Histoire vécue Santé - Maladies > Gynécologie > Kystes      (1450 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le verdict est tombé

Témoignage d'internaute trouvé sur enceinte - 01/12/10 | Mis en ligne le 21/04/12
Mail  
| 438 lectures | ratingStar_244708_1ratingStar_244708_2ratingStar_244708_3ratingStar_244708_4
Bonsoir ! Je pense avoir le même soucis. En effet, OMF et OPK c'est différent. Dans mon cas, j'ai une réserve ovarienne trop importante, ce qui fait que j'ai trop de follicules à chaque cycle. Par exemple, ce cycle-ci, j'ai 20 follicules dans l'ovaire droit et 15 dans l'autre. Ils sont tellement nombreux que mes quantités de FSH ne sont pas suffisamment importantes pour en faire murir un seul. Pourtant je suis dans la norme en FSH et en LH, mais pas pour la réserve ovarienne. Du coup je fais des injections de PUREGON depuis samedi dernier. Je commence par une dose de 50Ui de J4 à J10. A J10, c'est-à-dire vendredi qui vient, je fais une écho de contrôle pour voir comment mes ovaires réagissent. Le soucis dans ce problème, c'est qu'il faut trouver la juste dose. Si c'est trop fort, on risque très facilement l'hyperstimulation vu la quantité de follicules qu'on a. Alors ma gygy va contrôler ça vendredi et en fonction de ce qu'elle verra, soit elle baisse, augmente ou garde la même dose. Ensuite, si tout ce passe bien, si un follicule s'est bien développé, elle me fera une injection d'OVITRELLE pour déclencher l'ovulation. Ça fait un an que j'essaie. J'ai commencé à consulter en avril 2010 quand j'ai vu que j'avais des cycles anormalement longs. J'ai eu une 1ère gygy qui a fait de la merde. Elle ne me faisait pas suffisamment de contrôle et n'avait pas testé mon AMH (hormone anti mullérienne qui te renseigne sur ta réserve ovarienne). C'est super important car ça sert à rien de stimuler si tu as une AMH trop faible, et quand elle est trop élevée il faut faire super gaffe quand on stimule. Elle m'a filé du clomifène pour commencer et ce jusqu'en août. Puis en septembre, elle m'a fait faire des injections de puregon (75Ui) en + du clomifène et tout ça sans savoir ce que j'avais. Résultat : j'ai fait une hyperstimulation, kyste de 70mm à droite et 2 mois de perdus à attendre qu'il disparaisse. J'ai déménagé et ai changé de gygy. Je suis dans un centre PMA depuis fin septembre. Ma gygy est géniale, elle m'a fait faire tous les tests, manque plus que le test de huner. C'est elle qui m'a enfin dit ce que j'avais. Voili voilou. J'espère que nous pourrons nous suivre et partager nos expériences. Bon courage !
  Lire la suite de la discussion sur enceinte.com


244708
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ovaires polykistiques - ovulation

image

Bjr. Voila quelques années que j'ai découvert que j'ai les ovaires polykistiques depuis 3 ans j'ai eu une absence de règles de 2 mois en visite chez la généco elle m'annonce que mes ovaires sont polykistiques et après analyses que mon taux de...Lire la suite

Besoin de parler, deprise causee par problemes de sante - depression, deprime, stress

image

Bonjour à toutes et à tous, Je vais commencer par vous raconter mon histoire. Je suis un homme et j'ai 23 ans, bientôt 24 ans et je vis au Québec. Il y a environ 6 mois, j'étais en bonne santé et je n'étais jamais allé à l'hôpital. J'avais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages