Histoire vécue Santé - Maladies > Gynécologie > Autres      (1378 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le HPV est loin d'être bénin

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 25/03/11 | Mis en ligne le 27/07/11
Mail  
| 989 lectures | ratingStar_217554_1ratingStar_217554_2ratingStar_217554_3ratingStar_217554_4

Bonsoir, Marielle, Si le HPV est très commun, il est loin d'être bénin, car c'est une des principales causes du cancer du col de l'utérus ! Il est vrai qu'on compte que les 2/3 environs de la population adulte (active sexuellement ou non, homo ou hétéro je le souligne) en est porteur, et que dans la majorité des cas il ne se développera jamais. Le frottis, réalisé chez un gynécologue une fois par an, sert à le détecter dans sa forme la plus bénigne et à s'en débarrasser au plus tôt, ceci très simplement. Italia, Le virus HPV met des années à se développer, et il n'y a pas de 'faute' de quiconque, c'est comme le rhume, le virus est présent autours de nous, pourquoi ton voisin est-il enrhumé et pas toi ? Qui te l'a refilé n'est pas important, tu sais, c'est peut-être le premier garçon qui t'a caressée entre les cuisses, comme un autre, ou ?

La tante de mon ex-mari, homosexuelle, n'avait jamais eu de rapports sexuels avec un homme, elle pensait donc elle pouvoir se passer de visite gynécologiques. Erreur qui lui a été fatale : elle est décédée d'un cancer du col de l'utérus à 45 ans, il y a 3 ans. Elle n'a été chez le gynécologue que lors de l'apparition des premiers symptômes, malheureusement il était trop tard. Bref, pour être moins sinistre, une visite annuelle et un frottis par an suffisent : je suis moi-même infectée par HPV, ce qui m'a valu il y a deux ans un traitement médical modéré. Juste une petite intervention de jour, entrée le matin, sortie l'après-midi. Entièrement de ma faute, j'avais omis pendant 2 ans d'aller chez le médecin, car je n'avais personne dans la vie à ce moment-là… Cela n'a pas supprimé le virus, mais je sais maintenant que je suis infectée, et que il y a un risque de récidive (comme l'herpès). Visite annuelle chez mon 'pas-ami' le gynéco : même si je n'aime pas trop y aller, il y va de ma vie : que sont quelques minutes dans l'année ? Bon, je m'emballe, mais j'ai travaillé quelques années dans le domaine de la recherche clinique (pas en tant que scientifique) sur HPV justement,… Sorry, le sujet m'emballe toujours.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


217554
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

2 eme conisation et desir denfant - maladies infectieuses et grossesse

image

Candie, au vu de ton frottis tout va bien. S'il y avait marqué "présence de cellules dysplasiques", là tu pourrais t'inquiéter. J'en sais quelque chose, j'ai subi deux conisations. Une pour un CIN 3 il y a 5 ans et une pour un CIN 2 en janvier...Lire la suite

Infection hpv et condylomes : mon experience !!! - infections sexuellement transmissibles

image

Bonjour a toutes et tous ! Je me décide a vous écrire un petit mot sur mon expérience "condylomes " ! IL y a 6ans dans mon premier frottis, on m'avait trouver le Pappilomavirus, mais il ne s'est jamais declaré . En octobre 2012 , je constate deux...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages