Histoire vécue Santé - Maladies > Cancer > Lymphomes et leucémies      (402 témoignages)

Préc.

Suiv.

lymphome non hodgkinien de type B

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 3195 lectures | ratingStar_23811_1ratingStar_23811_2ratingStar_23811_3ratingStar_23811_4

Je m'appelle Virginie, j'ai 28 ans. Il y a 5 ans 1/2 on m'a diagnostiqué un lymphome non hodgkinien de type B à grandes cellules, stade IV situé au niveau du poumon droit et du médiastin.

Je ne reviens pas sur l'annonce de la maladie que j'ai vécu comme une véritable exécution… d'autant plus que l'hématologue qui me l'a annoncé, ou je devrais plutôt dire "envoyé en pleine tête" et celui qui m'a suivi et qui me suit encore.

J'ai donc eu 5 cures de chimiothérapie intensive et une auto-greffe de cellules souches et j'ai eu la grande chance d'être en rémission complète très rapidement.

Après toutes ces années, je considère cette partie de ma vie comme une parenthèse, une transition. Je m'explique : il y avait une Virginie avant et il y a une Virginie après la maladie.

Je me suis reconnue dans les invités de l'émission de Jean-Luc Delarue, on est plus la même personne après la maladie et on en ressort grandi.

Je parle très facilement de ma maladie avec qui le veut et j'ai surtout vraiment besoin d'en parler, même après toutes ces années. On ne tourne jamais vraiment la page, le cancer m'accompagnera tout au long de ma vie.

Je dis souvent que la parenthèse maladie a été une période terrible dans ma vie, je ne me suis jamais battue, j'ai subi les traitements mais je savais que je n'allais pas mourir malgré la gravité (je ne sais pas pourquoi). Mais en même temps le cancer m'a apporté beaucoup : ma vision des choses importantes et futiles n'est plus la même, mes rapports avec les autres ne sont plus les mêmes, mes amis sont plus âgés que moi parce que je n'ai pas la même vision des choses que les gens de mon âge, j'ai beaucoup muri… et je dirais même que je suis fière d'avoir vaincu cette saloperie de cancer.

Quand on m'a annoncé la maladie, on m'a aussi annoncé qu'après les traitements je serais stérile. Mais ensuite on m'a proposé une technique toute nouvelle à l'époque puisque j'étais la 10ème personne en France à qui on a prélevé un ovaire avant la greffe (et donc avant qu'il ne soit complètement foutu) et on l'a mis en congélation pour une futur ré-implantation.

Mais il se trouve qu'après quasiment 3 ans 1/2 de rémission et de traitement hormonal substitutif, l'ovaire qu'il me reste est reparti tout seul, comme un grand !! Les médecins et spécialistes n'en revenaient pas !!

Donc actuellement, je prend la pilule car l'heure n'est pas encore venue pour moi d'essayer de faire un bébé. J'espère que cette petite touche positive pourra rendre l'espoir à d'autres.

Sinon, j'ai passé le fameux cap des 5 ans il n'y a pas longtemps et je dois dire que j'ai très mal vécu ce moment : beaucoup de souvenirs sont remontés, le fait d'être considérée comme ex malade engendre beaucoup de choses psychologiquement et médicalement parlant. Mais malgré ces 5 années, le mot "guérison" n'a jamais été employé…

Aujourd'hui, je ressens encore beaucoup le besoin de parler le ma maladie régulièrement, c'est une façon de vider mon sac et de me libérer de ce poids bien trop lourd à porter toute seule. Il m'arrive encore de pleurer en parlant de tout ça mais ça fait beaucoup de bien. Et puis il y a aussi cette question qui revient à chaque fois : pourquoi moi j'ai survécu et pas d'autres ?

J'aimerais maintenant aider d'autres personnes touchées par cette maladie, leur parler, leur apporter mon témoignage… parce qu'il me semble que seule une personne ayant vécu le cancer peut réellement comprendre et trouver les mots pour aider ceux qui sont touchés par cette saleté de maladie, mais ça c'est mon point de vue…

Ma vie ne tourne plus autour du cancer depuis bien longtemps : je travaille, je fais du sport, je suis amoureuse… j'aime la vie.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


23811
b
Moi aussi !
11 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Hodgkin ou pas ?

image

Cloudysan bonsoir, Je ne suis jamais intervenue auprès de toi mais par contre je te lisais. Je fais partie de l'équipe de ninicha, celeiane etc… j en profite pour vous embrasser les filles. Cloudysan, H a boulverser ma vie perso (certains n'ont...Lire la suite

Eaux troubles (recit lesbien)

image

Bonne lecture ! Chapitre 12 : Sarah observa calmement Maena alors qu'elle refermait l'attache de la montre qui entourait désormais son poignet gauche. Elle fronça légèrement les sourcils. - Comment t'as deviné que ma couleur préférée c'était...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages