Histoire vécue Santé - Maladies > Gynécologie > Kystes      (1450 témoignages)

Préc.

Suiv.

Thérapie énergétique et magnétiseur

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 353 lectures | ratingStar_524436_1ratingStar_524436_2ratingStar_524436_3ratingStar_524436_4
Bonjour à toutes, Après hésitation et recherches, je me suis aussi décidée à franchir le cap d'aller voir quelqu'un en me disant que toute façon, si ça ne me faisait pas de bien, ça ne me ferait pas de mal ! Et je n'ai pas été déçue. Souffrant d'endométriose et de kystes à répétition, elle m'a permis (en paralélle avec mes traitements, car ils ne font pas de miracles non plus) de me dé-stresser et désangoisser par rapport à tous mes traitements et échecs. (4 FIV + 3 opérations). Elle m'a fait un bien énorme et c'est très relaxant. C'est de toute façon très bénéfique et il ne suffit pas de croire pour que ça marche ! Physiquement, je pense qu'elle m'a permis d'éviter le développemnt de kystes lors d'un cycle de stimulation et psychologiquement, elle m'a détendue. C'est de toute façon très agréable de pouvoir se sentir bien et en confiance. Voilà mon expèrience. Bonne chance à toutes !
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


524436
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ovaires polykistiques - ovulation

image

Bjr. Voila quelques années que j'ai découvert que j'ai les ovaires polykistiques depuis 3 ans j'ai eu une absence de règles de 2 mois en visite chez la généco elle m'annonce que mes ovaires sont polykistiques et après analyses que mon taux de...Lire la suite

Besoin de parler, deprise causee par problemes de sante - depression, deprime, stress

image

Bonjour à toutes et à tous, Je vais commencer par vous raconter mon histoire. Je suis un homme et j'ai 23 ans, bientôt 24 ans et je vis au Québec. Il y a environ 6 mois, j'étais en bonne santé et je n'étais jamais allé à l'hôpital. J'avais...Lire la suite