Histoire vécue Santé - Maladies > Gynécologie > Kystes      (1450 témoignages)

Préc.

Suiv.

Un ovaire abîmé

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 15 ans
Mail  
| 2528 lectures | ratingStar_120561_1ratingStar_120561_2ratingStar_120561_3ratingStar_120561_4

A l'age de 2 mois, on m'a opérée d'une hernie de l'ovaire droit. D'après le médecin tout s'était bien passé. Puis, vers 11 -12 ans, lors de ma formation, j'ai eu de grosse douleur au ventre, mais ce n'était que des kystes, donc j'ai été mise sous pilules pour bloquer les ovaires afin de ne pas en avoir. Suite à des oublis de pilules (on y pense pas toujours à cet âge) , j'ai fait un énorme kyste sur l'ovaire droit qu'il a fallu opérer, j'avais 15 ans. 2 mois + tard, ils m"ont refait une coelioscopie car je n'arrivais à me remettre de l'opération et il fallait voir ce qui se passait. Ils se sont aperçus que mon ovaire droit n'avait pas été remis à la bonne place par le chirurgien lors de mon hernie, que mes intestins était collé au petit bassin à cause des adhérences (produit que fabrique le corps pour cicatriser, pour ma part, mon corps en a beaucoup trop fabriqué) et que l'utérus était complètement collé à tout ça, donc déformé. Ils m'ont donc réopérées par chirurgie lourde 1 mois plus tard pour m'enlever l'ovaire et la trompe droite qui gênaient, me décoller les intestins et l'utérus afin qu'ils retrouvent leur forme et leur place. Mais ils ont oublié de me dire qu'il fallait que je continue la pilule quand même et donc j'ai refait un kyste sur l'ovaire gauche cette fois, ce qui m'a valu à nouveau une opération 1 mois après. Bilan des course : 4 opérations en 4 mois 1/2 avec un ovaire et une trompe gauche en moins, 9 mois de convalescence, énormément d'adhérences (les adhérences tire sur mes organes et j'ai jamais cessé d'avoir mal depuis ces opérations) donc des douleurs toutes la vie, beaucoup de cicatrices sur le bas-ventre, une adolescence foutue, mon année de troisième et mon brevet foutu et donc ça s'est terminé par une dépression à l'age de 15 ans ! Le point positif, c'est que ça m'a forgé mon caractère et que je ne serais pas celle que je suis aujourd'hui si je n'avais pas vécu ça, ça m'a appris beaucoup de choses sur la vie, c'est ce que j'essaie de me dire… Depuis, j'ai eu quand même pas mal de soucis et aujourd'hui, j'ai la trompe gauche bouchée à cause des adhérences, donc à cause du trop grand nombre d'opérations et un ovaire de très abîmé. En + s'ajoute l'asthénospermie de mon conjoint (qui a fait son spermogramme il y a 15 jours). Donc, nous allons voir le gynéco jeudi de la semaine prochaine pour monter le dossier de demande de FIV et voir ce qu'il en dit.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


120561
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ovaires polykistiques - ovulation

image

Bjr. Voila quelques années que j'ai découvert que j'ai les ovaires polykistiques depuis 3 ans j'ai eu une absence de règles de 2 mois en visite chez la généco elle m'annonce que mes ovaires sont polykistiques et après analyses que mon taux de...Lire la suite

Besoin de parler, deprise causee par problemes de sante - depression, deprime, stress

image

Bonjour à toutes et à tous, Je vais commencer par vous raconter mon histoire. Je suis un homme et j'ai 23 ans, bientôt 24 ans et je vis au Québec. Il y a environ 6 mois, j'étais en bonne santé et je n'étais jamais allé à l'hôpital. J'avais...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages