Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Cancers digestifs      (736 témoignages)

Préc.

Suiv.

Que penser des traitements hormonaux

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 2179 lectures | ratingStar_55321_1ratingStar_55321_2ratingStar_55321_3ratingStar_55321_4

Professeur Henri JOYEUX.

Professeur de chirurgie digestive.

À la Faculté de Médecine de Montpellier.

Spécialiste en Nutrition et Cancérologie.

Chirurgien au Centre Régional de Lutte contre le Cancer de Montpellier.

Que penser des traitements hormonaux de substitution ?

Utiles dans 5% des cas, on propose actuellement ces hormones de substitution à 95 % des femmes qui arrivent à l'âge de la ménopause. Pour cela on les culpabilise : Madame, si vous ne faites pas cela, vous allez tomber en poussière, votre mari va vous quitter parce que vos muqueuses vont se dessécher, vous aller faire un infarctus ou une maladie d'Alzeimer ! .

Et si, trois ans plus tard, on leur découvre un cancer lié à ce traitement, on va leur dire que c'est un bon cancer, qu'il faut apprendre à vivre en harmonie avec lui !

Il ne faut pas croire que le traitement hormonal substitutif de la ménopause peut éviter tous les troubles. Et il n'est pas prouvé que ce traitement protège contre la maladie d'Alzheimer. L' ostéoporose, les sécheresses des muqueuses et la plupart des troubles liés à la ménopause peuvent être évités sans passer par un traitement hormonal substitutif. On peut donner d' autres conseils qui ne coûtent pas si chers, qui ne coûtent rien à la sécurité sociale, tels les conseils alimentaires. Il n 'y a pas besoin de se mettre obligatoirement des patchs sur les fesses ou de prendre des médicaments pour faire vivre des laboratoires pharmaceutiques.

Je ne suis pas contre ces laboratoires, je suis contre leurs abus. Ainsi, les spécialistes en marketing font croire à toute personne ayant un taux de cholestérol élevé qu'il faut nécessairement absorber leur médicament ! Cet excès de cholestérol peut simplement venir du fait qu' on mange un petit peu trop. Il suffirait alors de conseiller : mangez des pommes, réduisez ceci, réduisez cela, mangez un peu plus de ceci ou de cela pour régler le problème.

Ainsi, cinq oeufs seulement par semaine ne feront pas monter votre taux de cholestérol. Par contre, le traitement hormonal substitutif et les stéroïdes font grimper le taux de cholestérol, ce qui entraîne la prescription de médicaments contre ce cholestérol, alors que, dans la plupart des cas, il suffirait de diminuer le traitement substitutif et de manger davantage de fruits !

Parce qu'il a été trop prescrit, un médicament anti-cholestérol a récemment provoqué 52 morts. Considéré comme un poison, il vient d' être retiré, alors que c'était peut-être un médicament fort utile, mais pour 5 % seulement des patients. Maintenant, par suite d'un excès de marketing du laboratoire, nous ne pouvons plus disposer de ce médicament.

Les femmes qui prennent un traitement hormonal substitutif et qui souhaitent l'arrêter pour agir autrement ne doivent pas l'arrêter brutalement. Sinon des bouffées de chaleur peuvent reprendre. On ne peut arrêter ce traitement que progressivement. Si, par exemple, vous prenez pendant 3 semaines un comprimé par jour, vous pouvez passer à un comprimé tous les deux jours : un le dimanche, pas le lundi, un le mardi, pas le mercredi, un le jeudi, pas le vendredi… et ainsi de suite pendant un mois. Le mois d'après, vous passez à un comprimé tous les trois jours - un jour je le prends, deux jours je ne le prends pas, puis un jour je le prends, deux jours je ne le prends pas… Et en trois mois vous allez pouvoir arrêter progressivement le traitement mais pendant ce temps, changez votre alimentation :

Mangez mieux et meilleur !

Dégustez 4 fruits par jour. Des fruits frais, pas mélangés dans un yaourt. Quatre par jour, différents et de saison, un au petit déjeuner, un au repas du midi, un au repas du soir et un avant de vous coucher. Des fruits régalent bien mieux que des trucs empaquetés, des tartes ou crèmes de ceci ou de cela. N'allez au restaurant que s'il propose des fruits en dessert. Et à la maison veillez à avoir une belle corbeille de fruits. Que vous changerez tous les jours parce qu'à la fin de la journée vous les aurez mangés.

Pour les enfants des écoles, nous sommes en train d' essayer de diffuser un concept nouveau : un fruit frais à chaque récré. On s'est rendu compte que pour les enfants, le fruit de la cantine au repas du midi, il part à la poubelle car ils l' ont à peine croqué. Tout simplement parce qu'ils sont inondés de pâtes, de frites, de ci, de ça et de ketchup. Alors que si on le leur met à 10 h 30, ils le mangent parce qu'ils ont faim. Et leurs maîtresses mangent aussi des fruits, ce qui est excellent pour elles également. Et l'après-midi ils doivent avoir aussi un autre fruit. Aussi, contribuez à imposer ce concept : Un fruit frais à l'école à chaque récrée Et deux autres à la maison pour avoir la ration indispensable de vitamines, d'oligo-éléments, de minéraux et de fibres.

Ces fibres sont indispensables pour que le colon se nettoie. Ce sont de petites brosses qui permettent aux déchets d' être évacués quotidiennement, indispensables pour la prévention du cancer du colon et du rectum. Ce sont des choses simples, il n'y a pas besoin de médicaments ni d'ordonnance.

Parlons des laitages. La télévision dégouline de yaourts. A la place de tous ces yaourts, de tous ces fromages… mangez des fruits ! Mais, a/ors le calcium, mon ostéoporose, je vais finir en poussière et mon mari avec moi ? Les vaches sont des mammifères, comme nous elles font du calcium solide, et que mangent-elles ? Des végétaux ! Vous aussi mangez des tomates, des laitues, des salades. Et avec de l'huile d'olive, Car il est démontré que cette huile est un transporteur du calcium vers l'os. Par contre, le calcium contenu dans le yaourt et autres laitages part avec les matières fécales. Il faut donc en prendre énormément pour qu'il en reste un tout petit peu.

Quel est le meilleur calcium ?

Dans mon livre (Mangez mieux et meilleur F. X de Guibert) je donne la liste complète des aliments qui contiennent le plus de calcium : noisettes, amandes, poissons (les sardines cuites à la vapeur par exemple) et dans les fromages. Les meilleurs au niveau de la répartition des acides gras et du calcium et ceci a été démontré, sont les fromages de chèvre et de brebis. Et aussi parce qu'ayant du goût, ils rassasient plus vite et qu'ainsi on n'en prend pas trop.

Ayant des problèmes de colonne, j'ai été opéré d'une double hernie discale. Malgré la rééducation j'avais toujours mal au dos. Le matin, je prenais au petit déjeuner un grand bol de lait avec du chocolat. J'ai arrêté ce lait et les tartines de beurre. Quatre jours après je ne souffrais plus. A chaque fois que j'en ai repris, à l'occasion des vacances par exemple, la douleur est revenue. Depuis que je n'en prends plus, je n'ai plus mal au dos, j'ai de saines sensations au niveau de ma colonne. Pourquoi ? Parce que certaines protéines du lait sont des antigènes. Notre corps les repère, fabrique un anticorps et ce complexe antigènes/anticorps va sur les grosses articulations, c' est-à-dire les épaules, les hanches, les genoux et le dos. Quand on consomme du lait, parfois même une quantité relativement peu importante, je m'en suis personnellement rendu compte, on a ces douleurs dont je viens de parler. Actuellement mon petit déjeuner c'est un grand bol de thé avec un fruit ou deux.

Pour remplacer le beurre, mettez de l'huile d'olive dans une coupelle et placez-là la veille au congélateur. Le lendemain matin, enduisez-en votre tartine grillée. C'est très bon au goût et pour la santé parce que cela aide à calcifier le squelette.

Et pour les boissons ?

D'abord vous avez le Château La rompe de l'année en cours ! L'idéal est de le prendre avec du thé. Le thé vert contient beaucoup d'antioxydants qui sont de véritables antirouille. Prenez-en trois grands bols, un au petit déjeuner, un vers 10 h et un autre dans l'après midi. Le thé du matin ne doit pas infuser trop. Celui de fin de matinée et de l'après-midi, faites-le infuser un peu plus pour qu'il devienne presque orangé, un peu amer. Car là vous aurez beaucoup de polyphénols, de flavonoïdes. Ce sont des produits antioxydants extrêmement utiles. Que vous ayez eu un cancer ou que vous en ayez un en cours de traitement ou bien que vous en n'ayez pas, dans tous les cas, c'est bon pour la santé. On peut y ajouter un peu de miel pour l'adoucir. S'il faut y mettre un petit nuage de lait je ne suis pas contre, il ne faut pas être dogmatique, il faut aussi tenir compte des goûts des personnes.

Légumes et céréales :

Ces végétaux contiennent des substances à action hormonale : les phyto-hormones. Préférez les légumes et céréales de qualité biologique. Les graines germées sont excellentes pour la vitalité. Les légumes cuits à la vapeur et servis avec de 1'huile d'olive, du persil, de l'oignon ou de l'ail sont des délices ! Vous n'aurez plus de bouffées de chaleur en quinze jours si vous mangez vos quatre fruits par jour. Absorbant ainsi beaucoup de phytohormones par vos aliments, vous n'aurez plus besoin de traitement hormonal de substitution.

Si les bouffées de chaleur vous gênent de manière trop importante, vous pouvez compléter avec un petit traitement homéopathique. Mais les hormones qui diminuent à la ménopause, apportez-les de manière intelligente par votre alimentation. Pendant que vous réduirez votre traitement hormonal substitutif en trois mois, améliorez vos habitudes alimentaires.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


55321
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Le cancer du pancreas

image

Bonjour à vous tous, Le 10/04/13, on a diagnostiqué une tumeur au pancréas de ma maman, elle a fait des examens car elle est devenue jaune subitement et avait des démangeaisons. Les scanners et IRM n'ont pas détecté de métastases ailleurs....Lire la suite

Suite cancer du colon

image

Bonjour, On a decouvert un cancer du colon a Maman, agé de 80 ans, debut aout. Elle allait bien, juste une constipation qui nous a emmené aux urgences en aout dernier. Nous avons du attendre 2 jours avant qu'on nous dise qu'il fallait faire une...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages