Histoire vécue Santé - Maladies > Constipation - Troubles du transit      (472 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les lavements détruisent la flore intestinale

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 20640 lectures | ratingStar_68172_1ratingStar_68172_2ratingStar_68172_3ratingStar_68172_4

Voici un texte que j'ai écrit, en me basant sur mon expérience personnel, mais aussi suite à la lecture de certains livres, à des lectures sur Internet, après des milliers de clavardages avec des clystérophiles (donc des gens qui connaissent bien le lavement) , pour tenter de répondre à ces questions, qui reviennent à l'occasion :

- Est-ce que l'usage régulier du lavement détruit la flore intestinale ?

- Est-ce que cela peut entraîner une dépendance ?

- Est-ce néfaste pour la santé ?

"Les lavements détruisent la flore intestinale"

On rétorque souvent que l'usage du lavement est dommageable pour les bactéries qui peuplent l'intestin. Il est vrai qu'avec l'eau du lavement est aussi expulsé une certaine quantité de bactéries, la même chose se produit lorsqu'on va à la selles, cependant, les bactéries qui sont rejetées sont déjà mortes ou en mauvaise santé. Il n'y a pas de crainte à avoir, car un lavement ne "stérélise pas l'intestin, et les bactéries qui restent se reproduisent très rapidement. De plus, il ne faut pas oublier que chaque aliment que l'on mange comprend les bactéries spécifiques à sa propre digestion.

" Y-a-t-il un risque d'effectuer un lavement tous les jours ? Est-ce que ça peut entraîner une accoutumance, une dépendance ? "

Ces peurs proviennent et sont colportées par les compagnies pharmaceutiques pour vendre leurs trucs ainsi que par les "prêtres" de la sacro-sainte médecine allopathique. L'usage régulier du lavement, lorsqu'il est bien fait, avec la bonne solution, à la bonne température, n'entraîne jamais de dépendance. Un lavement masse et exerce le côlon, 10 fois, 20 fois plus que lorsqu'il expulse une selle normalement, et les gens qui souffrent d'une constipation opiniâtre depuis des années, voient souvent leurs problèmes diminuer ou disparaître complètement après la pratique journalière du lavement pendant un ou deux mois, car cette "gymnastique" quotidienne rééduque le côlon, dans bien des cas.

Je ne parle pas ici de l'emploie d'une solution savonneuse, qui est irritante pour le côlon, mais d'eau pure additionnée de bicarbonate de sodium à raison d'une c. À thé comble par litre d'eau, qui en fait une solution isotonique, donc qui sera très peu absorbé par l'intestin. On peut remplacer le bicarbonate de sodium par la même quantité de sel, mais je préfère le premier, car en plus de rendre la solution isotonique, le bicarbonate de sodium est calmant pour l'intestin, donc procure moins ou pas de crampe, surtout si le lavement est administré LENTEMENT. De plus, le bicarbonate de sodium comprend 300% moins de sodium que le sel, ce qui n'est pas à négliger, surtout pour ceux qui souffrent de problèmes de tension/haute pression, de problèmes cardiaques ou rénaux.

On vit dans un drôle de monde, où beaucoup de personnes ont développé une accoutumance/dépendance au "fast food", à l'alcool, à la cigarette, au pot, à la cocaïne, etc., et cela est même bien perçu dans certains milieux, mais si vous dites ouvertement que vous faites usage du lavement comme mesure d'hygiène, on vous enfermera dans une belle chambre blanche, aux murs capitonnés… ; -).

Avant l'année 1954, année ou les compagnies pharmaceutiques ont placé sur le marché les suppositoires et les lavements Fleets/Microlax, les lavements étaient très populaires. Que ce soit pour déclencher ou accélérer le processus de la naissance, contre la constipation ou la diarrhée, suite à une intoxication alimentaire, contre les douleurs menstruelles, douleurs lombaires, migraine, mal de tête, rhume, grippe, sinusite, allergies, asthme, Parkinsons, dépression (lavement au café) , pour aider à régulariser sa glycémie, etc. Mais comme l'administration de lavements ne rapportait aucun sous à ces compagnies, ils ont orchestré des campagnes publicitaires et ont réussi à relayer cette pratique plusieurs fois millénaire et des plus naturelle aux oubliettes. Souvenez-vous (pour les plus vieux) , il y a quelques années, lorsque quelqu'un arrivait à l'hôpital, un des premiers traitements que recevait cette personne, c'était un lavement, et c'était aussi le dernier qu'elle recevait, juste avant de quitter l'établissement… les temps ont bien changé, du moins au Canada et en Europe de l'Ouest, car aux États Unis et ailleurs dans le monde, l'usage du lavement est encore assez répandu.

Il y a quelques années, j'ai décidé de "me jeter à l'eau", et de faire un essai. Pendant six mois, à tous les jours je me suis fait un lavement au lever, immédiatement après être allé à la selle, car lorsque j'ai l'intestin vide, je peux généralement prendre mon lavement sans aucune crampe. Je n'ai ressenti aucun effet néfaste, au contraire, une sensation de bien-être, de légèreté, les "petits rages de sucre" que j'avais ici et là ont disparu, ce qui m'a rappelé les conversations que j'ai déjà eu avec un homme et une femme qui souffraient de diabète, qui ont eu la surprise de voir leur dépendance à l'insuline diminuée après la pratique du lavement de 2 à 3 fois par semaine. Je me souviens aussi d'avoir lu un témoignage sur ce sujet sur un des forums anglais consacrés au lavement. Autre chose, les coups de barre/baisses d'énergie que j'avais à l'occasion en fin de matinée ou d'après-midi ont aussi disparus. Le seul point "négatif" que j'ai trouvé à la pratique quotidienne du lavement, c'est le temps qu'il faille y allouer. Dans mon cas, du moment ou je préparais le matériel, jusqu'à ce qu'il soit nettoyé et rangé après le lavement, de 30 à 45 minutes.

En terminant, Comme chaque personne est différente, écoutez votre corps, il vous dira à quel rythme le lavement vous convient.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


68172
b
Moi aussi !
22 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Recherche proteines vegan - vegetariens, vegetaliens...

image

J'ai trop de bactéries mauvaises et trop de bonnes a cause du long traitement de probio que j'ai fais, et je rappel que j'ai passé un t'est qui vérifie tout ça il est utilisé par la medecine "normale" mais aussi naturopathique. Je subbis une...Lire la suite

Douleur ? neurologique ? avis ? - medecine veterinaire

image

Ça m'embête. Je ne vois pas la vidéo sur l'Ipad et mon pc est hs en ce moment. Je voulais voir s'il y avait une similitude avec ce qu'a eu mon Alex il y a quelques mois. Il souffrait tellement qu'il hurlait quand il bougeait (très difficilement)...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages