Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Lymphomes et leucémies      (402 témoignages)

Préc.

Suiv.

Lymphome de Hodgkin

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 1632 lectures | ratingStar_93914_1ratingStar_93914_2ratingStar_93914_3ratingStar_93914_4

Il ne s'agit pas ici d'une question, juste d'un témoignage à l'usage de ceux qui sont confrontés à un lymphome directement ou indirectement.

Je m'appele Julien, j'ai 22 ans depuis quelques jours, cet anniversaire est particulier pour moi puisque cette année-ci, je l'ai passée chez moi et en remission totale. J'ai développé un lymphome de Hodgkin en fin 2003 qui n'a été diagnostiqué qu'en fin 2004. A ce niveau, c'est un lymphome de stade 4 avec plus de 5 facteurs agravants qui fut découvert.

Je suis passé par 2 ans environ de traitement dans le secteur d'hematologie de l'IGR, bon nombre de protocoles de chimiothérapie et enfin deux autogreffes qui ont finit par me mener à la remission totale (cela en Juillet-aout dernier). Ma situation fut par moment particulièrement catastrophique et à la même date l'année dernière, ma guérison était très très loin d'être un acquit.

Aujourd'hui, j'ai reprit les études et une vie en phase de redevenir normale, les choses se passent bien et j'ai trois messages pour ceux qui liront ce thread.

* Premièrement, soyez très prudent. Sans tomber dans la paranoïa, sachez exiger de votre medecin certaines choses comme une bête prise de sang et une radio, cracher ses poumons et avoir 40 de fièvre pendant des mois, ce n'est pas du surmenage ! Cette absence de diagnostique à failli me couter la vie et heureusement que l'équipe de l'IGR a su me redonner confiance en les medecins.

* Il y a un an, ma principale question était de savoir si je fêterais un autre anniversaire. Jamais je n'aurais imaginé en être là où j'en suis maintenant. Gardez espoir, acceptez les mains tendues, craquez parfois c'est nécessaire mais gardez les yeux tournés vers l'avenir. C'est une course d'endurance, prendre une pause pour souffler ne signifie pas que vous abandonniez.

* Battez-vous ! Le cancer n'est pas que l'affaire du medecin, mais aussi la votre. Vous devez faire confiance autant que collaborer avec votre medecin, intéressez-vous à ce qui arrive à votre corps. C'est la seule solution pour devenir acteur de sa guérison plutôt que spectateur de sa maladie.

Enfin pour finir, je voulais remercier du fond du coeur l'IGR et son personnel soignant, tout particulièrement le Docteur Ferme et le Professeur Bourhis qui, à ce que j'en sais, sont sur ce forum ce soir. Ce sont des gens formidables, d'une grande compétence et d'une grande humanité.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


93914
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Hodgkin ou pas ?

image

Cloudysan bonsoir, Je ne suis jamais intervenue auprès de toi mais par contre je te lisais. Je fais partie de l'équipe de ninicha, celeiane etc… j en profite pour vous embrasser les filles. Cloudysan, H a boulverser ma vie perso (certains n'ont...Lire la suite

Eaux troubles (recit lesbien)

image

Bonne lecture ! Chapitre 12 : Sarah observa calmement Maena alors qu'elle refermait l'attache de la montre qui entourait désormais son poignet gauche. Elle fronça légèrement les sourcils. - Comment t'as deviné que ma couleur préférée c'était...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages