Histoire vécue Santé - Maladies > Handicaps      (1128 témoignages)

Préc.

Suiv.

Adoption d'enfants handicapés

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 878 lectures | ratingStar_24611_1ratingStar_24611_2ratingStar_24611_3ratingStar_24611_4

Enfin personnellement je ne me ses aps plus courageuse qu'une autre, j'ai du faire avec et c'est tout. Je veux dire certains souffrent plus que moi, je n'ai aps le monopole de la souffrance ni de quoi que ce soit d'autres.

Pourquoi le choix d'un enfant dit à besoins particuliers ?

Déjà pour moi ça a du sens par rapport à mon histoire.

Et ensuite tous les enfants ont leurs problèmes, meme un enant sans problème de santé va peut être avoir des problèmes d'intégration, ou des problèmes scolaires, relationnels… Tout enfant a ses problèmes.

Ca quand tu sais ça tu te dis finalement que le besoin particulier n'est finalement pas si insurmontable, et la médecine donne la possibilité d'espérer des traitements, des possibilités qui n'existent pas actuellement. Je pense par exemple au fait que au moment de mon diagnostic je n'étais pas appareillable (je ne vais aps développer les raisons médicales, je risque d'en embrouiller plus d'un) et deux ans après paf si, mon nouveau orl m'annonce que si, un nouvel appareil est sorti sur le marché et que je suis appareillable. Je tombe de ma chaise, je n'y crois pas, c'est trop beau pour être vrai…

18 ans je suis appareillée, je remercie mon orl pour ses soins, une relation thérapeutique très forte se noue entre médecins et patient.

Quand j'entend un couple son refus d'un enfant à besoins particuliers, j'ai envie de lui demander : "Et vous, que feriez-vous si, aèrès son adoption, vous apprenez qu'il a un problème de santé nécessitant des soins médicaux ? L'abandonneriez-vous de nouveau à causequ'il ne représente aps le faire-valoir que vous désirez tant ? "

Désolée d'être aussi dure dans mes propos, désolée de poser une question aussi directe. Je connais par expérience le problème : j'étais partie en Allemagne et là, pour la faire courte, la mère de famille m'a dit : "Puisque tu es partiellement sourde, c'est la preuve que tes parents n'ot pas su s'occuper de toi, donc tu aurais du être donnée en adoption", que ma vie est fichue à cause de la surdité qui a induit des problèmes psychiatriques (problèmes psychiatriques jamais diagnostiqués par un médecin qui plus est, elle les a inventé toute seule de toute pièce) , "arrete le lycée et va en HP puisque meme avec le meilleur diplome, tu ne trouveras jamais de boulot", "mon cousin est sourd et analphabète, et pourtant il n'a aucun problème dans la vie, donc tu n'aurais jamais du aller à l'école". Ah parce que non seulement je lis et écris parfaitement, mais en plus je parle trois langues étrangères (Italien, Anglais et Grec) et j'ai eu mon bac.

Une autre (en Italie cette fois) qui me sort que "les handicapés ne devraient meme pas aller à l'école, ils devraient uniquement être dans le système spécialisé car ce sont des incapables", ce à quoi je bondis ventre à terre et lui réponds : "Si on avait su ma surdité avant, j'aurais été mise en système spécialisé, et ça aurait fait un beau gachis". Elle s'en est mordu les doigts, cette bonne femme soi-disant intelligente et "dottoressa" (en italien, le titre de dottore/dottoressa n'est aps uniquement réservé aux médecins, mais est donné à toute personne qui a eu sa laurea, soit une maitrise. Mais avec le LMD ça va changer je pense) , ben sa c… m'a faite pitié de A à Z, surtout pour quelqu'un qui se prétend avoir fait du volontariat avec des pauvres et des handicapés.

Autre c… qui devrait faire partie du betisier. On a un débat d'idées sur la maternité, contraception and co. Je lui dis (sans rentrer dans les détails) que si je fais un enfant, le médecin a dit que je peux mourir et donc que dans ce cas autant adopter. Elle me répond : "Ceci est un raisonnement de juifs, tu dis ça car ta maman est juive". (je suis certaine de ce que je dis là, je comprends assez d'italien pour décode ça).

Je suis sciée, je ne vois aucun rapport entre la religion et le fait de vouloir adopter… Bref j'ai encore beaucoup à apprendre de la nature humaine.

Giulia.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


24611
b
Moi aussi !
21 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

+++++ la clinique promo de belgique (genk) +++++ mise a jour

image

Bonsoir les filles, Comme promis voici mon récit plus détaillée meme si je ne pense pas apporter des infos bien plus intéressante mais on sait jamais… Pour rappel je me suis fait opérée avec une copine ne meme temps, je partais d'un tout...Lire la suite

Seule... - solitude

image

Bonjour, ce n'est pas ma première inscription sur ce site, je m'étais déjà inscrite avant mais comme je ne venais plus j'ai désactivé mon compte mais là je reviens parce que j'ai besoin de parler de ce qui ne va pas chez moi… Pour commencer,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages