Histoire vécue Santé - Maladies > Cystites / Infections urinaires      (374 témoignages)

Préc.

Suiv.

Infections urinaires récidivantes et cures de plantes

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 38 ans
Mail  
| 1421 lectures | ratingStar_121193_1ratingStar_121193_2ratingStar_121193_3ratingStar_121193_4

Je suis une jeune femme de 21 ans et depuis 3 ans je fais souvent des infections urinaires (4 à 6/an). Cela arrive sans prévenir et de manière très aiguë (saignements, impossibilité de se retenir pour aller aux toilettes toutes les 5min au début de la crise, douleurs…) C'est vraiment insupportable et très handicapant car je suis obligée de rester enfermer chez moi à proximité des toilettes, du moins au début avant de ressentir les 1er effets des traitements. Les traitements, parlons-en : Lors de la 1ere crise que j'ai faite la pharmacienne m'a donné du Mictasol (ce n'est pas un antibiotique mais plutôt un antiseptique) et un gel antiseptique pour la toilette intime. En 1ou2 jours j'était totalement soulagée. Dès les 1ers symptômes qui réapparaissaient qqs mois après je reprenais ce Mictasol, pour moi miraculeux, seulement depuis 1 an ce médicament sans dépendance et sans risque ne se fait plus du tout : me voilà sans traitement si 1 nouvelle crise revient. Je prend des précautions d'hygiène, culottes en coton la journée (au desespoir de mon compagnon mais qui me comprend… le soir c'est 1 autre histoire…) , pantalons pas trop serrés, je bois beaucoup d'eau minérale (ça devient même 1 obcession) , je vais svnt aux toilettes pour ne pas me retenir, après 1 rapport je vais uriner et me laver, lors des règles je change régulièrement mes protections… J'ai longtemps chercher à déterminer la ou les causes de ces IU : stress des exams, rapports sexuels, deshydratation… sans jamais en faire ressortir 1 seule. C'est peut être plusieurs petites causes inssignifiantes qui mises bout à bout suffisent à déclencher ces fichues IU ! Pendant 6 mois j'ai étais tranquille, à ma grande joie, même si je vivais toujours dans l'appréhension d'une rechute. Manque de bol, pour bien commencer l'année, le 2 jan 2007, ça reprend et très violemment : au secours ! Heureusement j'avais anticipé le coup et m'étais munie d'un antibio encore nveau pour moi : MONURIL (1 seule prise et pas le droit d'en prendre avnt 3mois sinon on devient résistant). Ca a marché doucement, ça met qqs heures à agir mais après ça va mieux. En complément j'ai associé des ampoules à base de BOULEAU/BRUYERE/ORTIE/BUSSEROLE. Le lendemain, je pouvait sortir sans être fixer aux toilettes. J'ai continuer la cure d'ampoules 20j comme indiqué. RE-manque de bol 1 mois après rebelote !! RRR ! Pas le droit au MONURIL, juste aux ampoules. Les pharmacies ne sont pas trop au courant, heureusement je teste pour la 1ere fois CRANBERRY en gélules en + des ampoules et miracle : ça marche !! Enfin 1 traitement efficace que je peux prendre à chaque fois que ça revient, sans risque (en respectant les doses évidemment). Je continue cette cure jusqu'a totale disparition. J'ai fait aussi une analyse d'urine : j'attend les résultats. Et pour répondre à NATY j'ai fait 1 écho rein/vessie/ovaires qui est normale. Cela consiste à poser 1 sonde sur le ventre (comme pour voir les bébé) avec 1 gel, avec la vessie pleine, et pour voir les ovaires c'est une petite sonde vaginale comme chez la gynéco. Voilà. Je voulais partager mon histoire avec vous car ce probème apparemment bénin est très handicapant et nous prend au dépourvu sans comprendre la cause réelle.C'est même un peu honteux d'en parler à son entourage car sa touche à notre intimité et pour ma part mon moral aussi. Je devient angoissée, stressée, déprimée car je ne comprend pas les causes de tout cela et malgrè toutes mes précautions, ça ne suffit pas à les arrêter.Je pense que je vais aproffondir les cures de plantes en prévention, ça se vend en parapharmacie et pour ma part ça semble assez efficace.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


121193
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les jaccuzis c'est un peu comme les oignons - libertinage

image

Jamais de cystite à ce jour malgré une grande consommation de jacuzzi. Par contre, aucune intrusion de quoi que ce soit dans l'eau. La douche avant et après trempage est systématique. Je ne m'assoie pas dans un hammam si je ne peux pas passer un...Lire la suite

"minces et toniques" depuis 4 jours !

image

Je vais beaucoup mieux qu'hier soir, je pense que l'actifed a du faire son effet. Je n'ai plus mal à la gorge non plus, merci le lait au miel ! Je ne crie pas trop fort cette recette car une fois, un médecin s'était foutu de moi. Pourtant, j'y...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages