Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Cancers gynécologiques      (518 témoignages)

Préc.

Suiv.

Cycle très long (50 jours et plus) qui d'autres ??

Témoignage d'internaute trouvé sur enceinte
Mail  
| 559 lectures | ratingStar_268597_1ratingStar_268597_2ratingStar_268597_3ratingStar_268597_4
Bonsoir à toutes, et plus particulièrement à Sabydys. Tu écrivais il y a quelques jours : Sabydys a écrit : B. J'ai des ovaires dystrophiques ça je le sais donc cycles anarchiques mais la je ne comprends plus rien je vous explique : Je ressens nettement mon ovulation (une chance dans ces cycles fous) ça me fait une trsè forte douleur a droite au niveau de l'ovaire. Il y a maintenant 20 jours j'ai ressenti cette douleur qui est très distinctive pour moi je me suis donc dit ouf ça y est j'ovule … b : Je n'en suis qu'à mon 3e cycle, mais comme toi, au cycle 2, j'ai ressenti avec certitude une ovulation… qui n'en était pas une ! Ça me tirait au niveau des ovaires jusque dans l'aisne, au point que je boitais jambe gauche ! J'étais tellement persuadée que c'était l'ovulation ! Or, 3 semaines plus tard, chez le gynéco (car pas de règle et PDS négative) , j'ai appris que cette douleur était dûe à la multitude de follicules qui grossissaient autour de mes ovaires sans pour autant se décider à devenir totalement matures. Des ovaires distrophiées aussi, multifolliculaires. Donc des soucis d'ovulation (confirmés par une prise de sang ne révélant presque pas de progestérone, normalement présente à partir de l'ovu). Peut-être que tu rencontres le même souci ? Je continue mon histoire ! Après avoir pris Duphaston, les règles sont enfin arrivées et j'ai pu commencé un troisième cycle. Avec cette fois une courbe de température afin de ne plus me méprendre : au moins, avec la température, on a un repère plus "médical" que nos douleurs de tiraillements. Vers le 15e jour de mon cycle, j'ai cru ovuler, or ma température est restée basse. J'ai pu donc me dire qu'il fallait continuer les efforts ! Ce que j'ai fait ! Et là, grâce à l'observation des glaires et à la courbe de température, j'ai pu déceler mon ovulation à J34 (avec prise de sang confirmant la présence de progestérone) ! Les câlins étant bien placés, j'attends maintenant une semaine et on verra bien. Mais, au moins, ce qui est rassurant, c'est que mon corps est finalement capable d'ovuler seul, même un peu tard… Voilà, j'ai été un peu longue, mais peut-être que ma mince expérience sera utile à l'une d'entre vous. A suivre…
  Lire la suite de la discussion sur enceinte.com


268597
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Le club des 40 ans et +.regime ww.

image

Coucou les filles. Isa : bon anniverasaire à ta fille avec un peu de retard. Et bien moi je suis une fabrique de kystes ! Pareil : seins (il y avait 7 il y a 1 an) , ovaires, vulve (enlevé il y a un an car précancéreux) , tyroide (j'en ai 6) , et...Lire la suite

Cancer col de l'uterus

image

Nass : je vais commencer par me présenter un peu, j'ai 26 ans ,3 enfants et on m'a détecté début mars, suite a une conisation pour des lésions de haut grade, un cancer du col de l'utérus stade 1a2. Autant te dire, une broutille compare au...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages