Après 6 ans, je vais bien et comme je suis ménopausée, je suis en attente de don d'ovocyte car je n'ai eu qu'un seul enfant en 93 qui était mort-né.

Je vis d'espoir et je trouve que la vie et le combat c'est dur mais ça en vaut la peine. J'ai besoin d'un enfant car j'ai beaucoup à donner et à partager. Bisous à toutes.

GARANCE 39 ans : Nov. 1999 : asymétrie au niveau du sein G (un genre de dépression, une adhérence) - mammo : à surveiller, pas d'éléments suspects. Janvier 2000 je continue à être inquiète, malgré un traitement progestatif, le "creux" est toujours là, la spécialiste me programme une zonectomie (comme il n'y a pas de "boule" il faut aller voir ça sous anesthésie). Mars 2000 : je me réveille avec un pansement sous le bras gauche et des drains, ça fait très mal, physiquement et psychiquement, je comprends que j'ai un cancer. Avril 2000 : mastectomie, les ganglions sont sains. Début d'une chimio FEC 75 - j'ai la hantise de perdre mes cheveux mais je ne les perd pas, enfin juste 40% mais de façon diffuse donc ça ne se voit pas (vive les shampooing à l'eau froide, le shampooing phyto, le casque réfrigéré). Août 2000 : radiothérapie==fatigue mais j'ai, je crois, ce qu'on appelle l'énergie du désespoir. Un an plus tard : reconstruction mammaire - depuis les bilans ont été bons mais je flippe toujours énormément avant de les faire. Je viens trouver du soutien sur ce post de Chamicale que je lis presque tous les jours et apporter, à l'occasion, une petite contribution Merci à toutes !

LYNE : 17.04.01 : 1ère écho et mammo + que bizarre pour le sein gauche. 25.06.01 : Entrée en clinique. 26.06.01 : Préparation pour l'opération, radio etc. + lymphoscintigraphie mammaire (4 injections aux points cardinaux de la tumeur pour repérer les ganglions sentinelles). 28.06.01 : Scintigraphie osseuse et écho pelvienne, c'est OK OUF. 01.07.01 : Date importante, autorisation de sortie pour quelque heures, le temps de manger le gâteau pour les 19 ans de notre dernier (je lui ai offert la croix de vie). 04.07.01 : les pansements se décollent, je vais aux urgences pour les faire refaire. Je croise le chirurgien qui me parle de chimio. 05.07.01 : Tél du cancérologue : les ganglions sont sains, on fera seulement les rayons. 13.07.01 : Marquage et premiers rayons, je pose des questions aux manipulateurs qui me font un cours… je suis moins dans l'ignorance… je peux mieux combattre, ça va durer 7 semaines. Chaque jour est une victoire…

MARYSE : Mariée, 2 enfants. J'ai été opérée d'un cancer du sein dépisté le 8 mai 2003 et opéré la 1ère fois le 11 juillet 2003 : quadratectomie ; le 15 août : début de la chimio à raison d'une séance toutes les 3 semaines (FEC75) avec piqûre Eprex pour les globules ; dernière séance le 28 novembre ; réopérée le 12 janvier ; radiothérapie 30 séances. Arimidex pour 5 ans ; maintenant je suis en pleine forme et j'attend la reconstruction pour le 17 janvier 2005.

MOMO : 52 ans, mariée, 2 fils 30 et 28 ans, une superbe petite fille et une belle fille non moins adorable. Janvier 2004 : exploration pour problème au sein G découvert par moi en Août qui s'avère être inflammatoire dans le cadre de maladies auto-immunes (sarcoïdose, Gougerot Sjö ; gren, rhumatisme psoriasique…) ; traitement depuis 20 ans par cortisone, anti-inflammatoire, anticancéreux (Méthotrexate) etc.

Mammo, Echo, Sein G exploration chirurgicale, inflammatoire, Sein Droit positif à l'écho-mammo, tumorectomie et ganglion sentinelle négatif, verdict anapath, Bloom 3, récepteurs hormonaux négatifs, donc 6 cures de chimio FEC 75 et 26 séances de radiothérapie. Bises à toutes.

MYRTILLE : 44 ans, mariée, 2 filles 21 et 13 ans et un garçon 10 ans, maman au foyer par choix. Je suis sur ce forum pour ma maman 74 ans, qui a un carcinome infiltrant de type canalaire de grade I (différenciation 3, anisonucléose : 1, index mitotique : 1). Elle a été opérée le 6 Mai à l'IGR de Villejuif (94) , pour nodule et foyer de microcalcifications bénin dans le sein droit. Pour le ganglion sentinelle, le chir n'était pas "chaud" vu son âge, il a quand même accepté, ouf le ganglion sentinelle était négatif. RV 15j après chez le chir. Tumeur 9 même fortement hormonodépendante : traitement ARIMIDEX pdt 5 ans et 25 séances de rayons après ostéodensitométrie de référence. Je tiens tout particulièrement à remercier "ARDEPASS" pour le dépistage prolongé et gratuit jusqu'à l'âge de 74 ans. Car ma maman ne se serait pas fait dépister (elle n'a même pas un médecin traitant). Grâce à vous toutes, j'ai pu poser les "bonnes" questions à l'oncologue, comprendre les termes barbares et la marche à suivre.

NOUCHKA : 2001 douleur au genou : je ne pouvais plus marcher. 6 m. Après verdict difficile mais dans la vérité. Cancer du sein hormonodépendant qui s'est disséminé dans le sang, = géodes (trous) dans les os un peu partout. 2 ans de traitement hormonal (arimidex) et arrêt en juin car récidive dans le foie ; chimio en cours, je suis en pleine forme. Je vous embrasse toutes.

PERSE : à 30 ans premier cancer du sein, (spécialité familiale) ablation, puis récidives diverses jusqu'à aujourd'hui où, à 42 ans, je viens de subir l'ablation du second sein.

En cours de chimio, 6 séances "classiques", et j'attends l'année prochaine pour la 2è reconstruction. Enseignante, je ne travaillerai pas cette année. J'ai 2 enfants supers, un mari extraordinaire, énormément de bonnes choses dans ma vie, et je suis partagée entre l'idée de me dire que j'ai énormément de chance dans la vie, et celle d'être en colère contre ce qui la gâche quand même sacrément. J'aimerais, cela depuis longtemps, communiquer avec des femmes qui ont peut-être eu un parcours approchant, ou faire partie d'une association, bref, j'ai besoin d'échanger.

RITA : 47 ans mariée 3 enfants ; en sept 2002 : découverte, après mammographie, de micro calcifications dans le canal galactophore. Opération en 7 retraits de celles ci : cancéreuses ; nouvelle ablation du sein et reconstruction de suite par muscle du dos le long dorsal ; pas de chimio ni de rayon. Mai : réduction de l'autre sein et bouturage du mamelon du sein reconstruit. Sept : tatouage du mamelon. Seulement traitée avec Tamosifème.

ROULIROULO : Corinne 40 ans. Novembre 2002 Verdict : cancer infiltrant de grade 2, tumeur de 3.9 cm hormonodépendante à 90%. 6 cures de chimio FEC 100. Fin mai 2003 ablation de la tumeur. Début juin ablation du sein. +/- 30 séances de radiothérapie, fin du traitement en novembre 2003. Hormonothérapie : Arimidex pour 5 ans + 1 piqûre par mois de décapeptyl pour déclencher une ménopause artificielle. Juin 2004 : toujours des règles malgré le traitement, je choisis la solution radicale : ablation des ovaires. Cerise sur le gâteau : reconstruction mammaire réalisée le 2 septembre 2004 à l'aide d'un lambeau de muscle prélevé dans le dos et pose d'une prothèse en silicone de 580g. Prochaine intervention prévue en février 2005 pour symétrisation.Tout va bien.

3M2 : Je suis là pour ma mère : Gisèle, 52 ans, mariée, 3 enfants (Laura 17 ans, Nicolas 24 ans, Magali-3M2- 29ans). Sept 2004 : mammo de contrôle ; une masse au sein droit. Echo, re-mammo, scintigraphie, ponction, tumorectomie ; nodule+calcifications. Nov. 2004 : le stade du cancer ne nécessite pas l'ablation du sein, mais il faut un curage ganglionnaire. Résultat : 6 ganglions sur 10 sont cancéreux donc chimio+rayons. 1ère chimio le 9 déc. 2004. On attend la suite, on garde le moral. Merci à toutes les jonquilles, fidèles au post (e) ! Bises à vous.

ZABDELILLE : 34 ans, mariée, une fille de 6 ans. Février 2004 : 1ère opération : tumorectomie (nodule 13 même grade I, hormonodépendant) + 3 ganglions sentinelles (sains). 14 avril 2004 : ablation + reconstruction avec prothèse en silicone. Séances de chimio terminées fin septembre 2004.

Vive la vie ! Bisous.

Nous n'oublions pas notre colombe Isabelle (pseudo PYLON) &dagger ; : Voir son hommage sur le site de Monique : (3w). Grbelliveau.net/
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


6606
b
Moi aussi !
39 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Peur des maladies - angoisse et phobie

image

Bonsoir. Je nouvelle sur ce forum et j'ai mis du temps avant d'arriver a m'inscrire. J'ai peur des jugements sur ma situations. Voila je m'appelle Julie j'ai 23 ans Maman de deux petites poupée de 3ans et de 5 mois. Il y a 6 semaines j'ai trouver...Lire la suite

Help ! comment me reconstruire apres un cancer du sein ? - bruxelles - belgique - entraide et associations locales, ville par ville

image

Bonjour, Je me présente : vanessa 33 ans vit à Bruxelles. J'ai vécu une expérience très douloureuse dans ma vie. J'ai eu un cancer du sein de stade III traité par chimiothérapie, radiothérapie et maintenant hormonothérapie. Après tout ce...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages