Histoire vécue Santé - Maladies > Gynécologie > Hystérectomie      (116 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment revivre après une hystérectomie totale ?

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 5215 lectures | ratingStar_60885_1ratingStar_60885_2ratingStar_60885_3ratingStar_60885_4

J'ai subi une hysterectomie il y a 2 ans à l'age de 46 ans et non pour la personne qui dit que c'est rien ça se passe par le vagin maintenant et bien ça dépend moi, il fallait ouvrir pour bien voir bien nettoyer les organes à coté et bonjour la douleur ce n'ai pas pour rien qu'on se retrouve sous morphine ! 3 mois de convalescence au lieu de 2 car complications !!!

Quand on averti les gens qu'on va subir une hysterectomie les gens ne sont pas tous sympa on entend " oh si c'était moi je ne serais plus une femme " ou "quand on fait l'amour après une hysterectomie on a plus de plaisir" bref je sais bien qu'il y a plus grave que ça mais moi je te comprend mème si oui c'est dans la tète avec ou sans utérus rien a changé ni pour le plaisir et je suis la mème femme mais j'avais discuté longuement avant avec ma gynéco qui m'avait expliqué de ne pas écouter ces fadaises qu'elle mème avait eu une hysterectomie et les problèmes de santé ne sont plus là et on ne souffre plus on ne saigne plus on est libre !
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


60885
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Que pensent les medecins....des medecins, de la medecine....? - antidepresseurs, anxiolytiques

image

Que pensent les médecins… des médecins, de la médecine, des médicaments et des psychotropes ? : Une médecine répugnante. Http : //iatrogenie.20minutes-bl [… ] nante. Html. Chronique de livres. Lorsque des médecins ayant une longue...Lire la suite

Abus sur ordonnance... - antidepresseurs, anxiolytiques

image

"Temples du malheur" C'est ainsi que le docteur Mendelsohn décrit les hôpitaux après y avoir passé les dernières vingt-cinq années de sa vie : "Un hôpital, c'est comme la guerre ; vous devriez rester en dehors d'elle. Et si vous y entrez,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages