Histoire vécue Santé - Maladies > Gynécologie > Kystes      (1450 témoignages)

Préc.

Suiv.

Kyste pilonidal

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-medecine-ccm
Mail  
| 1809 lectures | ratingStar_267429_1ratingStar_267429_2ratingStar_267429_3ratingStar_267429_4
Bonjour à tous , Aujourd'hui c'est pour moi un jour de fête : dernier soin infirmier pour mon kyste pilonidal ! Afin d'encourager un peu les personnes pour lesquelles c'est une nouveauté, Voici mon expérience, en définitive pas si mauvaise que ça … : Un vendredi quelconque du début mai (2009) , je ressents une gène au moment de m'assoir, tout bêtement, un petit bouton au niveau de la fesse gauche, juste en dessous de coxis . Lundi matin le bouton était énorme, visite au généraliste, au spécialiste dans une polyclinique, et ça tombe : il s'agit d'un kyste pilonidal. Le chirurgien me dit, eh … oui, donc à partir de maintennant ça va se passer comme ça : Mardi opération avec anestesie totale (geste banal pour lui, mais à faire vite, avec un objectif d'éviter des récidives) et il a décrit ce qui allait se passer après… Donc c'est là ou on vous annoce que l'opération n'est pas compliquée, mais que après … il va falloir cicatriser par couches … petit à petit … qu'il faut prévoir … 1 mois d'arret maladie, et que si tout va bien, l'histoire et pliée en 3 mois, avec les soins infirmiers quotidiens … il m'a annoncé quand même un taux de récidives de 17% … L'horreur … tout ça pour un petit bouton dans le c… Eh, oui, c'est comme ça ! Le pire est que on va aussi vous dire que les soins peuvent être très douloureux … Maintennant les bonnes nouvelles : L'opération s'est bien passé, même si le chirurgien m'a fait un gros trou . Le lendemain dehors et les soins infirmiers commecent. A ma grande surprise … pas mal du tout, et pourtant je ne suis pas une grande courageuse, mais pas mal du tout !!!? Les infirmières m'ont expliqué que les protocole de soins et le matériel a changé, donc, les soins sont moins douloureux qu'avant … Cool ! (Demandez avis à ceux qui ont eu recement des kystes … vaux mieux, les anciens ont vraiement de très mauvais souvenir !!!! ). Donc, au total, c'est vrai … 80 jours de soins infirmiers quotidients, et 3 semaines d'arret maladie . Pendant les trois premieres semaines, je n'ai pas pu m'asseoir, donc la il faut trouver les bonnes postures sur le cote, dormir sur le ventre, et dans les divers … la cuisine peut-être un bon passe temps, j'ai resortie les bonnes vielles recettes de cakes … Une astuce, personnellement je n'ai jamais pu utiliser la boué pour m'asseoir, par contre j'ai trouvé très utile un siège ou l'on s'appui sur les jambes pour maintennir le dos droit … il a été mon fidèle compagnon pendant deux mois et demi, surtout pour le boulot . Enfin, même si ça a été un peu dur au début, certes vaut mieux prendre ça avec sérieux, mais avec un peu d'humour, sinon c'est vraiement pénible. Personnellement j'ai fait attention aux recommandations des infirmières, il faut les prendre au serieux pour que ça cicatrise bien. A partir d'aujourd'hui, un peu de crème, et on vera . J'espère que cela ne sera qu'un souvenir d'ici quelque temps . Je vous souhaite si vous lisez ce message un rapide retablissement, en définitive, c'est courrant, mon chirurgien en fait minimum un par semaine !!! On fait partie d'une grande famille !!!! Courage à tous .
  Lire la suite de la discussion sur sante-medecine.commentcamarche.net


267429
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ovaires polykistiques - ovulation

image

Bjr. Voila quelques années que j'ai découvert que j'ai les ovaires polykistiques depuis 3 ans j'ai eu une absence de règles de 2 mois en visite chez la généco elle m'annonce que mes ovaires sont polykistiques et après analyses que mon taux de...Lire la suite

Besoin de parler, deprise causee par problemes de sante - depression, deprime, stress

image

Bonjour à toutes et à tous, Je vais commencer par vous raconter mon histoire. Je suis un homme et j'ai 23 ans, bientôt 24 ans et je vis au Québec. Il y a environ 6 mois, j'étais en bonne santé et je n'étais jamais allé à l'hôpital. J'avais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages