Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Cancers gynécologiques      (518 témoignages)

Préc.

Suiv.

Pénible de vivre dans le doute

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 23 ans
Mail  
| 426 lectures | ratingStar_115229_1ratingStar_115229_2ratingStar_115229_3ratingStar_115229_4

Ca fait 1an 1/2 que je suis traitée pour un cancer de l'utérus. Je suis souvent allée sur des forums sans oser m'y lancer… C'est complètement couillon car je suis sure que cela peut m'aider énormément. J'ai appris mon cancer en octobre 2008, dure dure d'apprendre cela à 32ans !!! J'ai eu droit à 6 séances de chimio avec radiothérapie, puis intervention chir en février 2009 pour hystérectomie totale, pour finir de la curithérapie. Je pensais être tranquille !!! Mais non à peine 2mois aprés arret du traitement de nouveau apparition de saignements. Biopsie de controle & là bing : retour du cancer. De nouveau opération pour enlever tumeur et donc raccourcissement du vagin. Et en octobre 2009, début de la chimio et ce pour 6mois. Je viens de terminer. Je devrais être soulagée et pourtant je ne peux m'empêcher de me poser des questions. C'est pénible de vivre avec une épée de damoclès au dessus de la tete. IRM et TEP scann prévus fin avril, je serai fixée. B.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


115229
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Le club des 40 ans et +.regime ww.

image

Coucou les filles. Isa : bon anniverasaire à ta fille avec un peu de retard. Et bien moi je suis une fabrique de kystes ! Pareil : seins (il y avait 7 il y a 1 an) , ovaires, vulve (enlevé il y a un an car précancéreux) , tyroide (j'en ai 6) , et...Lire la suite

Cancer col de l'uterus

image

Nass : je vais commencer par me présenter un peu, j'ai 26 ans ,3 enfants et on m'a détecté début mars, suite a une conisation pour des lésions de haut grade, un cancer du col de l'utérus stade 1a2. Autant te dire, une broutille compare au...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages