Histoire vécue Santé - Maladies > Handicaps      (1128 témoignages)

Préc.

Suiv.

Algoneurodystrophie et non reconnaissance d'invalidité

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 6480 lectures | ratingStar_16982_1ratingStar_16982_2ratingStar_16982_3ratingStar_16982_4

Bonjour,

Mon fils, qui a 35 ans a été mis en inaptitude temporaire en 2005 par la médecine du Travail, il n'a jamais pu reprendre son travail, le médecin maintenant son inaptitude, mon fils souffre d'algoneurodystrophie qui a été déclenché par le fait de son travail, de porter des charges trop lourdes, trop de fatigue, après une tendinite au genou droit, il a donc été mis en inaptitude par le Medecin du Travail, et depuis il a été suivi par notre médecin traitant et notre kiné, et chacun a confirmer la décision du Médecin du Travail, car la maladie a évolué, l'handicape de mon fils est plus important et il souffre beaucoup, et malgré les traitements.

De ce fait, jamais son ancien employeur n'a pu licencier mon fils, et on aimerait bien savoir comment cela se passe, car cela fait 3 ans qu'il est en arrêt de maladie, que chacun médecin vu a déclaré que mon fils devait être mis en Invalidité sans reclassement, et comme on avait besoin de changer de région, quitter l'ambiance du Val d'Oise, on est venu dans le Pas de Calais, où le médecin traitant qui le suit désormais a lui aussi déclarer que mon fils ne pouvait retravailler. Mais le problème se pose avec les médecins de la SS qui ici, ignorent tout de l'algoneurodystrophie, je souffre moi même de cette maladie depuis plus de 12 ans, et j'ai été mise en invalidité après 3 ans de longue maladie en septembre 2000, mais je dépendais du Comité Médical de notre département étant agent territorial d'une Mairie. J'ai été reconnue invalide à 80%, et mon fils aujourd'hui, et après des manipulations faites par le premier médecin qui a fait un contrôle à la SS de Calais, a aggravé l'état de mon fils, qui désormais ne peut plus se déplacer que sur une petite distance et avec une canne, il ne peut presque plus conduire, et il ne peut rester ni longtemps debout ni assis, tout son membre inférieur droit est très douloureux, très sensible, on ne peut plus lui toucher, et la maladie lui gagne l'autre côté du corps, ses bras, ses mains, puisqu'il ne peut plus tenir de stylo, crayon, tout comme moi, un rien nous fatigue, et cette maladie nous atrophie nos muscles, nos tendons mais surtout elle est très douloureuse !!

Le problème c'est que les médecins de la SS, malgré le dossier médical de notre médecin traitant, la lettre de notre kiné, qui est l'un des 2 kiné qui s'occupent de l'Equipe de Natation Française, notre kiné connait très bien notre pathologie, et sur la lettre, il a bien précisé qu'il ne fallait faire aucun "travail trop actif sur le membre cela entrainant un processus irreversible" mais aucun médecin n'a tenu compte de cela, et à présent mon fils est encore plus handicapé, il souffre beaucoup plus !!!

Tout cela est trop long à expliqué, mais le dernier médecin qui a fait le controle à la SS a dit à mon fils "faut voir pour un reclassement (alors que le Medecin Chef nous avait signalé qu'il n'y avait pas de poste) et que pendant le temps de ce reclassement, que mon fils demande une pension d'invalidité à la SS" mais avant qu'il ne puisse faire la demande, le même médecin par lettre RAR lui faisait savoir qu'il lui refusait cette pension !!! Chacun oublie déjà que mon fils n'est toujours pas licencié, et on ne sait qui doit le faire, on a écrit au Medecin du Travail qui avait mis mon fils en inaptitude et savoir comment faire à présent et on a toujours pas de réponse, et mon fils ne reçoit aucune somme de son ancien employeur, il ne vit qu'avec les IJ de la SS !!!

Mais ils ont arrêté de le payer depuis le 27 aout alors que la prolongation allait jusqu'au 5 septembre et que notre médecin traitant a refait une prolongation, car pour lui pas question que mon fils reprenne un travail, voir même un reclassement, il faut voir comment à 35 ans, mon fils est handicapé, et il est loin d'être douillet.

Mais on a contesté la décision du médecin de la SS auprès du Tribunal d'Incapacité de Lille, et pourquoi on arrête de verser ses IJ à mon fils, il se retrouve sans ressources, sans travail, alors qu'il a des factures à payer, assurance, mutuelle, comment on va faire, moi je n'ai que ma pension d'invalidité, et je ne peux subvenir à toutes les sommes à payer, c'est impossible !!

Et là on a le sentiment d'être laissé sur le côté, d'être seul et que chacun se fiche de la situation de mon fils !!

Désolé pour la longueur, mais je suis fatiguée de me battre ainsi pour obtenir les droits pour mon fils, je le fais moi, car je suis passée par là, mais en tant que fonctionnaire, cela a été plus simple enfin de compte, et surtout mon fils ne peut plus rester devant un ordinateur, il souffre beaucoup trop de sa hanche, sa jambe, le muscle de sa cuisse droite est atrophiée de 7 cm.

Merci si quelqu'un peut nous aider, nous renseigner.

Bon dimanche et bon courage à chacun de vous.

Merci.

Claire.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


16982
b
Moi aussi !
30 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par natalibat | le 26/07/11 à 23:04

bonjour, comment se fait il que parce que vous étiez fonctionnaire vous avez eu une reconnaissance et pas votre fils? c'est de la déscrimination pur et simple!! Je suis dans le même cas que votre fils et pas fonctionnaire!! c'est inadmissible de voir de telles choses!!! Vous n'y êtes pour rien mais c'est lamentable!!Je suis vraiment outrée de lire de tels commentaires!

Histoires vécues sur le même thème

+++++ la clinique promo de belgique (genk) +++++ mise a jour

image

Bonsoir les filles, Comme promis voici mon récit plus détaillée meme si je ne pense pas apporter des infos bien plus intéressante mais on sait jamais… Pour rappel je me suis fait opérée avec une copine ne meme temps, je partais d'un tout...Lire la suite

Seule... - solitude

image

Bonjour, ce n'est pas ma première inscription sur ce site, je m'étais déjà inscrite avant mais comme je ne venais plus j'ai désactivé mon compte mais là je reviens parce que j'ai besoin de parler de ce qui ne va pas chez moi… Pour commencer,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages