Histoire vécue Santé - Maladies > Gynécologie > Hystérectomie      (116 témoignages)

Préc.

Suiv.

Hystérectomie totale à 45 ans

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 57 ans
Mail  
| 9665 lectures | ratingStar_655_1ratingStar_655_2ratingStar_655_3ratingStar_655_4

Ayant des règles trop abondantes, style hémorragie et un terrain favorisant le cancer j'ai été opérée d'une hystérectomie totale à l'âge de 45 ans à Bruxelles.

J'ai la chance d'avoir un gynécologue assez avangardiste en qui j'ai toute confiance.

Opération par les voies naturelles, 2 petits trous sans aucunes cicatrices et en pleine forme 4 jours plus tard.

J'ai actuellement 57 ans et me sent très femme ; ma peau est saine et ma silhouette ferme. Dès le départ j'ai compensé avec un gel (sur les avants bras) Oestrogel.

Jamais de bouffées de chaleurs ; connait pas les problèmes de ménopause.

Je conseille aux femmes de ne pas passer de temps à "chipoter", par expérience les demis mesures sont des échecs et il faut parfois subir une 2ème opération.

Je ne vois pas en quoi le fait de n'avoir plus ses règles rend une femme moins femme… c'est dans la tête.

De bons conseils, se sentir prête, en parler dans son couple et un excellent gynécologue.

Une nouvelle vie !
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


655
b
Moi aussi !
57 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Que pensent les medecins....des medecins, de la medecine....? - antidepresseurs, anxiolytiques

image

Que pensent les médecins… des médecins, de la médecine, des médicaments et des psychotropes ? : Une médecine répugnante. Http : //iatrogenie.20minutes-bl [… ] nante. Html. Chronique de livres. Lorsque des médecins ayant une longue...Lire la suite

Abus sur ordonnance... - antidepresseurs, anxiolytiques

image

"Temples du malheur" C'est ainsi que le docteur Mendelsohn décrit les hôpitaux après y avoir passé les dernières vingt-cinq années de sa vie : "Un hôpital, c'est comme la guerre ; vous devriez rester en dehors d'elle. Et si vous y entrez,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages