Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Lymphomes et leucémies      (402 témoignages)

Préc.

Suiv.

Leucémie Aiguë Myéloblastique

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 1198 lectures | ratingStar_121321_1ratingStar_121321_2ratingStar_121321_3ratingStar_121321_4

J'ai énormément souffert de cette maladie. J'ai appris que j'avais une LAM 10j après avoir fêté mes 21 ans en 2007, quel cadeau d'anniversaire, j'ai subi 6 chimios, j'ai eue la chance de trouver une donneuse, mais lorsque je suis rentrée à l'hôpital pour me faire greffé tous les hematologues sont venus dans ma chambres pour me dire que j'avais rechuté que ma maladie est revenue au stade du début, que c'est comme si que tout ce que j'avais fais n'avais servi à rien. Que la maladie est encore plus maligne que si qu'ils pensaient, j'ai eue encore droit à une autre chimio forte et au finale qui n'a pas bien fonctionnée pendant la periode de noel et nouvel an quel vie, quel haine, quel pleurs et souffrance… J'ai crue que cette maladie aller m'emporter, et cet isolement me bouffer de l'interieur… je voulais guérir et profiter comme les jeunes filles de mon âge (avant j'étais mannequin) quel choque ! En 2008 ils ont pris le risque de me greffer, ils m'ont dit on va tenter le tout pour le tout avec mon accrod malgré une non remission, j'ai morflé pendant 2 mois, avec infection aux poumons alors que j'étais en aplasie, j'attendais mes polynucléaires avec impatience pour m'aider à me défendre et finalement ça à marché ! J'avais du néoral que j'ai pris pendant 1 an et de forte dose de cortisone qui m'ont fait gonfler comme une baleine mais aujourd'hui je suis redevenue fine, belle, mais j'ai toujours pas une très bonne santé… je chope tout les microbes, donc je continue parfois à garder un masque et à ne pas aller trop dans les endroits ou il y beaucoup de monde. Par contre une chose que mes hématologues m'ont cachés jusqu'à ma greffe c'est qu'une fois gréffée il m'a dit que j'ai plus le droit au soleil à VIE. Ça me dégoute mais la vie est belle, il faut se battre.surtout quand on a notre famille qui nous aiment. Et là ça fait 1 mois que j'ai le droit de manger tous les aliments que je veux. Lors de ma greffe, j'ai perdue la parole, la peau de ma langue et toute la peau de la trachée jusqu'à l'anus. Les dOCTEUr m'ont dis qu'ils n'ont plus jamais vu cela depuis le temps des bulles qui remontent à 16 ans. C'est pour ça que je vous dis que j'ai bien morflés, j'arrive toujours pas à pardonner a dieu d'avoir été malade pourtant ma foi ma aussi guérie. C'est contradictoire et vrai à la fois.Rester PROCHE DE VOTRE FAMILLE, C'est dur et personne n'ayant vécu la maladie peut comprendre exactement la souffrance, mais chaque jour de passer et déjà une victoire et un jour de moins, car les journées en chambre stérile sont très longues et déprimantes surtout au bout d'un mois en isolement… mais svp la vie vaut d'être vécue.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


121321
b
Moi aussi !
6 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Hodgkin ou pas ?

image

Cloudysan bonsoir, Je ne suis jamais intervenue auprès de toi mais par contre je te lisais. Je fais partie de l'équipe de ninicha, celeiane etc… j en profite pour vous embrasser les filles. Cloudysan, H a boulverser ma vie perso (certains n'ont...Lire la suite

Eaux troubles (recit lesbien)

image

Bonne lecture ! Chapitre 12 : Sarah observa calmement Maena alors qu'elle refermait l'attache de la montre qui entourait désormais son poignet gauche. Elle fronça légèrement les sourcils. - Comment t'as deviné que ma couleur préférée c'était...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages