Histoire vécue Santé - Maladies > Gynécologie > Autres      (1378 témoignages)

Préc.

Suiv.

Pour pouvoir faire un don d'ovocyte

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 466 lectures | ratingStar_65337_1ratingStar_65337_2ratingStar_65337_3ratingStar_65337_4

Pour pouvoir faire un don il faut avoir moins de 35 ans (à Montpellier) et 36 dans d'autres centres, avoir l'accord de son mari ou ami, et avoir des enfants en bonne santé.  

Le don est anonyme, quand une fée donne ses ovocytes elle ne les donne pas au couple qu'elle marraine, mais à 1 ou 2 autres couples anonyme… par contre le couple marrainé gagne quelques places sur la liste d'attente, il recevront les ovocytes d'une autre fée anonyme elle aussi, on appelle ça un don croisé…    

Pour faire un don il faut s'inscrire dans un cecos (généralement le plus proche du domicile, mais parfois certaines fées (comme pour moi acceptent de venir dans un autre cecos) …  Un coup de téléphone, au responsable du cecos ou à la gygy du cecos, suffit pour demander à avoir les prescriptions pour les examens prélimainaires et pour prendre RdV (certains Cecos n'acceptent pas de donner les ordonnances sans avoir reçu la donneuse)  

Pour être admissible comme donneuse, il y a des tests sanguins à faire (dosage hormonal, sérologie) et une écho pour compter le nombre de follicules dans chaque ovaire à J3.    

Si ces examens sont Ok, il y les consultations pluridisciplinaires au cecos (gygy, psy, biologiste…)    

Il faut ensuite refaire 3 mois après le premier test de sérologie une nouvelle analyse et faire un caryotype, qui permet de voir s'il y a un risque de transmettre une maladie chromosomique (ex trisomie…). Le caryotype est une analyse longue donc à faire dès réception de l'ordonnance, et les résultats sont envoyés directement au médecin prescripteur.  

Une fois tous ces examens passés, la stim peut commencer, c'est une série de piqûres quotidiennes à heure fixe pendant maximum 15 jours, sous contrôle médical strict (pds et écho régulières, environs 3 à 4 sur les 15 jours). Pour en avoir fait une, les picpics ne sont pas douloureuses, parfois certaines femmes ont des effets secondaires (bouffées de chaleur par ex) , et plus on avance dans la stim plus on sent les ovaires devenir lourds (ça n'est pas douloureux)  

Il y a ensuite la piqûre qui déclenche l'ovulation quand les follicules sont arrivés à maturité, afin de ponctionner les ovocytes issus de cette ovulation.    

Ce geste se fait en hospit de jour, au bloc, soit sous anesthésie générale ou locale selon la personne.  Personnellement ma ponction a été faite sous valium, et je n'ai rien senti, j'ai pris un spas*fon l'aprem et le soir même je faisait la fête avec tous les voisins car ça tombait le jour ou nous avions organisé la fête du quartier, je suis restée debout jusqu'à presque 2 heure du mat…  

Les ovocytes sont ensuite donnés aux couples receveurs et il y une FIV et ensuite une implantation des embryons dans l'utérus de la future maman.  

 C'était juste une petite info pour que vous en sachiez plus.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


65337
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

2 eme conisation et desir denfant - maladies infectieuses et grossesse

image

Candie, au vu de ton frottis tout va bien. S'il y avait marqué "présence de cellules dysplasiques", là tu pourrais t'inquiéter. J'en sais quelque chose, j'ai subi deux conisations. Une pour un CIN 3 il y a 5 ans et une pour un CIN 2 en janvier...Lire la suite

Infection hpv et condylomes : mon experience !!! - infections sexuellement transmissibles

image

Bonjour a toutes et tous ! Je me décide a vous écrire un petit mot sur mon expérience "condylomes " ! IL y a 6ans dans mon premier frottis, on m'avait trouver le Pappilomavirus, mais il ne s'est jamais declaré . En octobre 2012 , je constate deux...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages