Histoire vécue Santé - Maladies > Grippe / Grippe A      (388 témoignages)

Préc.

Suiv.

Grippe H1N1, scientisme et bureaucratie

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 626 lectures | ratingStar_22917_1ratingStar_22917_2ratingStar_22917_3ratingStar_22917_4

Grippe H1N1, scientisme et bureaucratie.

 

 

 

Depuis plusieurs mois un feuilleton scientificomédiatique anime les media entre deux crash d'avions et les déplacements d'Obama : la grippe H1N1. Aucun biologiste et clinicien, concerné de plus par les zoonoses (maladies communes à l'Homme et aux autres animaux) ne peut rester silencieux face à ce délire typique de l'idéologie sécuritaire et bureaucratique dominant notre société actuellement.

Rappelons d'abord que tous les Myxovirus de type Influenza à l'origine des grippes dérivent d'un unique ancêtre commun d'origine aviaire et ont tous pour réservoir les Oiseaux sauvages. A la suite de mutations génomiques (exprimées par les lettres H et N) des souches se sont adaptées plus ou moins spécifiquement à diverses espèces (Homme, Porc, Cheval, Bovin, Carnivores…).

La souche H1N1 est d'origine porcine ce qui lui confère un potentiel d'extension à l'Homme élevé mais purement théorique. Cela explique la crise d'hystérie médiatique dès son apparition au Mexique.

Face à une telle réalité deux seules attitudes rationnelles sont possibles de la part des autorités sanitaires internationales (OMS, OIE, GLEWS, ECDC) et nationales (DDASS, INVS, DDSV) :

            - soit la souche est gravement pathogène pour l'Homme et il fallait fermer immédiatement et totalement le Mexique mais chacun sait que dans la société libérale les bénéfices sont supérieurs à la valeur humaine. Cette incapacité réactionnelle est inquiétante pour une éventuelle maladie mondiale gravissime…

            - soit la souche ne présente pas actuellement de virulence supérieure aux souches d'origine humaine des grippes annuelles hivernales et il fallait laisser faire, surveiller, vacciner et se taire.  

Au lieu de cela l'attitude de nos bureaucrates frileux et tout puissants fut de ne rien décider sinon de se protéger juridiquement en faisant semblant d'agir par des mesurettes inutiles, dérisoires et qui ne ralentissent en rien l'épidémie : fermetures d'écoles contaminées, masques inefficaces, conseils délirants (lavez vous les mains, mouchez vous proprement et autres niaiseries pour enfants attardés).

Chacun sait que de toute façon le virus s'étendra à toute la planète et qu'aucune mesure préventive digne de ce nom n'est efficace en dehors de la préparation de vaccin comme pour toute épidémie grippale.

Alors arrêtons ces âneries de bureaucrates frileux, incompétents et irresponsables qui emmerdent en permanence notre société par leur pouvoir règlementaire tatillon et exorbitant (les communistes ne faisaient pas mieux en URSS) et leur vision théorique et sécuritaire de la société (le kit ‘antigrippe' distribué aux médecins de la région parisienne aux frais du contribuable avec lunettes de protection,… relève tout simplement de la pathologie psychiatrique).

Pendant qu'il est encore temps laissons le virus H1N1 se répandre librement, provoquer pour sa souche actuelle une immunité globale dans la population. Préparons des vaccins et arrêtons de distribuer inutilement des antiviraux par précaution à des malades qui n'en ont pas besoin. Bien sûr il y aura quelques dizaines de décès chez des personnes immunodéprimées par l'âge (jeunes et personnes agées) ou la maladie mais pas plus que chaque hiver depuis des décennies sans que personne n'en parle jamais.

L'affolement comme la vision d'une société humaine sans risques relève de l'irresponsabilité et de l'idéologie scientiste. Il n'y a qu'une façon d'abolir tous les dangers y compris banaux : refuser de vivre.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


22917
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Prolongation d'arret maladie non recu par la secu, quels recours ? - assurance maladie

image

Bon voilà je suis un peu perdu, je ne m'y connais pas beaucoup dans tout ce qui est administration. J'ai eu une grippe il y-a quelques temps (c'était la première fois que j'étais malade depuis que je travaille) , mon arrêt maladie c'est fait en...Lire la suite

Combien de temps peut durer une grippe? - mamans nature

image

Lasea si la fièvre est très forte et puisque un médecin te l'a prescrit je pense que tu devrais donner l'advil (en alternance avec le doliprane et les deux espacés d'au moins deux heures). L'advil il faut éviter en auto-médication parce...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages