Histoire vécue Santé - Maladies > Gynécologie > Autres      (1378 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment en finir avec les mycoses

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 11979 lectures | ratingStar_102797_1ratingStar_102797_2ratingStar_102797_3ratingStar_102797_4

Au départ, une méningite, 10 jours d'hosto et d'antibio sous perf. Fort l'antibio. De là, une flore bacterienne exterminée, et comme par hazard dans les trois années suivante, des pyélonephrites (infection du rein suite à infection urinaire qui monte sans qu'on ait le temps de s'en appercevoir, des cystites simples, des mycoses (beaucoup, presque tous les 2 mois) , 2 gardnarella vaginalis… On traite chaque petite infection au coup à coup, avec ovules pour les mycoses, ou antiobio pour le reste. Chaque traitement me détruit encore un peu plus la flore, si bien que le 5 ème gynéco consulté me previent pour me préparer à la "rechute" due au traitement !

Voilà, le traitement est à la fois la solution ET le problème.

Dans mon cas, ma flore de doderlein (celle qui permet justement de combattre le développement anarchique des candida, des strepto, des gardarella ect…) est ABSENTE. Juste inexistante… et pour la refaire, accroche toi ! Les toubibs m'ont tous dis qu'on peut essayer des mois sans succes. La difficulté étant de la réintroduire dans un écosystème hostile. Ils sont tous catégoriques sur l'origine de cette flore détruite et de ces infections à répétition : les antibio et les traitements.

"Alors, et cette piste où est elle" me direz-vous…

Ça vient ça vient.

Sur les forums j'ai pu trouver moultes recettes, j'ai donc essayé l'EPP et HE en lavement, mais ça a contribuer à apauvrir ma flore, dans mon cas c'est à proscrire à présent.

J'ai essayé bion flore intime, 2 mois ! Aucune amélioration (au test laboratoire flore doderlein toujours absente).

J'ai essayé l'huile de nigelle ("qui guérit de tout sauf de la mort") : ça marche super pour stoper les symptomes de la mycose, mais j'en sais pas plus car plus d'huile pour essayer dans la durée.

J'ai essayé d'arretter sucre et blé : arret du sucre rapide calme les symptomes. Sans guerrir pour autant.

J'essaye les tampons florigynal pour mes règles : ne supportant pas les serviettes, ces tampons au probiotique sont moins asséchant donc moins nocifs que les simples.

Depuis 1 mois, j'ai une capsule (2 au début) de Trophigyl (c'est du bacille de Doderlein, celui que je n'ai plus en moi justement, le gentil gardien de notre équilibre intime) : ça ne calme pas les symptomes de la mycose (et l'écoulement du contenu de la capsule est même un peu génant) mais il faut attendre deux mois pour commencer à voir les baciles de doderlein "prendre" racine : -) je continue donc.

Le 5èm gynéco que j'ai vu, est le seul qui met de la logique dans mon histoire, et il précaunise d'essayer de laisser passer cette dernière mycose en la combattant en renforçant la bonne flore, et non en la détruisant elle et au passage le peu de bonne flore qui essaye de se refaire. C'est la SEULE solution d'après lui, ça peut aussi prendre du temps, mais c'est la première qui a du sens pour moi.

Alors depuis, je patientais, souffrais, espérais, applicais du yaourt (nature, bio, bifidus actif) pour endormir les symptomes (ça marche super ! ) mais rien de passais.

Les probiotiques c'est la solution, ok, mais moi bion flore intime ne m'a rien fait. Ma mère m'explique alors que tous ne se valent pas, et elle me parle d'un laboratoire qui en fait de super selon elle. Pileje. Je connais, j'ai déjà pris du lactibianne prescris par une acuponcture pour mon acnée (ça avait marché).

Alors je vais sur le site et les appelle. Une fille m'écoute et me conseille leur probiotique spécial mycose : et ce n'est pas juste paliatif, c'est CURRATIF !! QUOI çA EXISTE ?! Autre chose que ces médicaments (ovules, creme, antibio ect.) qui me bousillent et me promettent récidive (tant que il y a pas de flore costaud, il y a récidive). VOici donc une alternative. Oui ça guérit la mycose, mai c'est un peu plus long que les ovules.

Ok alors j'essaye : lactibianne candisis en 10 milliard en cure d'attaque de 15 jours pour mettre K.O cette mycose.

Puis pour refaire ma flore, et prévenir leur réaparitions : le même en 5 milliard en alternance un jour sur deux avec lactibianne reference 5 g (refait la flore intestinale, et vous le savez c'est lié avec notre flore vaginale) sur 2 mois.

Alors je poste ce gros roman car ça fonctionne pour l'instant. La première semaine j'étais desepérée car les symptomes étaient plus présent encore ! Et puis, au bout de 6 jours de ce traitement donc, voilà la mycose qui semble disparaitre petit à petit. J'ai meme eu un rapport avec mon mari après 2 mois d'abstience (bah oui, on fait tout pour que je guérisse, lui même applique de la creme antifongique tous les jours, au cas ou) … et surprise, pas de brulures, pas de douleurs.

Je continue, je vais en plus prendre de l'epp en oral deux fois 30 gouttes chaque jours, continuer à éviter le sucre quand je peux, et continuer les toilettes très légère avec roger cavailles spécial équilibre (je n'ai plus le nom, mais il est pro bonne bactérie, anti mauvaises, bref, un tri intelligent).

Alors en toute logique, vu ce que j'ai, ça devrait fonctionner, et je ressens déjà que c'est partit pour. Attendez, une mycose rebelle (car elle était là depuis 1 mois, et avait résisté aux deux traitements classiques) qui part cette fois, certe en 6 jours au lieu de 2 dans les traitments classiques, ça c'est ce que j'appelle de la piste !!!!!
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


102797
b
Moi aussi !
6 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

2 eme conisation et desir denfant - maladies infectieuses et grossesse

image

Candie, au vu de ton frottis tout va bien. S'il y avait marqué "présence de cellules dysplasiques", là tu pourrais t'inquiéter. J'en sais quelque chose, j'ai subi deux conisations. Une pour un CIN 3 il y a 5 ans et une pour un CIN 2 en janvier...Lire la suite

Infection hpv et condylomes : mon experience !!! - infections sexuellement transmissibles

image

Bonjour a toutes et tous ! Je me décide a vous écrire un petit mot sur mon expérience "condylomes " ! IL y a 6ans dans mon premier frottis, on m'avait trouver le Pappilomavirus, mais il ne s'est jamais declaré . En octobre 2012 , je constate deux...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages