Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Cancers digestifs      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

Papa souffre du cancer du foie

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 1368 lectures | ratingStar_123400_1ratingStar_123400_2ratingStar_123400_3ratingStar_123400_4

Le Vendredi 26 mars l'hopital m'appelle m'expliquant que mon père est gravement malade et qu'il souhaite voir ses enfants (mon frère et moi) alors que j'habite à 8000 km. J'ai pris l'avion le soir même car le connaissant si il avait fait cette requête c'était que la fin était proche. Grâce à je ne sais plus qui… je suis arrivée le samedi après-midi et j'ai retrouvé mon papounet amaigri, squelettique mais c'était toujours mon papounet, avec ses pupilles ornées de bleu et toute sa tendresse… je n'ai pas arrêté de l'embrasser… Je résume. Il a un cancer du foie avec un stade très avancé. Son médecin nous a fait comprendre qu'il pouvait mourir à tout moment et que dans le meilleur des cas il lui donnait 1 an maximum. Mon père avait cette information depuis plus d'un an mais a attendu d'être à bout de force pour rentrer à l'hopital il y a 1 mois mais du coup il a trop de tumeurs sur le foie. On ne peut pas l'opérer. On lui a fait une chimio-embolisation il y a 2 semaines mais on n'a rien pu controler car il est trop fatigué. Un autre de ses medecins nous a dit que si il était en vie c'est parce qu'il se bat comme un lion (c'est bien lui ça) je suis tellement fier de lui. Malgrè ça son autre medecin nous a dit qu'il trouvait que son état se dégradait progressivement. Je ne sais que penser… Il est très fatigué mais a gardé toute sa lucidité et son caractère bien trempé, il se lève de temps en temps mais pas trop longtemps. Ce qui est le plus désespérant c'est qu'il est si faible qu'on ne comprends pas ce qu'il nous dit. C'est horrible. Je ne souhaite qu'une seule chose c'est qu'il parte sans souffrir. Je l'aime tellement. J'espère qu'il ne tient pas pour nous, j'aimerai lui dire papa tu peux t'en aller si tu as trop mal mais il se bat, comment lui parler de mort ? Il n'est pas confus sauf un tout petit peu au réveil parfois mais ce qui est sûr c'est qu'on dirait qu'il n'a pas conscience qu'il va mourir. Au dèbut j'ai cru que j'allais mourir, je ne cessais de pleurer et je vous jure que j'avais la sensation que l'on m'arrachait le coeur à vif. Maintenant, je vis au jour le jour, je fais bonne figure devant mon papa, je l'embrasse, je le caresse, je lui souris, je lui dis que je l'aime et que je suis fière de lui. Plus rien ne m'importe et si je n'avais pas 2 frères que j'aime, je partirai avec lui… la seule personne dont je ne doute pas de son amour que je sais infini. Je ne crois plus en rien, même plus en Dieu que j'interpelle quand même quand je sens qu'il a mal. Je ne comprends rien de ce monde.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


123400
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Le cancer du pancreas

image

Bonjour à vous tous, Le 10/04/13, on a diagnostiqué une tumeur au pancréas de ma maman, elle a fait des examens car elle est devenue jaune subitement et avait des démangeaisons. Les scanners et IRM n'ont pas détecté de métastases ailleurs....Lire la suite

Suite cancer du colon

image

Bonjour, On a decouvert un cancer du colon a Maman, agé de 80 ans, debut aout. Elle allait bien, juste une constipation qui nous a emmené aux urgences en aout dernier. Nous avons du attendre 2 jours avant qu'on nous dise qu'il fallait faire une...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages