Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Cancers digestifs      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

Cancer de l'estomac

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin
Mail  
| 2268 lectures | ratingStar_90292_1ratingStar_90292_2ratingStar_90292_3ratingStar_90292_4

Bonjour,

Voici mon histoire :

J'ai 55 ans.

Opéré en 2003 de l'estomac (gastrectomie totale) , j'ai eu une radio-chimiothérapie (5 mois) après l'opération.

Pendant 2 ans et demi, le scanner n'a rien décelé mais en novembre 2006 découverte de nodules aux deux poumons (lâcher de ballons). Chimio (5FU + cisplatine) suivi de Xeloda pendant 10 mois. Malheureusement, fin août 2008, le scan montre des nodules qui ont doublé. Depuis je suis sous Ininotécan jusqu'en fin février 2009. Le scan montre une légère régression (10 %) , c'est peu mais vaut mieux ça que rien. De toute façon, l'objectif est de contenir a maladie tant qu'on peut.

Je ne peux donc pas travailler. J'en ai assez et aurait aimé une pose dans les traitements car cela fait deux ans sans interruption maintenant… Malheureusement c'est impossible.

J'ai perdu mon épouse en 2006 d'un cancer du sein métastasé, 4 mois avant d'apprendre que j'ai le cancer moi-même.

Elle a tenu 18 mois.

Surprenant mais je dois le dire, la vie a continué…

Un peu plus de 2 ans après l'opération, je rencontre une femme formidable alors que je pensais que plus personne ne voudrait de moi. Nous nous aimons toujours, j'ai vraiment rencontré la bonne personne, mais elle souffre énormément d'envisager d'avoir à me perdre et moi d'avoir à lui causer ce chagrin.

J'ai 4 enfants, le dernier qui va avoir 14 ans et l'avant-dernier qui a 21 ans vivent avec moi. C'est très dur pour eux aussi.

Je n'ai jamais rien caché à mes enfants.

Je ne sais pas où en est votre maman depuis le dernier message sur le forum.

On en voit de toutes les couleurs après l'opération ! Le corps est forcé de s'adapter et de supporter l'agression chimique.

Alors courage et mes pensées pour elle.

Bien à vous. Si je peux vous aider…

GL (qui n'a pas forcément le moral, enfin pas en ce moment).

PS : je me suis retrouvé plusieurs fois à l'hôpital après perte de connaissance parce que je ne suis pas assez attentif aux signes précurseurs (sensation de fatigue, petits trous noirs…) mais maintenant je gère très bien et lorsque ça m'arrive, je m'assois et je mange 2 à 3 morceaux de sucre de canne, j'en ai toujours sur moi). Je ne repart que lorsque j'ai retrouvé mes esprits.
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


90292
b
Moi aussi !
6 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Le cancer du pancreas

image

Bonjour à vous tous, Le 10/04/13, on a diagnostiqué une tumeur au pancréas de ma maman, elle a fait des examens car elle est devenue jaune subitement et avait des démangeaisons. Les scanners et IRM n'ont pas détecté de métastases ailleurs....Lire la suite

Suite cancer du colon

image

Bonjour, On a decouvert un cancer du colon a Maman, agé de 80 ans, debut aout. Elle allait bien, juste une constipation qui nous a emmené aux urgences en aout dernier. Nous avons du attendre 2 jours avant qu'on nous dise qu'il fallait faire une...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages