Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Cancer du sein      (1038 témoignages)

Préc.

Suiv.

Traitement Hormonal Substitutif: je m'y perds !

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1399 lectures | ratingStar_101920_1ratingStar_101920_2ratingStar_101920_3ratingStar_101920_4

Moi je suis vraiment déçu d'après mon médecin qui m'en disait tellement de bien qui j'irais beaucoup mieux moins fatiguée, cela est vrai pour la fatigue je dois le reconnaitre mais le moral je n'y crois pas beaucoup, et le libido alors là moi aussi j'ai été vraiment déçu cela n'agit pas du tout. De plus je suis d'un tempérament très anxieuse, des soucis familiaux donc lorsque l'on est pas bien dans sa tete ce n'est pas un traitement qui va tout résoudre. De plus on prend du poids ce qui rend de mauvaise humeur, et puis tu as raison je n'ai plus de volonté, une contrariété et hop je me jette sur n'importe quoi chocolat et autre… moi je prend c'est nouveau le traitement en sray nasal pour les oestrogènes du 1 jour au 20 ème jour du mois et la progestérone c'est utrogestan 200 du 9 ème au 20 ème jour du mois. Mais je gonfle, de la cellulite, mal au sein, donc mon médecin m'as dit de réduire le spray en mettant qu'une pression nasale au lieu de 2 je vais voir ce que ça donne. Le problème c'est que je suis donc 10 jours par mois sans traitement et j'ai l'impression que les symtomes de ménopause reviennent pendant ces jours là, fatigue, mal aux articulations… en fait ce qui est décourageant comme tu dis c'est que l'on arrive pas à trouver le dosage qui convient, alors en fait on est jamais bien on ne profite pas du traitement, je comprend pourqoui beaucoup de femmes arrivent à abandonner, à la fin je les comprend un peu.j'avais déjà posé la question sur un forum à un médecin au sujet de la prise de poids et ths il m'a répondu que ça ne pouvait pas faire grossir puisque les oestrogènes répartissaient les graisses et donc les diminuait au niveau des hanches, et que c'était surtout le comportement alimetaire qui change, à la ménopause, moi je ne les crois pas beaucoup, car dès que j'ai commençé le traitement j'ai commençé à avoir tout le temps faim, donc pour moi ce doit être les oestrogènes qui sont en cause, ou alors je suis trop dosée je vais voir ce que ça donne ce mois ci.enfin cela me parait bien plus compliqué que je croyais de plus il y a tellement de marque, et puis moi je n'ai pas tellement confiance en les comprimés car au niveau du foie on ne sait pas ce que ça peut faire, j'ai vu tellement de témoignages sur internet de femmes qui sont contre maintenant entre des hépatites, du au traitement et au cancer du sein on ne sait plus quoi faire, il faut dire que les gynécologue ne sont pas toujours à notre écoute, ils sont toujours préssés.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


101920
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Peur des maladies - angoisse et phobie

image

Bonsoir. Je nouvelle sur ce forum et j'ai mis du temps avant d'arriver a m'inscrire. J'ai peur des jugements sur ma situations. Voila je m'appelle Julie j'ai 23 ans Maman de deux petites poupée de 3ans et de 5 mois. Il y a 6 semaines j'ai trouver...Lire la suite

Help ! comment me reconstruire apres un cancer du sein ? - bruxelles - belgique - entraide et associations locales, ville par ville

image

Bonjour, Je me présente : vanessa 33 ans vit à Bruxelles. J'ai vécu une expérience très douloureuse dans ma vie. J'ai eu un cancer du sein de stade III traité par chimiothérapie, radiothérapie et maintenant hormonothérapie. Après tout ce...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages