Histoire vécue Santé - Maladies > Gynécologie > Hystérectomie      (116 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon hystérectomie subtotale s'est mal déroulée

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 2988 lectures | ratingStar_226454_1ratingStar_226454_2ratingStar_226454_3ratingStar_226454_4
J'ai 45 ans maintenant ; j'ai subi dans un premier temps l'hystérectomie plus ablation de l'ovaire droit à 43 ans, et cette année en janvier le derier ovaire est parti... Je suis dans la totale incapacité de "vous rassurer" puisque moi-même je n'ai pas évolué comme c'était prévu. Tout ce que je peux vous dire, c'est que selon la cause de l'opération, cela peut se faire parfois par voie basse et même par coaglioscopie commme j'ai eu, ce qui rend théoriquement la récupération beaucoup plus facile car l'intervention est moins lourde ! Après, il y a une autre technique par voie basse, lapparotomie, que je ne connais que par des témoignages donc je n'en dirais rien, mais parfois il faut le faire par voie haute comme ce fut le cas pour ma mère (mais elle était beaucoup plus âgée et cause cancer) ; dans ce cas, la cicatrice étant importante et pas mal de muscles étant touchéés, la récupération est difficile mais la période post-opératoire en elle-même peut quand même bien se passer ! En cas d'opération par voie basse il ne faut pas porter plus d'un kilo le premier mois (ensuite je n'ai pas eu de consignes précises mais le ventre se charge vite de signaler quand c'est trop). En cas d'opération par voie haute il ne faut pas porter plus d'un kilo le premier mois, et pas plus de trois kilos les deux mois suivants. Pour celles qui travaillent, l'arrêt maladie est généralement d'un mois (sauf si maladie annexe nécessitant plus), mais en réalité, la fatigue dure hélas beaucoup plus longtemps... La douleur je n'en parlerai volontairement pas parce que pour moi cela n'a pas évolué comme prévu, donc pas la peine d'insister. Voilà, j'espère vousavoir éclairées. Ah oui au fait, si c'est par voie basse, vous risquez d'avoir droit comme moi aux "joies" du lavement avant l'intervention, voire deux lavements : entraînement au sprint conseilé si possible si vous voulez éviter qu'on vous suive à la trace et à l'odeur... Prévoir une chemise de nuit spéciale pour la veille de l'intervention et surtout un sachet qui ne contiendra qu'elle, ou tout autre vêtement souillé... Ne prenez pas une belle chemise de nuit toute neuve comme je l'avais fait... Et ce genre de détails pratiques, bien sûr, les spécialistes n'en parlent jamais ! Berk ! Pfff ! Allez, plein de courage, mon idée n'est pas de vous rassurer puisque je ne peux pas, mais au moins de vous donner des conseils pratiques ! Après, le gros avantage c'est d'être délivrée pour de bon de la corvée des règles ! Ah ça c'est une vraie joie, sans ironie !
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


226454
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Que pensent les medecins....des medecins, de la medecine....? - antidepresseurs, anxiolytiques

image

Que pensent les médecins… des médecins, de la médecine, des médicaments et des psychotropes ? : Une médecine répugnante. Http : //iatrogenie.20minutes-bl [… ] nante. Html. Chronique de livres. Lorsque des médecins ayant une longue...Lire la suite

Abus sur ordonnance... - antidepresseurs, anxiolytiques

image

"Temples du malheur" C'est ainsi que le docteur Mendelsohn décrit les hôpitaux après y avoir passé les dernières vingt-cinq années de sa vie : "Un hôpital, c'est comme la guerre ; vous devriez rester en dehors d'elle. Et si vous y entrez,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages