Histoire vécue Santé - Maladies > Gynécologie > Hystérectomie      (116 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai peur de l'hystérectomie à cause du papillomavirus

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1782 lectures | ratingStar_221359_1ratingStar_221359_2ratingStar_221359_3ratingStar_221359_4

En mai 2007, on me trouve une dysplasie haut grade donc conisation en sept de la mme annee re-conisation car tout n'avait pas ete enleve la premiere fois et là en avril je viens de faire un frottis qui se revele à nouveau mauvais. Mon gyneco m'oriente vers un de ses confreres chirurgien gyneco pour une hysterectomie. J'avais rdv hier, et là je suis revenue pas rassuree du tout : il m'a fait une biopsie pour savoir quel virus du papillo j'avais resultat ds une semaine et m'a dit il faut voir plus en profondeur, ils ont les mots pour vous rassurer je trouve.

 

Ensuite, il m'a dit que si j'avais le virus c que mon partenaire l'avait aussi, et là je suis perdue egalment je n'ai plus de relations av mon mari depuis des années (à peu pres 5 ans), il y a un an et demi j'ai rencontre quelqu'un, on se voit à peu pres tous les mois et encore, cela voudrait dire que j'ai attrapé ce virus là, je n'y comprend rien et suis completement perdue, j'ai mme dit à mon ami que s'il voulait me laisser je le comprendrai tt à fait, je me sens sale av ce satané virus et j'ai la trouille de ce que ça va occasionner
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


221359
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Que pensent les medecins....des medecins, de la medecine....? - antidepresseurs, anxiolytiques

image

Que pensent les médecins… des médecins, de la médecine, des médicaments et des psychotropes ? : Une médecine répugnante. Http : //iatrogenie.20minutes-bl [… ] nante. Html. Chronique de livres. Lorsque des médecins ayant une longue...Lire la suite

Abus sur ordonnance... - antidepresseurs, anxiolytiques

image

"Temples du malheur" C'est ainsi que le docteur Mendelsohn décrit les hôpitaux après y avoir passé les dernières vingt-cinq années de sa vie : "Un hôpital, c'est comme la guerre ; vous devriez rester en dehors d'elle. Et si vous y entrez,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages