Histoire vécue Santé - Maladies > Gynécologie > Autres      (1378 témoignages)

Préc.

Suiv.

Tout ce qu'il faut savoir sur le Clomid

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 20972 lectures | ratingStar_13825_1ratingStar_13825_2ratingStar_13825_3ratingStar_13825_4

************* CLOMIDETTE D HONNEUR.

Je vous mets toute en clomidettes d'honneur car j'ai encore un peu de mal à tout bien retenir donc j'ai décidé que vous le méritiez toutes… *************

Qu'est ce que le clomid? : c'est un inducteur d'ovulation, c'est à dire qu'il nous aide à ovuler ! Comment et quand se prend-il ? : En début de cycle pdt 5 jours, gygy décide des J… a J… !Si on en prend plrs, tous d'un coup ! A avaler ! Quels suivi ? : Il n'existe pas de règle en la matière car chaque gygy est différent, ainsi que chaque femme, en général, suivi des T sur une courbe, et éventuellement écho vers J12 et pds ! Ovule t'on forcement ? : Non, malheureusement, a ce moment là, gygy augmente la dose ! Qd ovule t'on ? : En général vers J15 mais ça peut être avant… comme après ! Est-ce que clomid régularise les cycles ? : Oui si on ovule ! Que sont les oestrogènes donnés avec ? : oromone, par ex, mais y'en a plein d'autres !! Gygy donne ça car clomidY'a t'il un risque de grossesse multiple ? Oui, en effet !! Cb de tps faut-il le prendre ? Jusquà ce qu'une crevette s'installe… ou sinon, pas plus de 6 voire 9 mois, car il a des effets désastreux sur la muqueuse utérine passé ce délai ! Quel délai pour ovuler ? Environ jusqu'au 11 jour après le dernier cpm !

Les effets secondaires !! Ne sont pas obligatoires, et même peuvent être différents d'un cycle a l'autre !! : -nausées, douleurs au bas-ventre, humeurs variables, bouffées de chaleurs, fatigue, nervosité, voila pour les plus courants ! Super article, afin de faire de cloclo… son meilleur ami (d'après une communication aux JTA 2000 du Dr D. DEWAILLY, CHRU de Lille) : Le citrate de clomifène (CC) (Clomid*, Pergotime*) est l inducteur de l ovulation le plus simple à manier, le plus économique et le plus sûr.

Toutefois, en matière de syndrome des ovaires polymicrokystiques (SOPMK) et ses nombreuses variantes, terrain d'élection du CC, il convient de rappeler que la toute première mesure est l intervention nutritionnelle qui s avère bien souvent nécessaire (et parfois suffisante) dans une situation où le poids est volontiers excessif. INDICATIONS DU CC : Les principaux mécanismes d action du CC aident à comprendre les bonnes et mauvaises indications du CC.

En effet, le CC ne peut rétablir un dialogue efficace entre l'hypothalamo-hypophyse et les ovaires si l'un et/ou l'autre système (s) ne peut (peuvent) s exprimer. L hypothalamo-hypophyse : doit être intacte d un point de vue morphologique et fonctionnelle. Du côté ovarien, il doit exister des follicules prêts à devenir sélectionnables. Avant tout essai avec le CC, il convient donc d'écarter auparavant les autres causes d anovulation, - en particulier une insuffisance ovarienne primitive débutante (dosage de la FSH à J3) - ou une hyperprolactinémie (dosage de la prolactinémie dans des conditions de recueil rigoureuses). - et, plus rarement un hypogonadisme hypogonadotrope (LH abaissée) - Il n est pas nécessaire de requérir une définition précise du SOPMK pour poser l indication d un traitement par CC. L'essentiel est avant tout d éviter de se trouver dans une situation d'échec au CC hautement prévisible (FSH ou PRL élevée, LH abaissée).

Dans les autres cas, l'échographie pelvienne permettra de s'orienter vers un SOPMK, une anovulation hypothalamique peu sévère ou une anovulation de cause indéterminée, a priori toutes trois sensibles au CC. - Dans ces cas d anovulation eugonadique, de loin les plus fréquents, la folliculogénèse est normale, voire augmentée, jusque au stade des follicules de classe V (2 à 5 même) , dits "immédiatement sélectionnables". - Quoiqu'il en soit, la variabilité du seuil de réponse au CC est à la base de sa principale règle de utilisation, à savoir l'augmentation graduelle des doses cycle après cycle, tant qu il ne s est pas produit une ovulation, ce qu il importe de rechercher non pas tant par la courbe thermique que par le dosage systématique de la Progestérone au 24ème jour du cycle. Il faut savoir que ce seuil de réponse à la FSH n'est pas immuable chez une même patiente et qu'il existe un certain nombre de mesures permettant de diminuer le pourcentage d échec au CC et/ou de raccourcir son temps d utilisation et/ou de limiter des effets secondaires ou ses risques potentiels. Parmi ces mesures, il convient d'insister une fois encore sur le bénéfice de la réduction pondérale.

EN PRATIQUE Le CC s utilise sous la forme d une brève séquence de 5 jours. Il n y a aucun avantage à débuter tardivement cette séquence (J5) , elle peut être commencée dès J1 ou J2. Posologie J La posologie de départ est de 50 mg (1 cp/jour) , au besoin augmentée de 50 mg par jour (cycle après cycle) , jusque à obtention de la dose permettant l ovulation. Certains considèrent qu il est inutile d aller au-delà de 150 mg par jour en cas d échec. D autres rapportent des résultats intéressants à 200 voire à 250 mg par jour. L intérêt de prolonger la séquence au-delà de 5 jours est encore plus controversé. Enfin, dans de rares cas, il peut se produire une hyper stimulation dès le premier cycle de traitement, imposant le recours à la posologie d 1/2 comprimé par jour le cycle suivant. L.

Pour être optimal, le traitement par CC gagne à être entouré d un minimum de monitorage, - une échographie pelvienne à J12, au moins le premier cycle de traitement, avec mesure du diamètre du (ou des) follicule (s) dominant (s) et mesure de l épaisseur endométriale. - Le dosage de la progestérone (P) plasmatique à J24-J26 complète l information fournie par la courbe thermique, à savoir obtention d une ovulation ou non. Cela permettra de fixer la dose de CC pour le cycle suivant (cf. Supra). - Il est recommandé de prescrire une brève séquence progestative de façon à ne pas trop différer l hémorragie de privation, et de ne pas retarder un nouvel essai si le cycle en cours n est pas ovulatoire. Cette séquence ne doit en principe pas être prescrite avant J20, pour ne pas induire un effet progestatif sur la glaire en cas de période pré ovulatoire un peu tardive. Résultats Ainsi manié, le CC permet d obtenir un taux cumulatif de grossesses d environ 60 à 80 % à 6 mois.

Les échecs peuvent être de deux ordres : - les faux échecs, par recul insuffisant, par défaut d adaptation posologique, par mauvaise définition de la résistance au CC. - les vrais échecs, du fait d une intolérance, d avortements répétés, d un défaut de conception malgré des cycles ovulatoires, d un défaut d ovulation, malgré l adaptation posologique. On considère quernp8217;un taux d ovulation inférieur à 50 % par cycle est un échec au CC et caractérise la résistance au CC, qui demeure un concept mal défini et mal expliqué. Cette résistance n est pas liée à un défaut de réponse hypothalamo-hypophysaire. Il est en partie dépendant de la composante métabolique du SOPMK.

En effet, la dose efficace de CC est corrélée au poids. Cependant, d autres facteurs interviennent, encore méconnus, aggravés par l excès pondéral. La résistance au CC peut donc observer chez des patientes de poids normal, ayant pas toutes des stigmates biologiques d hyperinsulinisme. Enfin, même si cela n a pas été confirmé, on ne peut que se sentir concerné par les travaux suggérant une augmentation du risque de cancer de l ovaire chez les patientes soumises antérieurement à un long traitement par CC. Il parait dès lors raisonnable de déconseiller l utilisation du CC au-delà de 12 mois. De toutes façons, passé un délai de 6 à 9 mois, si la grossesse n'est pas obtenue, il est alors temps d'envisager le recours aux gonadotrophines exogènes.

CONCLUSION S'il a un déterminisme physiopathologique commun, le trouble de la folliculogénèse du SOPMK se singularise néanmoins par une grande variabilité de son expression et de sa sévérité, difficilement prévisibles. Le CC représente la meilleure façon de "tâter" ce terrain délicat. Il est clair qu'il doit toujours demeurer l'inducteur de première intention dans anovulation eu gonadique. Si simple qu'elle soit, son utilisation requiert une évaluation des résultats cycle après cycle, afin d'adapter et d'optimiser ce précieux traitement.

*********************** LES CLOMIDETTES ENCEINTES ANNESO : ENCEINTE :

Pour le 15 février c'est un p'tit mec !!!!! Pour tenir compagnie à ses deux grandes soeurs ! A accouché dimanche 3 fevrier ; un beau petit alexandre de 3kg2 ! CELIMAN : ENCEINTE : DPA : 12 mars environ Céline 27 ans ancienne Lorraine et depuis 2 mois vit en Espagne avec son mari et sa petite Coline 4 ans bientôt. Après 2 mois de cloclo et un mois sans rien elle est tombée enceinte !

BANNE : ENCEINTE : : 25 avril.

BEZAZA (Cathy/31ans/infirmière/Marseille/essais depuis juillet 2001) : ENCEINTE : : 10 mai .

NADEGE74 : ENCEINTE : 12 mai __ 28 ans mariée depuis août 2000, un an d'essai…

SOPHIA951 : ENCEINTE DPA : 26 mai /Sophia/33 ans, région parisienne/ex infirmière/ des jumeaux de 6ans grâce au clomid/ 10 mois d'essais, sous clomid depuis 2 mois utrogestan.

DIDIT1 - ENCEINTE DPA le 7 juin __ 29 ans - Belgique - 1 fils de 2 ans (bébé "effet retard" clomid).

CHLOEV : (Bénédicte / 30 ans) Une fille de 2 ans 1/2 (2 mois après l'arrêt de la pilule elle était enceinte ! ). En octobre 2001, arrêt pilule pour avoir un deuxième enfant. Nous a annoncé un beau le 5/11/02.

DPA : Juillet (?).

CRICRIUK : ENCEINTE : DPA Juillet (?) future-ex expat en Angleterre et future parisienne Arrêt du traitement depuis août pour voir et.

PASHMINA : ENCEINTE / stéphanie / 32 ans / angers (49) / prof de musique / maman de Manon 201mois bébé clomid au bout de 3 mois de traitement / essai depuis septembre 2001 /cloclo/utrogestan puis piqûres depuis juillet car cloclo sans aucun effet ; le 4ème cycle de pics pics fut le bon ! Pashmibaby est au chaud. DPA le 21 juillet (= notre Miss encyclopédie Number One) JULIEGD :

ENCEINTE DPA : env. 31 juillet 2003. Julie/26 ans/Suisse/essais bébé depuis décembre 2001/OPK -> pas d'ovulation/2 cycles sous Cloclo -> ovulation. Après l'arrêt cloclo, arrive à ovuler toute seule !!!!!!!!!! Test le 29.11.2002 (= notre Miss Chercheuse) VBRAEKEN1 : ENCEINTE DE JUMEAUX CLOMID DPA : fin août-début septembre. Val, 32 ans, mams de juillet 2001, bébé Clomid qui se prénomme Victor. De nouveau sous clomid depuis 3 mois FURYK : test le 10 décembre. Mais FC précoce peu après, mais reprends clomid tout de suite !! Donc pleins de nvx espoirs !! Test apres nous avoir fait languir une semaine !!! Felicitation !! DPA : Octobre EGLANTINE 21 : 29 ans/prénom tenu secret/mariée depuis le 08-09-2001/assistante logistique / essai depuis déc 2001. Enceinte en janvier 2002 : oeuf clair. Curetage 15 mars 2002. Depuis problème d'ovulation. Clomid physiogyne à partir de fin septembre 2002.test le 31 janvier. FANFRELUCHE2 : ENCEINTE ; DPA 10/09/03 / 31 ans/employée/essais depuis nov. 2001/mauv. Ou pas d'ovulation donc cloclo depuis mai02/4ème cycle 3co/j, aciféminej10-j13 et utro j20-j30 FANNY384 : quebecoise de montréal conjoint breton lui chimiste moi architecte 43 ans / essai bébé depuis juillet 2000/cloclo mais arret car a attrapé un mauvais virus se retape une santé et va recommencer cloclo / grossesse surprise en sept mais FC à 8 semaines.

LAURE193 : ENCEINTE :

NADIA2100 : ENCEINTE : test le 3 décembre __ début tout 99 clomid négatif fin 2000: Injection de puregon positif / accouchement et juste après perte du bébé chéri !!! ORNELLA671 : Ornella 26 ans, mariée, vit à Strasbourg, essaie le 1er bébé depuis Mai 2000, /sous clomid 4 mois de clomid une FC et depuis de ttt. A fait un test le 6 décembre mais FC précoce peu de tps après. Test le 25 février !!!

PATCHENKA : ENCEINTE Céline/25 ans /2 enfants de 4 ans et 2 ans __ arrêt pilule sept 2001 2 FC dt 1 pour anomalie chromosomique et 1 sans explication. Caryotypes heureusement normaux pour elle et son mari. SELLINE : 26 ans OPK prends cloclo 1 cp depuis Janvier. Mariée de l'an 2000. Nous a annoncé un vendredi. SKIPETTE : caroline, 27 ans essais depuis un an 1/2, ompk avec tres peu d' ovulations spontanée, essai clomid depuis deux semaines. Quelques foll prometteur ! Nous a annoncé un beau le 19/03 !! OUASSOU : 28 ans, bretonne, un petit gars, Théo, de deux ans déjà. Commence Clomid après 8 mois d'essai. Se remet d'un grave accident de voiture. Nous a annoncé un le 24/03 !!!!! MINIQUE12 :véronique, fc à 8sa avec curetage le 27/12/02 après 6mois d'attente. Doit prendre duphaston pdt 14 js pour faire venir les rds et ensuite de J5 à J9 doit prendre du Clomid. De J16 à J25 doit prendre de l'Utrogestan. Pds à j21.test en Mars.

************************** LES CLOMIDETTES EN ATTENTE D UN BEBE ###

Les Clomidettes Pic-Pic ###

ASTHER : Laure/30 ans/16 mois d'essais bébé /3 mois de dudu ; 3 mois de cloclo, 1 mois de gonal et rien ! Entame 3 mois de pause forcée…

CALORIA : nouvelle sur le forum et nouvelle aussi niveau bébé. Mariée mai 2000, vit en Italie, cycles irréguliers et microkystes ! Prend du climen pour déclencher ses règles pendant un mois puis Clomid pendant 5 jours avec échographie pour suivre l'ovulation. Après une petite pause, est de retour avec nous ! JOJO337= Christelle, 23 ans, vit en corse, mariage en août 2003 / essai bébé =14 mois : Pb progestérone traité par duphaston, test hühner cata, bon spermo. Clomid n'a pas marché donc passe aux pics - pics (puregon) dès que déca veur bien agir correctement ! Devenue resistante au deca dès la 2eme pic, donc drilling prevu vendredi !!! Miss Tartine n2 et concierge du w.end… une bête à part quoi ! Mon album de mariage est : http://www.aufeminin.com/album/?aleria

### Les Clomidettes-Cloclo###

AMARIEOPK : 22ans, en essais depuis juillet 2002 (fc en janvier, suite à une grossesse "miraculeuse" dixit la gygy) car après exams (pds écho) découverte des opk… Commence le clomid dans 15 jours. Bienvenue !!!! ANNABELLE575 : 33 ans Montréal ; En essais depuis plusieurs années, Suivie en fertilité depuis l'automne 2002; Glucophage 3 cmp par jour cause résistance à l'insuline (ovaires micropolykystiques) - Le glucophage fait effet : perte de poids d'environ 15 lbs ; On commence le 3e mois de clomid (2 cmp/jour J3 à J7). Le mois dernier il y a eu ovulation au J14. On espère une autre ovulation pour ce mois-ci et même plus… ANNELYSE5:arrêt pilule en juillet 2002, fc en octobre 2002, opk sous clomid depuis janvier, a ovulé vers J13!

BAELISA : 26 ans, mariée depuis 13 mois env., vis dans l'est de la france, essais bébé depuis 13 mois env. Est tombée enceinte au bout du 5ème mois, fausse couche à 2 mois de grossesse, sous clomid et dudu depuis 3 cycle, opk, cycles longs et irréguliers, ils sont à présent normaux = 28 jours pour le dernier, ovulais et… 'ovule toujours avec clomid, mais beaucoup plus tôt.

BUBBLEGUM2 :prénom secret car ne veut prendre aucun risque d'être reconnue/23 ans/prof d'Anglais/essais depuis octobre 2001/OPK, aucune ovulation/sous Pergotime depuis ? , a 3 cpm, belle ovulation en janvier !! A fait un test de hühner et attends les résultats=glaire acide mais gros zozos costauds CHANTAL168: audrey / 25 ans / lorraine des jumeaux clomid nés prématurément (malformatin utérine) en janvier 2002 et qui ont rejoint les anges déjà 3 cycles sous clomid (1cp/j) avec belle ovulation.

CHOUCHOU : 27 ans Région parisienne essais depuis deux ans… est officiellement une clomidette depuis le mois d'octobre 2002. Attend avec impatience d'être enceinte grâce à cloclo… 1er cycle avec cloclo = ovulation et maintenant prend cloclo 1 mois sur 2. En essai bébé depuis maintenant 28 mois, Est de retour parmi nous, à la plus grande joie de ses amies clomidettes ! Mais repart pour une tite pause ! Son adresse : chouchou5001@aufeminin.com.

CYCYNE1 : 24ans/Marseille. Ne travaille pas, et en janvier cela fera 2ans d'essai bebe mais en vain. A consulté en septembre 2002 ;après les courbes aucune ovulation. Hystérosalpingographie, trompe droite Ok, trompe (dû à ungauche présentant un phymosis). Va recommencer cloclo ou IAC. FRISSETTE : essais bébé depuis dernp8217;un an. Bienvenue.

GRENOUILLETTE66 : 32 ans. Arrêt pillule mars 2002. Essai bébé depuis septembre mais ENORME Pbs de cycle. Suite à un amaigrissement, amhémorrée secondaire. Plusieurs essais avec duphaston mais absolument RIEN. Courbes de température complètement anarchique. RDV avec gygy mi-février (enfin) : traitement de 2 mois avec clomid (2 par jour) (j3-j7) puis dudu (j16-j25) et écho à j14.J13: foll a de 20mm, declenchement a J17.ne sait pas si elle a ovuler !! GUSASE1 : Séverine/31 ans/Bretagne/2 enfants clomid (4 et 2 ans) , en essai pour le 3ème depuis janvier 2001. 3 FC précoces. Et cest parti pour un nouveau cycle plein despoir !

HARRIET : 29 ans/mariée en sept 200. Habite à côté d'Aix en Provence. Arrêt pilule en janvier 2001,geu en déc. 2001,fc en avril 2002-cloclo dès septembre 2001 après avoir consulter un spécialiste en stérilité. Après sa geu pause cloclo repris en juin mais lors d'une écho de contrôle en juillet kyste. Reprend cloclo j-3: 2 j-4: 1 j-5: 1. A ovuler grâce à une pic de déclenchement en décembre.kyste de 60 même en janvier mais à ovuler quand même !!!!! KANARIE : 27 ans, animatrice, vie au Québec, mariée depuis 6 ans, essais de bébé depuis 6 ans, traitement sous clomid depuis plus de 1an, insémination prévu dès que le test d'ovulation sera.

LAURALISA : laura 25 ans, un fils de 3 ans, une fille 21 mois (varicelle) ,essai troisieme cloclo depuis ce mois ci.Habite dans l'est de la france, chef d'entreprise.

LUDOVICA02:23 ans, commence le clomid en avril, est sous duphaston.

MARION75 : 26 ans, mariée en septembre 2001, Paris. Essai bébé depuis juillet 2002. OPK découvert à l'age de 14 ans. A Pris cloclo 2cp de J2 à J6 mais pas d'ovulation. Changement de gygy, doit subir un Drilling mais avant doit perdre 15 kg. Arrêts des traitements jusquà lopération.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


13825
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

2 eme conisation et desir denfant - maladies infectieuses et grossesse

image

Candie, au vu de ton frottis tout va bien. S'il y avait marqué "présence de cellules dysplasiques", là tu pourrais t'inquiéter. J'en sais quelque chose, j'ai subi deux conisations. Une pour un CIN 3 il y a 5 ans et une pour un CIN 2 en janvier...Lire la suite

Infection hpv et condylomes : mon experience !!! - infections sexuellement transmissibles

image

Bonjour a toutes et tous ! Je me décide a vous écrire un petit mot sur mon expérience "condylomes " ! IL y a 6ans dans mon premier frottis, on m'avait trouver le Pappilomavirus, mais il ne s'est jamais declaré . En octobre 2012 , je constate deux...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages