Histoire vécue Santé - Maladies > Constipation - Troubles du transit      (472 témoignages)

Préc.

Suiv.

Troubles intestinaux à cause de l'alcool : j'ai pris de l'ergyphilus plus

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 13815 lectures | ratingStar_200690_1ratingStar_200690_2ratingStar_200690_3ratingStar_200690_4

Voilà ça a commencer il y a deux ans, pendant l'été 2009, j'avais donc 21 ans, au lendemain d'une soirée bien alcoolisé, je suis rentré chez moi et j'ai senti des ballonnements, je me suis dit que c'est comme tous les lendemains de fêtes et qu'après un tour aux toilettes tout irait à nouveaux mieux. Je me rappelle avoir pris un café comme d'habite, et ensuite je suis passé aux toilettes. Là j'ai senti que ce n'était pas comme d'habitude, et je me disais que ça passerait tout seul. C'était des selles noires ! Bref de nouveaux la fête, une très grosse fêtes, avec quatre soirées a la suite. A partir de là les ennuis ont vraiment commencés. Je suis parti en urgence, ils m'ont gardé une nuit, je leur expliqué que j'avais des diarrhées noires depuis un mois à peu prêt mais ils me répondaient avec le sourire que ce n'était rien de grave. Ils m'ont fait sortir, avec un rendez-vous pour une coloscopie.

Ca n'a rien révélé, "tout vas bien". Les médecins m'ont dit que c'était une petite infection à l'estomac, toujours avec le sourire, qu'il ne fallait pas que je m'inquiète, que j'étais jeune blablabla. L'infection étant guérie, je n'avais plus de diarrhées noire, mais toujours des diarrhées, une ou deux fois par jour. On m'a donné du Smecta. Inutile car constipation. Six mois après je replace dans une conversation avec mon médecin traitant que c'est toujours "la fête dans mon ventre et quand j'enfonce deux doigts sur le côté droit de mon ventre j'ai l'impression de vider une poche, pile là ou il y a l'appendicite (je n'ai pas était opérer de l'appendicite, ça pouvais être ça) " ce à quoi elle m'a répondu que j'aurais ça toute ma vie. Je me suis dit "'tain enfin ils avouent quoi". Mais les selles étaient toujours les mêmes, excepté qu'elle n'étaient plus noire. Je me suis dit qu'ils ne m'aideraient pas plus et que je devrais me démerder de mon côté, tout seul. Je suis partie donc dans une grande recherche. Je suis tombé sur des sujets similaire au miens. J'ai découvert les probiotiques, deux mois avant l'été 2010. J'ai fais deux pots (avril et mai). Puis, voyage en Italie (juin) , je me suis dit, c'est les vacances stop avec le café, je vais boire du thé maintenant, et à partir de là j'ai eu de nouveaux de vrai belles selles qu'on essuie avec trois coups de papier toilettes. Guéri ! Heureux quoi ! J'enfonce mes deux doigts sur le côté droit de mon ventre et il n'y a plus rien : C'est fini ! Je garde à l'esprit qu'il faut que je fasse gaffe et que je découvre ce qui a déclenché ça. Alors j'ai tester, " un café ? - Heu oui, je veux bien " ! Tout vas bien, c'est pas ça. Possible que ça soit l'eau du robinet ? Oui ! Et là je remarque que pendant un an j'ai bu de l'eau chaude du robinet pour me préparer des cafés solubles directement avec l'eau chaude du robinet ! C'est très con je sais, c'est quand j'avais invité des amis à boire le café et ils me font "tu fais ton café comme ça ? - euh oui - Mais l'eau chaude là, elle sort d'un ballon, c'est pas propre, 'fin c'est pas grave, je vais le boire ton café". J'ai donc arrêter carrément l'eau du robinet. Tout vas bien jusqu'à une grosse soirée, la semaine dernière, (février 2011) avec beaucoup de bières et je m'explique avec une fille, j'avais bu de l'alcool, et elle m'avait mis très en colère. Et là, ça à recommencer. Et je me suis dit que " je sais le guérir ". Ce qui me déclenche ça c'est quand quelque chose me met en colère alors que j'ai bu. Je ne suis pas violent, mais tout le monde s'énerve dans la vie. Et pour moi quand je m'énerve en ayant bu de l'alcool ça me déclenche ça. Et je me suis rapellé que je m'étais déjà énerver la première fois car j'avais était réveiller par des gens que je ne connaissait pas et qui s'amuser a me taper sur la voiture, au matin, alors que je dormais avec un ami dedans. Et la deuxième fois c'est une fille qui me plaisait et qui ne savait pas ce qu'elle voulait qui m'a énervé.

J'ai compris que ce qui me déclenche ça c'est l'alcool et une forte colère ! Tout simplement. Et je l'ai guéri en UNE SEMAINE en faisant comme ça : Dimanche je me rend comte que ça recommence. Lundi : j'achète de l'eau minérale, des perles de lait (yahourt avec du bifidus) , du riz COMPLET, et je commandes des probiotiques. Mardi : Midi je mange un bol de riz complet, deux perles de lait, et un thé. Mercredi : Comme Mardi et je prend deux probiotiques le midi. Le soir des pâtes, deux probiotiques, deux perles de lait. Jeudi : Midi, encore du riz complet, deux probiotiques, deux perles de lait, un thé. Le soir je sais plus quel repas mais toujours deux probiotiques et deux perles de lait. Vendredi : Midi et Soir je sais plus quel repas mais toujours avec toujours avec deux probiotiques, deux yaourt, et un thé le midi. Samedi : Tout vas bien !

J'ai dû prendre une dizaine de probiotiques sur les soixante du pot ! J'en ai pas repris d'autres ! Toute la semaine : pas de cafés, pas de clopes, pas d'alcool. Pour résumer : eau minérale, probiotiques, riz complet, yaourt perles de lait, thé Ce sont ces probiotiques que j'ai commandé : LES ERGYPHILUS PLUS ! Et pas confort !
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


200690
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Recherche proteines vegan - vegetariens, vegetaliens...

image

J'ai trop de bactéries mauvaises et trop de bonnes a cause du long traitement de probio que j'ai fais, et je rappel que j'ai passé un t'est qui vérifie tout ça il est utilisé par la medecine "normale" mais aussi naturopathique. Je subbis une...Lire la suite

Douleur ? neurologique ? avis ? - medecine veterinaire

image

Ça m'embête. Je ne vois pas la vidéo sur l'Ipad et mon pc est hs en ce moment. Je voulais voir s'il y avait une similitude avec ce qu'a eu mon Alex il y a quelques mois. Il souffrait tellement qu'il hurlait quand il bougeait (très difficilement)...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages