Histoire vécue Santé - Maladies > Gynécologie > Autres      (1378 témoignages)

Préc.

Suiv.

Un gynécologue douteux

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1707 lectures | ratingStar_51956_1ratingStar_51956_2ratingStar_51956_3ratingStar_51956_4

Je suis allée voir un "nouveau " gynéco à Paris (suite aux conseils d'amies) pour une visite de controle afin le projet "bébé". Il m'a fait une batterie d'examen, et m'a dit que j'avais un fibrome (à opérer rapidement) de la prolactine (m'a donné du bromokin qui allait me rendre malade) et du glucophage (pour des kystes) + problème de thyroide à vérifier.

Je suis allée à la pharmacie, où la pharmacienne ne voulait pas me donner les médicaments, elle l'a appelé pour confirmer. Dans le doute j'ai appelé mon généraliste qui m'a déconseillé fortement de prendre les médicaments prescrits. Comme je suis allée chez mon ancien gynéco en province.Et là, je suis tombée des nues. Il m'a interdit de prendre les médicaments. Le premier concernait des hormones puisque mon taux de prolactine était trop élevé selon lui (juste au dessus de la norme). Le gynéco m'a dit qu'on ne donnait ce médicament que dans des taux très élevés. Le 2ème était un anti-diabétique (j'ai pas de diabète) qu'on donnait pour des kystes aux ovaires chez des femmes infertiles, obèses, à forte pilosité, sans règles ni ovulation (je n'ai aucune de ces caractéristique). Dernier point, il m'a fait une écho et m'a demandé quel fibrome il voulait m'opérer puisquà l'écran tout était normal…

Puis je suis allée voir l'endocrinologue puisqu'il avait détecté des problème thyroidiens. Elle a elle aussi poussé des grands cris en me disant de ne surtout pas prendre ces médicaments. Que ces médicaments doivent être prescrits en cas de besoin par un endocrino et après examens complémentaires, que certains taux demandés ne doivent pas être faits… entre autre, la prolactine juste au dessus de la moyenne pouvait être augmenté parfois par un simple stress… !!!!!!!!!!! Et qu' on donne le bromokin autour de 500…

Bref, mon généraliste a émis des doutes, lmon ancien gynéco m'a demandé s'il consultait dans le 16ème et roulait en rolls (et je ne lui ai jamais parlé des tarifs et du fait qu'il m'ait demandé une copie de mes taux de remboursements mutuelle… !!!) et que je ne devais surtout pas me faire opérer ni prendre les médicament (en + il m'avait demander de faire un examen assez douloureux qu'on ne fait qu'en cas d'infertilité mais je n'avais même pas essayé de faire un bébé !!! ) qaunt à l'endocrino, elle a émis l'hypothèse que le médecin pouvait opérer, soigner et finir par faire des stimulations ovariennes (sous-entendu pour le gain financier) alors qu'il n'y avait rien d'anormal au départ…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


51956
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

2 eme conisation et desir denfant - maladies infectieuses et grossesse

image

Candie, au vu de ton frottis tout va bien. S'il y avait marqué "présence de cellules dysplasiques", là tu pourrais t'inquiéter. J'en sais quelque chose, j'ai subi deux conisations. Une pour un CIN 3 il y a 5 ans et une pour un CIN 2 en janvier...Lire la suite

Infection hpv et condylomes : mon experience !!! - infections sexuellement transmissibles

image

Bonjour a toutes et tous ! Je me décide a vous écrire un petit mot sur mon expérience "condylomes " ! IL y a 6ans dans mon premier frottis, on m'avait trouver le Pappilomavirus, mais il ne s'est jamais declaré . En octobre 2012 , je constate deux...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages