Histoire vécue Santé - Maladies > Gynécologie > Autres      (1378 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je n'ai consulté un gynécologue que 3 fois dans ma vie

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 916 lectures | ratingStar_224185_1ratingStar_224185_2ratingStar_224185_3ratingStar_224185_4
Grâce à Mortal j'ai eu tout plein d'infos sur les stérilets cuivre. (merci Miss !) Maintenant j'aimerais consulter une bonne gyneco (femme de préférence, je vous expliquerai plus bas pourquoi). A vrai dire, je vois un gyneco rarement, une fois tous les 4 ans (3 consultations dans ma vie.... :-) pourtant j'ai 29 ans !). Je sais c'est pas terrible, mais je suis décidée à changer cela donc ne me sermonnez pas trop fort ! Donc est ce que quelqu'un connaitrait une bonne gyneco sur Rouen ? En message privé si vous le souhaitez. Pour ce qui est de mes expériences gyneco, je vous les raconte... vous comprendrez que je ne sois pas hyper motivée. Première expérience : j'avais 17 ans, et je suis tombée enceinte accidentellement, malgré contraception. J'étais mineure et étudiante à Paris, ma mère vivait loin de là et n'avait pas les moyens de venir. Le seul hôpital qui a accepté de m'avorter sans présence des parents était l'hopital Béclère. Au premier rendez vous une infirmiere (je crois) du planning familial m'a traitée comme une sous-merde, genre j'étais une taspé de banlieue et son objectif était de me culpabiliser jusqu'aux larmes. Elle a mis le paquet pour y arriver, pourtant j'étais déja bien assez désespérée d'être obligée de me séparer de mon bébé, et au passage de manquer de foutre en l'air mon année d'études... Lors du rendez-vous gynéco, j'étais jambes écartées sur la table... et la porte était ouvert, avec des gens qui passaient. Non, pas que des médecins et des infirmières, ce serait pas drôle sinon. Au réveil après l'opération : la nana à moitié vaseuse à côté de moi, m'explique sur un ton sec que c'est son 3eme avortement, mais que s'ils avaient refusé de l'opérer elle aurait, je cite "foutu le bébé dans une poubelle". Merveilleux. Et ils m'ont tellement mal opérée que j'ai fait des infections à répétition, ce fut une année d'enfer que je ne suis pas près d'oublier. 2ème expérience gyneco : pour mettre mon implanon, à Toulouse. Le mec m'avait donné un patch anesthesiant a mettre avant de venir. Quand il a commencé à me le mettre, je lui ai signalé que je n'avais pas l'impression que le patch ait fonctionné, car je sentais tout ce qu'il faisait. "mais non mais non" qu'il me repond. Douleur terrible, car c'etait visiblement la premiere fois qu'il en mettait un et il ne savait pas trop comment s'y prendre. J'ai eu tellement mal que je suis tombée deux fois dans les pommes, mais malaise bien profond : au point qu'au reveil je ne savais pas ou j'etais, quand j'etais, et pendant un instant, meme pas qui j'etais ! Il m'a massacré le bras et a posé le truc trop profondément. Mais bon, c'était mis. 3 ème expérience gyneco : retirer l'implanon et en mettre un autre, en Normandie. Le gars avait l'air un peu bizarre et faisait des blagues un peu foireuses, mais bon admettons. Pour retirer l'implanon, des difficultés car comme je vous avais dit, le précédent gyneco l'avait mis beaucoup trop profond. De nouveau tellement mal que j'ai perdu conscience (pourtant je suis pas douillette). Et ce qui m'a stressée c'est ce qu'il m'a dit au réveil... Il m'a regardée avec un air bizarre et m'a dit sur un ton suggestif avec un sourire malsain : "vous savez que pendant que vous étiez inconsciente, j'aurais pu vous faire N'IMPORTE QUOI..." Je vous raconte pas le stress, plus jamais retournée voir ce type. Bref, je suis pas motivée pour voir un gyneco, et de toute manière je ne veux pas un homme ! Donc voilà, si quelqu'un a une bonne gyneco sur Rouen, je serais preneuse...
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


224185
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

2 eme conisation et desir denfant - maladies infectieuses et grossesse

image

Candie, au vu de ton frottis tout va bien. S'il y avait marqué "présence de cellules dysplasiques", là tu pourrais t'inquiéter. J'en sais quelque chose, j'ai subi deux conisations. Une pour un CIN 3 il y a 5 ans et une pour un CIN 2 en janvier...Lire la suite

Infection hpv et condylomes : mon experience !!! - infections sexuellement transmissibles

image

Bonjour a toutes et tous ! Je me décide a vous écrire un petit mot sur mon expérience "condylomes " ! IL y a 6ans dans mon premier frottis, on m'avait trouver le Pappilomavirus, mais il ne s'est jamais declaré . En octobre 2012 , je constate deux...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages