Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Cancer du sein      (1038 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le meilleur traitement consiste à aller voir un médecin

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 491 lectures | ratingStar_222729_1ratingStar_222729_2ratingStar_222729_3ratingStar_222729_4
tu peux peut être avoir un traitement pour te soulager.(crème). voir la gygy !! il vaut mieux consulter, de toutes façons. l'époque de vos mères n'est pas la votre, des connaissances nouvelles sont arrivées..et une consultation est l'objet de bien des mises au point pour les jeunes filles. ""On ne sait pas très bien quelle est l'origine de ces tensions mammaires que l'on rencontre aux deux extrêmes de la vie génitale et parfois entre celles ci. On a cru à un moment que tout cela était facile à expliquer, qu'il s'agissait simplement d'un désordre hormonal, que le corps manquait de cette hormone que l'on appelle progestérone. Aujourd'hui, cette explication ne suffit plus. On sait que sa cause est plus complexe, que le système hormonal n'est pas aussi simple qu'on l'a cru, il y a quelques années. Les douleurs que vous ressentez résultent en grande partie d'une tension, d'une sorte d'?dème, du tissu dans lequel baigne la glande mammaire. Les traitements. Les produits qui diminuent cet ?dème agissent aussi sur la douleur. · La progestérone. Assimilée sous forme de comprimés, elle devrait être efficace mais c'est inconstant, preuve que l'origine du symptôme n'est pas simplement une insuffisance hormonale. Elle présente par ailleurs l'inconvénient d'influer sur tout le système et d'occasionner quelques effets secondaires, dont les prises de poids. Appliquée localement, ses effets semblent intéressants. Dépourvue de conséquences de type général, elle est souvent suffisante. Reste qu'elle est désagréable à appliquer et que nos patientes ont perdu l'habitude d'appliquer, de masser, bref de soigner, elles préfèrent traiter. · Les veinotoniques. Ils ont leur place comme traitement d'appoint. · Les pâtes décongestionnantes. Elles sont très utiles et efficaces pour soulager en période de crise. On les réchauffe au bain-marie, on les applique en couche épaisse, directement ou sur une compresse de gaze. · Les gels désinfiltrants. Ils agissent un peu comme les pâtes sans en avoir ni l'efficacité, ni les contraintes. Appliqués sur le sein, ils réduisent localement l'?dème. Les conséquences. Paradoxalement, le cancer du sein ne résulte pas de ce mécanisme. Le cancer, c'est la multiplication anarchique des cellules des petites unités qui fabriquent le lait ou des canaux qui le transportent jusqu'au mamelon. Il n'en demeure pas moins que l'architecture de ces structures peut être modifiée par les désordres du tissu environnant. C'est ce qu'on appelle la mastose. Il n'y a donc pas de relation de cause à effet entre la mastose et le cancer du sein. Ça ne protège pas non plus, c'est différent. Les populations atteintes peuvent se recouper mais le lien que l'on pensait pouvoir tisser entre ces deux pathologies n'est pas établi à ce jour. On peut s'en réjouir ou s'en plaindre, c'est ainsi. Non traités, les troubles s'aggravent, leur fréquence et leur durée augmente. Une fois traités, c'est l'inverse. D'où l'intérêt de concevoir la thérapeutique comme un traitement, non comme un calmant. ""
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


222729
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Peur des maladies - angoisse et phobie

image

Bonsoir. Je nouvelle sur ce forum et j'ai mis du temps avant d'arriver a m'inscrire. J'ai peur des jugements sur ma situations. Voila je m'appelle Julie j'ai 23 ans Maman de deux petites poupée de 3ans et de 5 mois. Il y a 6 semaines j'ai trouver...Lire la suite

Help ! comment me reconstruire apres un cancer du sein ? - bruxelles - belgique - entraide et associations locales, ville par ville

image

Bonjour, Je me présente : vanessa 33 ans vit à Bruxelles. J'ai vécu une expérience très douloureuse dans ma vie. J'ai eu un cancer du sein de stade III traité par chimiothérapie, radiothérapie et maintenant hormonothérapie. Après tout ce...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages