Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Cancers gynécologiques      (518 témoignages)

Préc.

Suiv.

Cancer du colon : je n'ai pas les moyens pour le traitement

Témoignage d'internaute trouvé sur femina
Mail  
| 483 lectures | ratingStar_230488_1ratingStar_230488_2ratingStar_230488_3ratingStar_230488_4
Je m'appelle sandra Je m adresse a vous les inconnus car je ne vois pas d autre moyen pour m aider et je compte sur vos âmes charitables A 23 ans j avais un cancer de l utérus en phase terminale. Oui l'insouciance de la jeunesse ont fait que je n ai pas consulte et quand il etait trop tard j ai subit ce qu il fallait pour me punir. Mais je m en suis sortie . J e n avais rien dit a personne pas meme à mes parents Juste a mon ami d'antant. A la fin il le leur a confessé et mes parents ont faillit se séparer. A partir de ce moment la tout allait mal, mes parents et les amis qui etait alors mis au courant , venaient plus pour voir le malaise envahir mon physique et pour me regarder plein de pitie . Une horreur j ai commence à me sentir moins forte . toute cette pitie affaiblissait mon moral je commencait à me lamenter ? Bref je m en suis sortie par une ablation. Aujourd hui je suis de nouveau confronte au meme cancer qui m poursuit apparemment mais qui s amuse a m'attaquer sur d autres terrain. En effet c est le colon qui est l objet de sa visite.J essaye de le decrire avec humour pour ne pas pleurer . Le problème qui se pose est qu une ablation necessite remplacement à ce niveau Autant on peut vivre sans uterus ce qui me prive d enfants mais bon.. la tout est different et les epreuves sont bien plus couteuse J e n arrive pas à assumer seule car cette fois je ne songe pas meme à en dire quoi que soit a quiquonque de mon entourage Ca n allait plus avec mon copain donc j ai arrete notre relation et c est tant mieux . J arriverais mieux à surmonter moralement sans la pitie ou compassion des autres Ou ceux qui essayent de me remonter le moral, veulent me dire ce que j ai à faire ou veulent avoir des precisions alors que je n ai pas envie d en parler ni meme d y penser . juste me laisser faire par les pros qui sont medecins . J e compare mon corps a une voiture que je mets au garage je leur fait entierement confiance vu qu il m ont deja sortie une fois de la . Mais la reparation est chere si je veux etre bien traitee avec succès alors j ai pense à vous que je ne connais pas mais qui eventuellement voudrait m aider financierement.
  Lire la suite de la discussion sur femina.fr


230488
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Le club des 40 ans et +.regime ww.

image

Coucou les filles. Isa : bon anniverasaire à ta fille avec un peu de retard. Et bien moi je suis une fabrique de kystes ! Pareil : seins (il y avait 7 il y a 1 an) , ovaires, vulve (enlevé il y a un an car précancéreux) , tyroide (j'en ai 6) , et...Lire la suite

Cancer col de l'uterus

image

Nass : je vais commencer par me présenter un peu, j'ai 26 ans ,3 enfants et on m'a détecté début mars, suite a une conisation pour des lésions de haut grade, un cancer du col de l'utérus stade 1a2. Autant te dire, une broutille compare au...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages
Les derniers appels à témoins