Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Cancers digestifs      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

Depuis 24 ans, je me bats contre le cancer

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 1560 lectures | ratingStar_91518_1ratingStar_91518_2ratingStar_91518_3ratingStar_91518_4

Cela fait 24 ans que je me bat contre le cancer.

En 1983 à l'age de 17 ans cancer du colon (polypose adénomateuse familiale profuse) ablation du colon épluchage du rectum afin de garder une continuité. Iléostomie provisoire jusqu'en mai 1984.

En 2003 récidive cancer du rectum ablation du rectum iléostomie provisoire, reconstruction d'une capsule rectale à partir de l'intestin grêle.

En 2005 recidive sur la capsule rectale tumeur T4, propagation de la tumeur sur la prostate et la vessie.

Mai à Novembre 2005 radiothérapie et chimiothérapie afin de réduire la tumeur au rectum de façon à pouvoir effectuer une pelvectomie total.

En janvier 2006 pelvectomie totale (ablation rectun, sphrincter, anus, vésicule séminale, vessie, prostate) Iléostomie et urostomie permanante (poche pour les urines et les selles).

En avril 2006 métastases au foie (une trentaine) on me donner 3 mois à vivre.

Je peux vous dire que le ciel vous tombe sur la tête.

De mai 2006 à février 2007 chimiothérapie (irinotécan et vasta) insuportable. Je faisais des malaises vagales.

Arrêt de la chimio en février 2007. Opération prévu car les métastases ont littéralement fondu (plus que 5 métastases au foie).

Mes reflexions sont les suivantes : Je me suis toujours battu pour ètre informé sur les chimios et les opérations pouvant ètre effectué pour mes pathologies. Toujours plusieurs avis et prendre les meilleurs chirurgiens.

Je me suis aussi soigné avec des médicaments à base de plante (pas remboursé par la cpam). Médicaments utilisées dans les pays étrangers et qui ont fait leurs preuves. Ces médicaments sont utilisés pour réduire les effets secondaires mais également pour réduire les tumeurs cancéreuses. D'ailleurs ces médicaments sont utilisés par des cancérologues étrangers et mème certains cancérologues francais envoient des patients qui sont dans une impasse dans leurs traitement pour s'y faire soigner à l'étranger.

J'ai moi mème communiquer l'adresse de certain laboratoire qui fabrique ce type de médicament à des personnes qui étaient dans une impasse dans leurs traitements. Ces personnes revivent (marqueurs en forte baisse, traitement mieux supporté etc). Pour ma part je n'avais que très peu de chance de m'en sortir, la chimio utilisé (la plus récente) n'a que très peu d'influence sur l'évolution de mon cancer (5% de rémission).

Au vue des résultats obtenus pourquoi ne pas regarder se qui se fait à l'étranger et qui est certainement des solutions au traitement du cancer.

Lors de mes traitements aucunes baisse de mes globules rouges (hémoglobine à 14 jamais en-dessous) , de mes plaquettes ou de mes globules blancs donc pas d'utilisation d'EPO ou de transfusion, ceci n'a été possible qu'avec l'utilisation des médicaments à base de plante.

Cela laisse songeur et je ne suis pas un cas isolé.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


91518
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Le cancer du pancreas

image

Bonjour à vous tous, Le 10/04/13, on a diagnostiqué une tumeur au pancréas de ma maman, elle a fait des examens car elle est devenue jaune subitement et avait des démangeaisons. Les scanners et IRM n'ont pas détecté de métastases ailleurs....Lire la suite

Suite cancer du colon

image

Bonjour, On a decouvert un cancer du colon a Maman, agé de 80 ans, debut aout. Elle allait bien, juste une constipation qui nous a emmené aux urgences en aout dernier. Nous avons du attendre 2 jours avant qu'on nous dise qu'il fallait faire une...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages