Histoire vécue Santé - Maladies > Gynécologie > Kystes      (1450 témoignages)

Préc.

Suiv.

Taux d'oestradiol énormes

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1930 lectures | ratingStar_55977_1ratingStar_55977_2ratingStar_55977_3ratingStar_55977_4

Je suis très heureuse si mon témoignage peut te redonner une bouffée d'espoir…

Alors en fait moi aussi les hyperstim je connais puisque j'en ai eu après chaque ponction. Forcément à chaque fois j'avais des taux d'oestradiol énormes. Mes ovaires répondaient au quart de tour malgré des doses de Puregon très faibles.

Malgré cela ma gynéco de l'époque ne s'est jamais dit que les échecs venaient probablement de mes ovocytes qui étant assez nombreux étaient certainement pas assez matures.

Elle restait axée sur le problème masculin…

En fait pour résumer je te fais un petit historique de nos ICSI :

1ère ICSI en avril 2000 (protocole long) : 32 ovocytes, 11 embryons dont 8 transférés en 4 fois --> 4 négatifs.

2ème ICSI en mars 2001 (protocole long) : 20 ovocytes, 14 embryons dont 9 transférés en 4 fois --> 3 négatifs et 1 petit positif de 11 qui est retombé 2 jours après.

3ème ICSI en décembre 2001 (protocole court) : 10 ovocytes, 7 embryons et 4 blastos transférés en 2 fois --> 2 négatifs.

4ème ICSI en mai 2002 (protocole long) : arrêt en pleine stim car oestradiol qui s'envole…

4ème ICSI bis en octobre 2002 (protocole long) : 16 ovocytes, 10 embryons, 3 transférés (les autres mis en culture prolongé se sont tous bloqués) --> négatif.

Suite à tout cela, ma gynéco nous dit qu'elle ne souhaite plus continuer.

Pour elle il faut passer au don de sperme… grosse douche froide.

En même temps je reste persuadée qu'elle se trompe et que le problème vient de mes OPK qui n'aiment pas les stim.

Nous consultons donc 2 autres gynécos qui tous deux nous disent qu'ils sont étonnés que nous ayons fait d'emblée des FIV car le spermo n'est pas si cata…

Un des deux confirme ce que je pensais en me disant que pour lui tous ces échecs sont du à mes OPK et il me propose une coelioscopie avec le cas échéant un drilling des ovaires.

La coelio était prévue début avril.

Nous sommes en novembre et nous décidons de faire une pause de tous ttt (même le Duphaston) car en 3 ans PMA je commençais à peter les plombs et notre couple commençait à souffrir…

En parallèle, je fais des séances d'acupuncture pour réguler mes cycles et je prends de l'huile d'onagre.

Ca a super bien marché puisque mes cycles sont passés de 50-60 jours à 35 jours environ.

Et mon homme prend des compléments pour booster ses zozos (Betaselen, Taurine + des antibios prescrits par le gynéco).

Et résultat : en mars je découvre un test +++ pendant nos vacances.

Ce test +++ est une petite fille qui grandit dans mon ventre.

Voilà j'espère avoir été claire et t'avoir un peu aidée.

Si tu as des questions n'hésites surtout pas.

Christel.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


55977
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ovaires polykistiques - ovulation

image

Bjr. Voila quelques années que j'ai découvert que j'ai les ovaires polykistiques depuis 3 ans j'ai eu une absence de règles de 2 mois en visite chez la généco elle m'annonce que mes ovaires sont polykistiques et après analyses que mon taux de...Lire la suite

Besoin de parler, deprise causee par problemes de sante - depression, deprime, stress

image

Bonjour à toutes et à tous, Je vais commencer par vous raconter mon histoire. Je suis un homme et j'ai 23 ans, bientôt 24 ans et je vis au Québec. Il y a environ 6 mois, j'étais en bonne santé et je n'étais jamais allé à l'hôpital. J'avais...Lire la suite