Histoire vécue Santé - Maladies > Cystites / Infections urinaires      (374 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon néphrologue ne m'aide pas du tout

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 469 lectures | ratingStar_226822_1ratingStar_226822_2ratingStar_226822_3ratingStar_226822_4
Bon ben voilà, la consultation chez le nouveau néphro lundi est du genre "dé-ses-pé-rant !" A chaque question ou résultat ou presque, réponse à peu près invariable : "on s'en fout" ou au mieux "c'est pas grave", entre temps j'ai même appris que j'avais de jolis reins ! Super ! Comment les mettre en valeur pour trouver un compagnon ou une amie de mon âge ou dans mon état de santé ? Après ça, vu le sang dans les urines, les cellules rénales etc, conseil d'aller revoir mon gynéco, d'accord, et... un dermato ! Ah bon ? Et la sensation de coups de marteau dans les reins presque en permanence ? Là, il admet qu'il n'a pas d'explication : Monsieur se fait passer pour néphrlogue mais il n'est qu'urologue (jen'ai toujours pas vraiment compris la diffférence mais enfin...) Quand lui a cru la consultation finie,moi exprès je ne me suis pas levée et lui ai demandé tout net si par hasard il ne se moquerait pas un peu demoi. Alors il a écrit une vague lettre àmon médecin traitant, qui à mon humble avis ne lui apprendra pas grand-chose... Ah oui j'ai oublié, les germes qui sont toujours là, comme ils ont bien baissé c'est vraiment pas grave... Bon, quand j'ai compris que je ne pouvais plus rien espérer d'une telle consultation, j'ai consenti à me lever à mon tour, et là, le top : "Allez vous promener, jeune fille !" Ah ! Pourla première fois de ma vie je crois, j'ai répondu du tac au tac tant mon désespoir et ma furie étaient grands : "eh bien vous aussi, docteur,allez vous promener et passez une belle journée !'" Ben oui, puisque j'ai des jolis reins, même avec infections urinaires et tout et tout, je peux bien les mettre en valeur pour me promener, mais comment ? Et surtout, plus sérieusement, comment éviter le traitement antibio environ une fois par mois ? Conclusion de mon médecin : "votre cas est sérieux mais pas encore grave, alors vous ne les intéressez pas". Voilà une phrase sûrement bien vraie et qui en dit long.... Seul souci : maintenant, mon médecin admet qu'à part une personne dont on lui a parlé mais que lui ne connaît pas, ilne connaît plus vraiment de confrère en qui il ait ou ait eu confiance... Moi évidemment je n'ai pas du tout envie de recommencer la piélonéphrite qu'ils attendent tous avec convoitise, encore moins d'aller en dialyse... Alors, je me permets pourune fois de terminer par un vrai apppel à témoins ou à idées : si d'une part quelqu''un vit actuellement avec un seul rein, et veut bien m'expliquer les sensations, restrictions, contraintes, ou possibilités..., ou si d'autre part quelqu'un d'autre connaît un néphrovalable sur Marseille, ou au moins soucieux de ses patients, en désespoir de cause je vous laisse mon e-mai bien queje n'aime pas trop ça, je commence à jouer sur tous les tableaux pour faire diverses enquêtes (homéo comprise) ; voici donc mon e-mail : Mon vrai prénom est Marie-Pierre mais bien sûr je garderai quand même mon pseudo, même mon e-mail connu... D'avance, merci, même si je n'y crois qu'à moitié je ne risque rien d'essayer...
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


226822
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les jaccuzis c'est un peu comme les oignons - libertinage

image

Jamais de cystite à ce jour malgré une grande consommation de jacuzzi. Par contre, aucune intrusion de quoi que ce soit dans l'eau. La douche avant et après trempage est systématique. Je ne m'assoie pas dans un hammam si je ne peux pas passer un...Lire la suite

"minces et toniques" depuis 4 jours !

image

Je vais beaucoup mieux qu'hier soir, je pense que l'actifed a du faire son effet. Je n'ai plus mal à la gorge non plus, merci le lait au miel ! Je ne crie pas trop fort cette recette car une fois, un médecin s'était foutu de moi. Pourtant, j'y...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages