Histoire vécue Santé - Maladies > Cystites / Infections urinaires      (374 témoignages)

Préc.

Suiv.

Infections urinaires à répétition

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 45 ans
Mail  
| 1310 lectures | ratingStar_121194_1ratingStar_121194_2ratingStar_121194_3ratingStar_121194_4

Je fais des infections urinaires à répétition, cela a commencé quand j'avais environ dix ans. Pendant presque dix ans, régulièrement, au printemps et à l'automne, cystite plus collibacilose, c'était réglé comme du papier à musique. Antibiotiques de plus en plus puissant mais pas de vrai résultat. Et puis un jour, à l'époque j'habitais en Gironde, une amie de ma mère que je n'aimais pas mais là pourtant elle m'a rendu un fier service, nous a indiqué une médecin homéopathe. Interrogatoire parfois un peu bizarre, et puis je ne sais plus quel médicament en cas de petite crise. Surtout, elle nous a confié un flacon et nous a dit : "à la prochaine vraie crise, vous n'attendez pas, vous envoyez votrre petit flacon d'urines à tel laboratoire pour analyses". Nous étions surprises mais avons suivi la consigne. A partir de mes propres microbes, ils ont fait un genre de "vaccin homéopathique" : je devais pprendre d'abord une dose par semaine de cette préparation, puis une tous les sept jours, puis une tous les six jours… jusqu'à ce que j'arrive tous les jours pendant un certain temps. C'était très douloureux au début mais j'ai scrupuleusement respecté le mode d'emmploi. Après ce traitement inattendu, plus aucune vraie infection urinaire mais juste de petites cystites, pendant… au moins vint-cinq ans ! Mais entre temps j'étais partie à Marseille, où alors j'avais trouvé un boulot maintenant je ne peux plus pour diverses raisons… Donc, la nouvelle série, plus compliquée, commence en août 2006 : d'entrée de jeu, piélonéphrite grave, au bord de la septissémie. Nouvelle piélo trois mois plus tard, heureusement moins forte. Mais depuis, les infections urinaires, je ne les compte même plus ; en ce moment c'est à peu près une par mois ! Un jour j'ai commencé à protester contrre ces antibiotiques systématiques ; mon médecin m'a dit : "Madame c'est ça ou vous perdez votre rein droit dont le filtre fonctionne mal". Bon, alors pas vraiment le choix… Il faut dire aussi que depuis au moins 2003, j'ai du sang dans les urines pratiquement à chaque analyse, et malgré de nombreux examens déjà on n'a pas encore trouvé la cause… Là, depuis fin ou même mi-mai je souffre du rein droit presque en continu et le gauche de temps en temps. Bien entendu, entre temps, j'ai essayé aussi la canneberge, j'ai appris les conseils d'hgiène cités plus haut, je nettoie mes serviettes et gants de toilette beaucoup plus chaud qu'avant, j'ai des séances d'acupuncture… je bois bien sûr beaucoup d'eau aussi, Rien de significatif comme vrai résultat ! Simplement, le néphrologue m'a prescritun médicament très naturel à base d'oignon et de magnésium en espérant soulager ma douleur en urinant ; sur ce plan-là il commence à y avoir un résultati intéressant. Mais personne ne garantit que çasupprimera du sang dans les urines, et il m'a prévenu que ça ne me soulagerait ni mes reins ni mon ventre (eh oui, je suis aussi traitée pour endométriose, maladie gynécologique invalidante et archi-douloureuse, que je croyais bien finie depuis ma ménopause chirurgicale en janvier cette année… à J'ai maintenant 45 ans. A tout hasard, mon mmédecin qui pratique pourtant un peul'homéopathie ne connaît pas de laboratoire pratiquant ce genre d'"autovaccin homéopathique", pourtant si je pouvais de nouveau être débarrassée pendant vingt ans ou plus ce serait quand même intéressant ! Le seul hic, c'est que maintenant ce n'est plus systématiquement toujours le même germe, donc ce serait peut-être plus compliqué à mettre en oeuvre… Je dois passer le 10 août un uro-scan (scanner des voies urinaires) pour mon problème de rein. Le spécialiste pense que j'ai soitdes lésions d'endo soit des irritations soit des infections quelque part entre la vessie et le rein, ce qui pourrait expliquer selon lui le sang dans les urines. Je ne suis même pas encore sûre de pouvoir résoudre ce problème, mais si je pouvais trouver mieux que les antibiotiques pour traiter enfin mes problèmes de douleur aux reins et d'infectioons urinaires, ce serait formidable ! Moi, je veux bien aller à La Preste, mais qui va m'accompagner maintenant que je n'ai plus de famille (je suis non-voyante) , et de plus, l'altitude que j'ai cru lire ailleurs est-elle compatible avec mes problèmes de rythme cardiaque ? Je sais je suis un cas compliqué parce que je souffre de plusieurs handicaps et plusieurs pathologies. C'est pour cela que je chercherais une solution simple.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


121194
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les jaccuzis c'est un peu comme les oignons - libertinage

image

Jamais de cystite à ce jour malgré une grande consommation de jacuzzi. Par contre, aucune intrusion de quoi que ce soit dans l'eau. La douche avant et après trempage est systématique. Je ne m'assoie pas dans un hammam si je ne peux pas passer un...Lire la suite

"minces et toniques" depuis 4 jours !

image

Je vais beaucoup mieux qu'hier soir, je pense que l'actifed a du faire son effet. Je n'ai plus mal à la gorge non plus, merci le lait au miel ! Je ne crie pas trop fort cette recette car une fois, un médecin s'était foutu de moi. Pourtant, j'y...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages