Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Cancer du sein      (1038 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon mari m'a soutenue durant ma bataille contre le cancer du sein

Témoignage d'internaute trouvé sur femina
Mail  
| 564 lectures | ratingStar_228817_1ratingStar_228817_2ratingStar_228817_3ratingStar_228817_4
J'ai été émue par ton témoignage car j'ai été malade il ya quelques années et je me retrouve un peu dans la réaction de ton amie. Ma situation était un peu différente car j'étais déjà mariée depuis des années et maman. Cela dit, je n'ai mis personne au courant de la situation à part bien sûr mon mari, et mon frère aîné car je sais que je peux compter sur lui. Quand on est dans ce cas, on a beau être entouré, on se sent paradoxalement très seul à y faire face. La dernière des choses que je ne voulait pas avoir à affronter, c'était la compassion des gens, proches ou non, et le malaise que certains ressentent à l'annonce de la maladie; Et puis, on y pense suffisamment pour ne pas avoir envie d'en parler quand on sort de chez soi. Quelque part, avant de penser à moi, j'ai voulu aussi protéger mes parents, et mes filles (en bas âge à l'époque). Leur angoisse ne m'aurait pas aidé, bien au contraire. Ton amie ne veut pas que tu vives sa maladie car elle a probablement peur que ton regard sur elle change. Si tu l'entoures trop, que tu en fais trop, tu risques de l'étouffer. La meilleure aide que tu puisses lui apporter, c'est d'être dès le départ franc et ferme avec elle. Tu lui dis que tu l'aimes, que tu as envie d'être prêt d'elle et de ses enfants. Que cette bataille sera plus facile à mener à deux que seul. Si elle accepte de t'écouter, sois les bras qui l'entourent quand tu la sens angoissée, sans manifester ton angoisse par ailleurs surtout. Deviens la force sur laquelle elle peut se reposer. Continue d'être avec elle comme tu l'as toujours été, sans changer parce qu'il y a ce cancer. Ce qui peut l'aider sans aucun doute, c'est de se sentir ta femme avant tout. Mon mari a eu ce comportement avec moi, je lui en sais gré. Ca m'a aidé. Il était là pour me secouer quand je cédais au découragement, pour me sortir de chez nous pour vivre normalement. Qu'il me prenne dans ses bras sans même parler (c'est pas dur pour lui il n'est pas bavard lol) et savoir que je pouvait compter sur lui, c'était tout ce dont j'avais besoin. J'aurais mal supporté qu'il désespère, me communique son stress, pète un câble, fait une dépression, ....Il ne s'est jamais comportée avec moi comme si j'étais malade, mais toujours en mari. On se sort de cette épreuve, plus fort qu'avant.
  Lire la suite de la discussion sur femina.fr


228817
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Peur des maladies - angoisse et phobie

image

Bonsoir. Je nouvelle sur ce forum et j'ai mis du temps avant d'arriver a m'inscrire. J'ai peur des jugements sur ma situations. Voila je m'appelle Julie j'ai 23 ans Maman de deux petites poupée de 3ans et de 5 mois. Il y a 6 semaines j'ai trouver...Lire la suite

Help ! comment me reconstruire apres un cancer du sein ? - bruxelles - belgique - entraide et associations locales, ville par ville

image

Bonjour, Je me présente : vanessa 33 ans vit à Bruxelles. J'ai vécu une expérience très douloureuse dans ma vie. J'ai eu un cancer du sein de stade III traité par chimiothérapie, radiothérapie et maintenant hormonothérapie. Après tout ce...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages