Histoire vécue Santé - Maladies > Gynécologie > Choix du médecin      (52 témoignages)

Préc.

Suiv.

Dystrophie ovarienne

Témoignage d'internaute trouvé sur famili
Mail  
| 1558 lectures | ratingStar_108977_1ratingStar_108977_2ratingStar_108977_3ratingStar_108977_4

Cela fait 9 ans que je suis avec mon mari et 5 ans que nous essayons de faire un bébé. Comment dire, au début on était pas pressé on se disait "ça arrivera quand ça arrivera" et au bout d'1 an on c'est quand même dit qu'il fallait peut être faire quelque chose, alors j'ai été voir mon gynéco pour lui expliquer. Et là il m'a dit que ce n'était pas grave et que c'était surement psychologique et donc qu'il fallait un peu de temps et quand règle générale il faut essayer 2 ans avant de commencer les examens. Moi bonne poire j'ai attendu, pas longtemps.

Au bout de 6 mois j'ai quand même pris la décision de changer de gynéco, et donc je lui ai expliqué mon cas.

Il m'a examiné (frotti) , et m'a mise sous traitement durant 6 mois (duphaston) , en me disant que ça marcherait à 100%. Les 6 mois passent et toujours rien. Je retourne le voir et lui dit que la seule chose que son traitement a réussi à faire c'est de me régler comme du papier à musique, il m'a répondu texto "qu'est ce que vous voulez que j'y fasse", et bien j'ai tellement étais surprise par sa réponse que j'ai pas su quoi dire.

Du coup j'ai été en voir un 3eme qui lui au contraire m'envoyait dans les laboratoires toutes les semaines pour les analyses de mon sang (toxoplasmose, hiv1+2, chlamydia, cytomégalovirus, testosterone, prolactine, progesterone, sulfate de dha et je les cites pas tous on est loin du compte) , me faisait faire la courbe de température, et m'avait même fait faire une hysterographie. Cela a duré 1 an. Resultat de tout ces examens, j'étais nickel tout allait très bien chez moi, j'étais en bonne santé. Puis il a fini par préscrire à mon mari une analyse de son sperme. Et là le verdict tombe, mon mari est stérile. Le coup de masse.

J'ai pris sur moi de ne pas le dire à mon mari tout de suite. On a pas laissé tomber mais on c'est dit on se repose un peu on prend du temps pour nous ça fait 3 ans que je vis dans les labos alors stop soufflons un peu. Et quelques temps après j'entends parler d'un gynéco très reconnu très réputé dans le métier, alors je décide de prendre rendez-vous à son cabinet. Le hic 6 à 8 mois d'attente. Je me dis je suis plus à ça près. Le jour du rendez-vous arrive et avec mon mari nous allons le voir on lui explique tout ce que nous avons fait, depuis combien de temps ce dure on lui fourni tout les examens que nous avons passé. Et là on le voit se mettre en colère "mais c'est pas possible de tomber sur des charlatants pareils" .

Il me dit Mme vous êtes atteinte de dystrophie ovarienne sans m'avoir examiné. Ayant été mené en bateau depuis plus 3 ans je me dit c'est bon c'est encore un guignol. Il m'explique ce que c'est et m'enmène dans une salle pour me faire une echo, regarde toutes les analyses et les examens que j'ai fais, et me confirme que j'ai les ovaires atrophiés et que j'ai comme une capsule autour qui m'empèche d'ovuler, d'où mes problèmes de poids, de pilosité, de saute d'humeur etc… et que mon mari n'est pas stérile.

J'étais soulagé je savais enfin pourquoi on pouvait pas avoir d'enfant. Mais la bonne nouvelle c'est que ça se soigne, certe pas par des médicaments mais par une opération qui consiste à perforer les ovaires. Attente pour avoir une place au bloc 8 mois. C'est long mais ça en vaut la peine, je me suis faite opérer il y a 4 jours et je suis comme neuve tout marche à merveille je peux enfin avoir des enfants. Tout ça pour dire qu'il ne faut pas s'arrêter au premier diagnostique il a tellement de charlatants.
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


108977
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Faire le bon choix d'un gynécologue pendant la grossesse

image

Bon le médecin est normalement quelqu'un sur qui on doit pouvoir compter, enfin il me semble… sinon c'est pas la peine de se faire suivre par un gyné pendant la grossesse hein, on peut très bien ne rien faire et demander les examens...Lire la suite

Médecins : consulter un homme ou une femme, ce n'est pas important pour moi !

image

J'ai 52 ans et je consulte un gynéco depuis 2005 seulement, avant c'était toujours mon médecin traitant qui s'occupait de tout, ça fait 22 ans que j'ai le même, la 1ère fois j'ai vu une gynéco femme pas loin de chez moi, mais alors elle...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages