Histoire vécue Santé - Maladies > Cystites / Infections urinaires      (374 témoignages)

Préc.

Suiv.

Astuces contre les cystalgies

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 12232 lectures | ratingStar_120020_1ratingStar_120020_2ratingStar_120020_3ratingStar_120020_4

Souffrant de temps en temps de cystalgies (sans germe) ou de cystites (très rarement et c'est l'escheria coll qui est alors en cause) , j'ai essayé plusieurs choses. Il y a une quinzaine d'années, je faisais des cystalgies à chaque cycle liée également à une montée d'herpès. J'ai consulté une médecin homèopathe à Toulouse (où je demeurais) qui m'a donné un traitement de fond à prendre durant trois mois. C'était super : plus de problème pendant deux ans. Quand cela est revenu, elle m'a redonné le même traitement et j'ai été tranquille pendant des années. Depuis j'ai déménagé loin et quand à nouveau, j'ai eu cystites ou cystalgies qui ont voulu me repourrir la vie, j'ai repris un traitement homéopathique mais ça ne le fait pas celui-ci, des crises sont survenues les mois suivants.Une chose est certaine : les médecins compétents sont denrée rare dans ce pays. Je crois que je vais retourner la voir, à l'occas, pour ce problème. Sinon, oubliez les antibiotiques si vous souffrez de cystalgies car si il n'y a pas germe, je ne vois pas à quoi ils pourraient servir ! J'ai expérimenté le Monuril. Bonjour les dégâts ! J'ai eu le ventre détraqué (genre gastro) pendant l mois et demi ! Quelques choses paraissent en effet liées : Rapport sexuel et cystalgie le lendemain ou dans les heures qui suivent (J'ai pu le constater plusieurs fois et aussi célibataire et très chaste durant trois ans, je n'ai eu aucune crise durant cette période) mais il existe pourtant des cystites chez les petites filles, paraît-il… Très très important de boire suffisamment de l'eau ! Vous avez peut-être constater que vos crises survenaient quand vous n'aviez presque rien bu de la journée ? Ou l'hiver, parce que l'on aura moins soif. Et si votre patron vous fait des remarques sur vos pauses pipi, n'oubliez-pas la médecine du travail ! Je pense à toutes celles qui bossent en caisse, à la chaîne, en restauration et qui doivent bien en baver quand elles sont en crise car alors, on n'a qu'une envie, être chez soi, près de ses chiottes et sa carafe d'eau !! Sinon, j'ai fait une cure il y a peu d'ampoules que l'on trouve en coop bio : "Cranberry +" et cela a l'air d'être très efficace ! La boîte coûte un peu moins de 15 euros. Je peux même reboire un petit apéro de temps en temps car moi aussi, depuis quelque temps, dès que je buvais un verre d'alcool (vin blanc, rhum, muscat…) dans les minutes qui suivaient, je sentais mon urêtre brûler. Quelle joie ! Ne plus boire ou faire l'amour sans angoisse de la cystalgie ! Il existait aussi des comprimés "Mictasol" qui calmaient relativement rapidement mais la dernière fois que j'ai voulu en acheter à la pharmacie, ils n'en avaient plus ! C'est pas remboursé. D'ailleurs, on dirait qu'il n'y a que leurs antibios pourris qui le soient ! Comme ça, on est obligées ensuite d'acheter d'autres médocs pour les effets secondaires ! Pour les troubles digestifs liés aux antibiotiques, prenez du Charbon de Belloc (très bien. Coop bio ou pharmacies, en poudre, en coop bio, ce sera le plus économique). Pour ce qui est de se laver après l'amour, essayez avec la solution "Saugellia" verte, à base de thym et de sauge, ça aide peut-être à prévenir. Mais pas la peine de vous enfuir des bras de votre amant à peine l'acte terminé, ce n'est pas son sperme qui donne des cystites ou cystalgies ! Par contre, il est très important si ses doigts ou son sexe traînent à l'entrée de votre anus, de ne pas les approcher ensuite de l'urêtre ou du vagin sans qu'il se soit lavé les mains (au savon !! ) car ce sont les germes fécaux qui sont très souvent responsables des cystites. Boire du thym en tisane est également une bonne prévention, contre toutes les infections d'ailleurs (urinaires, intestinales, pulmonaires…) Une bouillotte chaude sur le ventre soulage la lourdeur qui s'installe en général au niveau de la vessie quand on a une crise. Pour ne pas passer des heures noires sur le siège des WC, il m'est arrivé de mettre (chez moi) une grosse serviette hygiènique et de laisser couler les misérables gouttes qui voulaient bien sortir et de boire et boire jusqu'à ce qu'un vrai jet d'urine veuille bien sortir… Il faut même pousser pour essayer de vider le plus possible, et laisser couler sans s'inquièter. Essayez, cela soulage…
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


120020
b
Moi aussi !
7 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les jaccuzis c'est un peu comme les oignons - libertinage

image

Jamais de cystite à ce jour malgré une grande consommation de jacuzzi. Par contre, aucune intrusion de quoi que ce soit dans l'eau. La douche avant et après trempage est systématique. Je ne m'assoie pas dans un hammam si je ne peux pas passer un...Lire la suite

"minces et toniques" depuis 4 jours !

image

Je vais beaucoup mieux qu'hier soir, je pense que l'actifed a du faire son effet. Je n'ai plus mal à la gorge non plus, merci le lait au miel ! Je ne crie pas trop fort cette recette car une fois, un médecin s'était foutu de moi. Pourtant, j'y...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages