Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Cancers digestifs      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les limites de la médecine

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 18 ans
Mail  
| 1463 lectures | ratingStar_115386_1ratingStar_115386_2ratingStar_115386_3ratingStar_115386_4

Ma mère est décédée d'un cancer du foie suite à une cirrhose d'origine indéterminée, il y a 1 mois. Lorsque les médecins ont découvert le nodule sur le foie, le cancer a été déclarée et elle est décédée moins d'un an plus tard. Les traitements dans le cancer du foie sont la chimio-embolisation ou l'alcoolisation pré-cutanée. En cas de réussite dans ces deux traitements, sachant que cela nécessite souvent plusieurs interventions lourdes (dans le sens ou la personne est KO après le traitement, les chances de survie sont de moins de 2 ans dans 50% des cas. Bien souvent ces traitements ne sont que palliatifs et leurs chances de succès extrêmement minces. La tumeur du foie est un cancer primaire qui évolue vers un cancer secondaire. La tumeur se propage à d'autres organes, les reins, les poumons ? L'issue de cette maladie est une mort rapide sans trop de souffrance. La thérapie des médecins consiste à éviter la dégradation et à diminuer la douleur tout en offrant une fin de vie décente. Sur ces derniers points ils sont efficaces, vous pouvez compter sur eux. Il ne faut pas mettre trop d'espoir dans la médecine les progrès dans le traitement de cette maladie sont minimes. Expliquer son évolution, faire des pronostics et connaître les différentes issues restent à la portée de la médecine. Le reste est inexplicable et n'est pas à la portée de l'intelligence de l ? Homme. On sait expliquer comment la pluie tombe du ciel mais on ne sait pas dire par quelle force elle a été engendrée. Deux conseils à tous ceux qui sont touchés par la maladie : Ne prenez pas votre sort comme un malheur qui vous frappe mais plutôt comme une destinée et méditer à ce que vous en comprenez Cessez de croire en l ? Homme, car entre le médecin qui vous prescrira l'ultime dose de morphine (qui ne sera qu'une prescription de plus pour lui avant de rentrer chez lui) et l'infirmière qui rigolera avec ses collègues en racontant sa dernière histoire drôle, vous resterez seul à affronter la mort et personne ne sera là pour vous dire ce qu'il adviendra de vous lorsque vous aurez poussé votre dernier soupir. Pensez que nous vous retrouverons tous très vite et que vous ne serez pas les seuls à gouter à la mort et soyez convaincue que dans l'agonie de la mort il y a la vie.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


115386
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Le cancer du pancreas

image

Bonjour à vous tous, Le 10/04/13, on a diagnostiqué une tumeur au pancréas de ma maman, elle a fait des examens car elle est devenue jaune subitement et avait des démangeaisons. Les scanners et IRM n'ont pas détecté de métastases ailleurs....Lire la suite

Suite cancer du colon

image

Bonjour, On a decouvert un cancer du colon a Maman, agé de 80 ans, debut aout. Elle allait bien, juste une constipation qui nous a emmené aux urgences en aout dernier. Nous avons du attendre 2 jours avant qu'on nous dise qu'il fallait faire une...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages