Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Cancers digestifs      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il est possible de survivre à canacer grâce à une chimiothérapie

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 783 lectures | ratingStar_229221_1ratingStar_229221_2ratingStar_229221_3ratingStar_229221_4
Jeudi, Didier un peu mieux, il a ramassé les feuilles dans le jardin une bonne partie de la journée. Moi, je n'ai pas mangé de la journée, angoisse totale avec mon oncle hospitalisé pour infection généralisée du sang, fièvre à 40°. Attente des nouvelles ? Vendredi, un nouveau coup de poignard : ACE 8.05 au lieu de 7.10 ? CA 19.9 : 1 832 au lieu de 743.8 ? CA 125 : 264.8 au lieu de 49.8, tout cela en l'espace de 15 jours ? Nous allons à Saint Antoine, sans un mot, il n'y a rien à dire ? Didier n'arrête pas de pleurer. J'essaye de tenir le coup afin qu'on ait pas en plus un accident ? Nous sommes partis à 11h, revenus à 18h, épuisés. Changement de protocole : oxilaplatine en perf pendant 2h30 et chimio portative du vendredi au dimanche : 5FU ? Vendredi soir, nouvelle allergie au primpéran en intraveineuse ? Infernal une bonne partie de la soirée : spasmes, énervement, tensions, douleurs ? J'ai cru, une fois de plus, qu'il allait tout casser dans la maison ? Didier a pris 2 Xanax, un somnifère. Ils ont l'air de réussir à le calmer. Dans la nuit, les effets sont partis comme la semaine dernière ? Décision de ne plus rien lui passer par intraveineuse en dehors des anti-inflammatoires ? Nous prions pour qu'il ne soit pas pris de nausées et de vomissements comme il y a 15 jours ? Notre prière a été entendue. Il n'a pas mangé vendredi soir. Il a remangé dès samedi et les nausées ont été "gérables" ? Débranchement chimio aujourd ? Hui à 12h ? Douleurs en ceinture et dorsales fortes depuis vendredi. Pas sorti depuis vendredi. Temps pourri aujourd ? Hui avec beaucoup de vent et de pluie. Le ciel est aussi triste que nos âmes ? Nous voulions partir quelques jours mais Didier n'en n'a pas la force ? Lundi, livraison de matériel, lundi ou mardi, nouveau RV soins palliatifs. Nous aurons tout le nécessaire pour aller jusqu'à fin décembre ? Vendredi, mon oncle est sorti de l ? Hôpital. Il a toujours de la fièvre, des antibiotiques et nous attendons les résultats ?Danielle Isabelle, merci. Tu sais oh combien nous sommes absorbés entièrement dans cette bataille. J'ai peur pour Géraldine et Paul, nous n'avons plus de nouvelles. Leurs journées et leurs nuits doivent ressembler à un cauchemar. Je pense bien fort à eux. Nous en sommes au même point mais un à l ? Hôpital, l'autre à la maison ?Martine, après la douleur mentale, le dur retour à la réalité avec la paperasserie impitoyable, qui se fout de la personne, les rapaces qui tournent autour de toi, qui profitent de ta faiblesse pour essayer par tous les moyens de te pomper du fric, de t'enfoncer ? J'ai connu cela avec mes 20 ans, le décès de mes parents à 6 mois d'intervalle et un notaire véreux ? Fait attention à toi, ne te laisse pas faire ? Regarde tes contrats d'assurance si tu peux avoir de l'aide de ce côté ? Martine, ça y est : tu es "équipée" : cathéter, perruque : tu as les premières armes pour combattre. Je te souhaite courage pour tout : les papiers, la chimio et pense très fort à toi. Je n'ai pas eu le temps de t'appeler car c'est dur pour Didier. J'essayerai mardi, si tu es bien après ta séance ?Michèle, merci.Maryse, courage.Rafi, il ne faut pas se sentir minable ? Moi aussi, cela m'arrive ? Hier, j'ai oublié de changer le patch de morphine, Didier a beaucoup souffert. Il n'a pas arrêté de prendre des Severedols. D ? Habitude, je réagis, mais là, je ne sais pas pourquoi, je n'ai réagis qu'aujourd ? Hui ? Je m'en suis voulue énormément en me disant qu'une grande partie des douleurs d ? Hier auraient pu être évitées ? J'avais tout prévu : la commande à la pharmacie le jeudi, la course vendredi soir en rentrant de la chimio pour aller chercher la boîte car je savais qu'il fallait le changer samedi matin ? Nous faisons tout ce que nous pouvons mais des fois, nous sommes dépassé par les évènements. J'étais assistante de direction, habituée à gérer les agendas infernaux de mes supérieurs. A côté de l'agenda de Didier, c'était de la "gnognote" . Je dois tout noter : les RV de contrôle, les RV de chimio qui bougent suivant les protocoles, les prises de sang, les RV scanner, faire attention à la coordination de tous ces RV, le contrôle des stocks de médicaments, de matériels pour l ? Hospitalisation à domicile, la gestion de la maison, des comptes, la gestion de la prise de médicaments et j'en passe ? L'envie de tout bien faire et ne pas y arriver, s'en vouloir, culpabiliser, se sentir perdue par moment ? Nous attendons beaucoup du réseau de soins palliatifs. Nous en sommes à un an et nous attaquons le 4e mois et nos forces s'épuisent ? Rafi, moi aussi, je vois le regard de Didier, où sans rien me dire, je vois l'angoisse, la peur, la frayeur, la douleur, la souffrance, le questionnement ? Mais il faut que tu arrives à soutenir ce regard, c'est un moyen de communiquer très fort qui fait mal mais qui est important ?Cathy59, toutes mes condoléances ? Et courage pour le "après" qui est encore un parcours difficile ?Cath95, merci. Profite bien avec Michel, notre rayon de lumière ? Tu n'as surtout pas à avoir honte. Michel es notre rayon de lumière, nos 10% en cher et en os, notre preuve vivante qu'on peut s'en sortir. Michel n'est pas une statistique, il est notre preuve vivante et tu es bien "sympa" de continuer à venir sur le forum, en pensant à nous, alors que tu es sortie du tunnel, de nous dire qu'il est en pleine forme, que cela existe, qu'on peut combattre cette merde. Alors surtout, pas de honte, pas de culpabilité et profite à fond de la vie. Tu sais combien elle peut être vite chamboulée. Tu as eu ton lot d'angoisses ? Alors merci à toi ? S'il pouvait y avoir d'autres cas comme Michel, cela nous ferait encore plus plaisir ? De savoir que cette maladie de les emporte pas tous, qu'elle arrive à être combattue par certains et qu'elle ne gagne pas à tout les coups ?Florent, j'espère pour toi qu'il s'agira d'autre chose ? Je te le souhaite du fond du c'ur. Tiens nous au courant après le 6? J'ai eu, en 1999, un problème au foi : analyses de sang catastrophiques (bilirubine, transaminases). Premier symptôme : démangeaisons partout même à l'intérieur de mon corps ? Après biopsie du foi, j'ai appris que j'avais fait un empoisonnement avec des médicaments ? As-tu fait des analyses de sang ? As-tu demandé à ton médecin son diagnostic ? Que prévoit il comme examens ? Avant de parler d'opération ou de chimio, il faut déjà poser le diagnostic qui se fait en général avec un scanner, la biopsie, les marqueurs. En ce qui concerne Didier, les premiers symptômes en septembre 2006 : douleurs en ceinture thoraciques, dorsales, grande fatigue, perte de 10 kg en un mois, dépression due à la dégradation de l'endorphine par la tumeur ? Pour Didier, c'est le corps du pancréas donc il n'a jamais eu de jaunisse ? Depuis avril 2007, se sont greffés les diarrhées, les vomissements, les douleurs dans tout le ventre. On ne saura jamais si c'est la tumeur, si c'est la chimio, si c'est la radiothérapie ? Didier lors de sa dernière hospitalisation de 3 semaines en septembre, après analyse de ses selles, il a été décidé de le mettre au régime sans graisse. Nous avons suivi 2 semaines. Il a perdu 3 kg et les diarrhées étaient toujours quotidiennes : une dizaine par jour : de l'eau colorée ? On s'est toujours demandé d'où sortait toute cette eau ? De son épanchement pelvien ? Depuis le 18/10/07, nous avons repris une alimentation "normale" et Didier aurait même un peu moins de diarrhées : en moyenne 3 à 5 par jour ? Nous ne cherchons plus à comprendre ? Pendant un moment, ils voulaient le mettre au régime sans gluten. Nous avons refusé ? Nous ne saurons jamais si c'est la tumeur, si c'est la chimio, si c'est la radiothérapie ? Nous subissons, point final ? Si tu as froid, as-tu de la fièvre ? Didier aussi a eu 45 ans cette année le 10 avril ? Mais tant que le diagnostic n'est pas tombé, essaye de garder le moral. Je sais que c'est dur. Nous avons tourné en rond pendant 2 mois avant de savoir ? Cela a été horrible car cette maladie a du mal à être diagnostiquée ? En ce qui nous concerne, nous n'avons pas eu le choix de l ? Hôpital, nous avons suivi les instructions ? Le principal est d'être suivi par quelqu'un qui connaisse la maladie et qui sache quoi faire ?Frédéric, chaque cas est différent. C'est vrai qu'il s'agit d'un cancer très dur, très sombre au niveau du pronostic mais il faut s'accrocher à l'espoir, il faut que tu demandes un entretien au médecin qui s'occupe de ton père, que tu fasses une liste de toutes les questions que tu as à lui poser, qu'il te dise franchement à quoi t'en tenir ? Courage.Joce, nous ferons tout ce nous pourrons pour t'aider dans ce parcours difficile ? Toujours s'accrocher à l'espoir, au miracle même si les chances s'amenuisent au fur et à mesure mais toujours avancer tant que la survie est supportable ? Comment gères tu les poussées de fièvre ? Didier n'en n'a jamais eu mais je sais qu'à chaque fois qu'il va mal, c'est quelque chose qu'ils surveillent de près (prise de sang, hospitalisation). Courage à toi et à Pierre.HD, moi aussi, je suis affolée par la quantité de nouveaux cas qui arrivent sur le forum ? On dirait une épidémie ? Il ne devrait y avoir que 3% de cas, j'ai l'impression sur ce forum que tout le monde s'y retrouve ? Toi aussi, ta maman est hors statistique. Elle a donc cette force, elle aussi, que Didier a au fond de lui, qui le fait tenir depuis 1 an et bientôt 4 mois ? Les "hors statistiques" existent alors comme tu le dis, l'espoir est toujours permis. Tant qu'il y a survie acceptable, il y a vie ?Aurélie, merci.Kins, je te souhaite tout le courage nécessaire. Heureusement que ton petit bout est là. C'est lui qui va te faire avancer dans cet "après" sans ta s'ur ?Horrell, il faut savoir ce que tu estimes le plus important : profiter de chaque instant donné auprès de ta maman et tout laisser tomber : c'est le choix que j'ai fait ou bien pouvoir continuer à vivre ton parcours avec le remord qui viendra te tarauder un jour où l'autre ? A toi de prendre la décision? en toute connaissance de cause ?.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


229221
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Le cancer du pancreas

image

Bonjour à vous tous, Le 10/04/13, on a diagnostiqué une tumeur au pancréas de ma maman, elle a fait des examens car elle est devenue jaune subitement et avait des démangeaisons. Les scanners et IRM n'ont pas détecté de métastases ailleurs....Lire la suite

Suite cancer du colon

image

Bonjour, On a decouvert un cancer du colon a Maman, agé de 80 ans, debut aout. Elle allait bien, juste une constipation qui nous a emmené aux urgences en aout dernier. Nous avons du attendre 2 jours avant qu'on nous dise qu'il fallait faire une...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages