Histoire vécue Santé - Maladies > Constipation - Troubles du transit      (472 témoignages)

Préc.

Suiv.

Encoprésie, nous en sommes sortis avec l'aide du psychologue

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 8828 lectures | ratingStar_14494_1ratingStar_14494_2ratingStar_14494_3ratingStar_14494_4

Bonjour,

Votre témoignage m'a réconforté et ému, je ne pensais pas qu'autant de famille vivait ce calvaire et j'ai pu mettre enfin un non sur la maladie de mon fils.

Voici mon histoire : mon fils a 11 ans, son encoprésie à commencé en mars 2004, tout tout doucement, quelques petites crottes sèchées dans son slip, dans le lit… et pour finir par des selles entières dans ses slips, nous avons essayé à plusieurs reprises des traitements pour soigner "une constipation". Bien sur, on ne comprend pas. Après plusieurs traitements le médecin m'a expliquer que cela pouvait venir de moi.

Nos rapports bien etendu se sont déterriorés avec la maladie l'incompréhension : pourquoi se retient-il ? Je passais mon temps à râler après lui, comment pouvait-il supporter d'être dans des slips souillés, je l'ai obligé à nettoyer ses slips, nous lui avons promis tout ce qu'il voulait s'il arrivait à solutionner son problème, en vain.

Au bout d'un an, j'ai fini par aller consulter un psychologue. Mon fils avait le profil type pour cette maladie (c'est ce que j'ai lu, vrai pas vrai ? ) : Constipation chronique, enfant avec un grand potentiel intellectuel qui n'obéit pas, un papa souvent absent et une maman perfectionniste. Mon fils à fait 10 séances d'hypnotises j'ai vu une modification de son comportement, il retrouvé le sourire et nous avons repris à communiquer et j'ai recommencé à aimer mon fils mais la maladie est resté avec des hauts et des bas qui sont toujours difficile à gérer pour lui et pour nous. J'ai énormément culpabilisé pourquoi ? Mais pourquoi ? J'ai beaucoup pleuré, je me suis senti très seule, je me suis jamais confié. Mais j'ai arrêté de l'embêter, quand j'ai enfin compris qu'il ne le faisait pas volontairement et que la solution n'était pas dans cette voix, il y a des jours j'y arrivais et d'autres ou j'éclatais ma colère et mes larmes coulaient malgré moi devant mon fils.

Et en mars 2006 j'en ai reparlé au médecin qui m'a dit arrêter de me culpabiliser ("facile à dire" quand c'est chez les autres. Effectivement ce n'est pas très grave comparativement à d'autres maladies mais au quotidien c'est insupportable) elle m'a conseillé de reprendre contact avec le psychologue qu'il l'avait suivi, moi fils ne voulait y retourner il me disait que ça ne l'aiderai pas, je lui ai expliqué que c'était lui et lui seul qui avait la solution, moi je serais là pour le soutenir et l'aider mais que je ne pouvais pas régler sa maladie à sa place (ce n'était pas la première fois que je lui tenais ces propos). L'objectif pour lui était de trouver une issue avant fin mai (il part 3 jours pour une compétition de natation et en juin pour une sortie scolaire) j'avoue que je l'ai mis au pied du mur en lui disant calmement comment va tu faire ? Qu'il fallait réaprendre à aller aux toilettes régulièrement et d'essayer de pousser… et là il m'a expliqué avec ses mots que ses selles remontaient au lieu de sortirent. Je lui est répondu qu'il devait reprendre le contrôle de son corps. Le lendemeain le slip était propre je n'y croyais pas, il était tout content et depuis il est redevenu un enfant comme les autres enfin presque… Avec un tout petit peu de recul je pense qu'il à régler sa maladie lorsqu'il fût prêt.

J'ai peut-être eu les bons mots au bon moment, il faut absolument garder espoir et continuer à encourager vos enfants, leurs redonner confiance et les persuader qu'il y arriveront c'est difficile d'écrire en quelques lignes ces deux dernières années j'espère qu'elles vous aideront…
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


14494
b
Moi aussi !
53 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par rayanyl | le 06/09/10 à 14:43

Bonjour,je me joins a toi pour la meme histoite j'ai un fils du meme age,lui il a commencer par une énurésie jour et nuit et a l'age de 8ans l'encopresie est apparu,je dit l'encopresie mais bon!!!'' ces selles remontent au lieu de sortir''et quel torture d'entendre les medecins dirent que c'est notre phaute,qu'elle solitude.....l'énurésie est pratiquement parti en ce moment il fait des sceances de biofeetback sans succé pour le moment.Mais avec sa et le forlax on a ajouter un lavement cotidien ''puisque fecalome répétitif ''les grands lavement 1 fois par semaine ne fonctionnait pas!!!donc la il est rentrer en 6eme et on vit au jour le jour on y vas a l'instint''par contre oui il m'arrive de souffrir mais je ne l'es jamais engueler pour se disfonctionnement"on attend maintenant en jonglant avec les lavement a domicile...On m'a dit que l'encoprésie donnait des douleurs mais il ne n'en a jamais...bref on attend le psy maintenant!!bonne chance a vous tous et vous toutes!!mon fils a toujours sur lui un calecon de rechange et un petit paquet de lingette...

Histoires vécues sur le même thème

Recherche proteines vegan - vegetariens, vegetaliens...

image

J'ai trop de bactéries mauvaises et trop de bonnes a cause du long traitement de probio que j'ai fais, et je rappel que j'ai passé un t'est qui vérifie tout ça il est utilisé par la medecine "normale" mais aussi naturopathique. Je subbis une...Lire la suite

Douleur ? neurologique ? avis ? - medecine veterinaire

image

Ça m'embête. Je ne vois pas la vidéo sur l'Ipad et mon pc est hs en ce moment. Je voulais voir s'il y avait une similitude avec ce qu'a eu mon Alex il y a quelques mois. Il souffrait tellement qu'il hurlait quand il bougeait (très difficilement)...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages