Histoire vécue Santé - Maladies > Gynécologie > Autres      (1378 témoignages)

Préc.

Suiv.

Victime de Fungizone, j'ai vécu l'enfer

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 7765 lectures | ratingStar_86869_1ratingStar_86869_2ratingStar_86869_3ratingStar_86869_4

J'aimerais recueillir le témoignage de personnes qui, comme moi, ont vu leur vie renversée après la prise d'un médicament appelé "Fungizone", un amphotéricine b. Il est prescrit dans le cas de mycoses mais peut avoir des effets indésirables très dangereux et c'est pourquoi il est interdit dans de nombreux pays en dehors de la France. Dans mon cas, je suis arrivée au seuil de la mort en l'espace de 4 mois après la prise de ce médicament (que j'ai limitée à 18 jours sur les conseils d'un gastro-entérologue, au lieu de 20 jours initialement prescrits) et j'ai dû être désintoxiquée de ce médicament pour survivre. J'ai perdu 20 kgs en l'espace de 2 mois (je ne pesais plus que 34 kgs) , mes os étaient devenus mous, mes intestins ne fonctionnaient plus et je survivais grâce aux lavements et hydrothérapie du côlon, aucun aliment n'était assimilé j'éjectais une diarrhée verdâtre foncée nauséabonde, tout mon corps était devenu douloureux et je pouvais à peine marcher. Je suis devenue aussitôt extrêmement allergique à tout et encore aujourd'hui, cela m'exclut de toute vie sociale (toutes les odeurs m'agressent et je suffoque, je perçois les moindres odeurs, dès que je mange quelque chose, je suis amorphe). Il semblerait que cela s'appelle une réaction d'Herxheimer mais dans mon cas, cela a failli me coûter la vie et après 4 mois d'incompétence thérapeutique en France au cours de l'été 2003, ma famille a dû se résoudre à me conduire dans une clinique holistique en Suisse où j'ai été hospitalisée pendant 12 semaines. Le médecin qui m'a suivi, un américain, connaissait très bien ce médicament qu'il a désigné comme un poison. Il m'a sorti un rapport de la communauté médicale internationale qui indiquait que Fungizone est reconnu comme extrêmement dangereux et qu'il ne peut être administré qu'en cas d'extrêmes situations car il peut être responsable de dommages irréversibles des reins, du foie, de suppression de moelle osseuse, d'anorexie etc… Si mes amis et ma famille ne s'étaient pas solidarisés pour rassembler plus de 31000 euros, je ne serai pas vivante aujourd'hui.

J'ai appelé le fabricant de ce médicament qui n'a pas voulu recueillir mon témoignage. J'ai alerté le service de surveillance pharmacopée mais en vain. Pourquoi la communauté médicale française ferme-t-elle les yeux sur le problème des mycoses souvent lié aux intoxications chroniques aux métaux lourds et aux solvants, qu'ils émanent des amalgames dentaires, du poisson ou des pesticides ?

Dans mon cas, à mon entrée en clinique, mes analyses de cheveux montraient que le taux minimum de mercure qui avait circulé dans mon sang au cours des 6 dernières semaines était plus de 7 fois supérieur à la normale. La seule explication donnée était que le médicament avait tué des mycoses qui en mourant avait libéré tant leur toxines que le mercure qu'elles avaient emmagasiner. Des études scientifiques faites aux Etats-Unis ont révélé que les mycoses se développent considérablement en présence de mercure et qu'en comparaison, leur développement en présence de sucre est insignifiant.

J'aimerais recueillir vos témoignages. Je souhaite que l'industrie pharmaceutique ne puisse plus promouvoir la maladie et faire de nouvelles victimes.

J'ai vécu un enfer, j'ai eu très peur de mourir, je me suis sentie sortir de mon corps et aujourd'hui encore, je me bats chaque jour, par des soins quotidiens, pour retrouver la santé et jouir d'une vie sociale.

Merci à vous.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


86869
b
Moi aussi !
18 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

2 eme conisation et desir denfant - maladies infectieuses et grossesse

image

Candie, au vu de ton frottis tout va bien. S'il y avait marqué "présence de cellules dysplasiques", là tu pourrais t'inquiéter. J'en sais quelque chose, j'ai subi deux conisations. Une pour un CIN 3 il y a 5 ans et une pour un CIN 2 en janvier...Lire la suite

Infection hpv et condylomes : mon experience !!! - infections sexuellement transmissibles

image

Bonjour a toutes et tous ! Je me décide a vous écrire un petit mot sur mon expérience "condylomes " ! IL y a 6ans dans mon premier frottis, on m'avait trouver le Pappilomavirus, mais il ne s'est jamais declaré . En octobre 2012 , je constate deux...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages