Histoire vécue Santé - Maladies > Handicaps      (1128 témoignages)

Préc.

Suiv.

Handicap et regard des autres

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 851 lectures | ratingStar_129390_1ratingStar_129390_2ratingStar_129390_3ratingStar_129390_4

J'ai un handicap physique bien visible, paralysie des bras, scoliose, etc. Je suis bien connu dans mon quartier depuis toujours, mais je ne peux pas m'empécher d'être surpris quand des personnes que je ne pense pas connaître, m'appellent par mon nom. Un jour, une fillette d'une dizaine d'années, que je connaissais de vue car elle habitait de l'autre côté de la rue, m'aborde pour me poser une question : "Pourquoi vous avez toujours votre main dans votre poche ? " En effet, ma main droite repose toujours dans la poche du pantalon pour soulager l'articulation de l'épaule puisque le bras, totalement inutilisable, est pendant. Je lui réponds que : "C'est parce que mon bras est paralysé". Comme elle ne semblait pas comprendre le sens du mot "paralysé", je lui précise : "Il ne bouge pas, il est immobile même si je voulais m'en servir. En somme, il est mort". Sur le moment, ma réponse semble la satisfaire, elle me remercie et s'en va. Quelques jours après, elle me ré aborde dans la rue et me demande : "Est-ce que je peux la voir ? ". Je lui explique que, mon problème, c'est justement de ne pas pouvoir bouger le bras moi-même, mais que si elle veut le faire pour moi, je suis d'accord pour qu'elle me sorte la main droite de ma poche. Elle me prend alors délicatement le poignet droit et extrait la main. Quoique paralysée depuis longtemps, ma main a une apparence relativement normale, juste un peu potelée car la graisse a remplacé les muscles disparus. Elle me touche la main et a alors une remarque étonnante que je n'oublierai jamais : "Mais elle est chaude ! ". En effet, lui avoir dit que le bras était "mort", associait à la paralysie tout ce qui est lié à ce mot, dont le froid. Elle m'a remit la main dans la poche et on n'en a plus jamais reparlé. De ce fait, tous les gamins du quartier savent quel genre de problème j'ai. En particulier, ils savent que je ne dois pas rester allongé par terre, et donc qu'en cas de chute, il faut appeler un adulte pour me relever. La communication, c'est indispensable.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


129390
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

+++++ la clinique promo de belgique (genk) +++++ mise a jour

image

Bonsoir les filles, Comme promis voici mon récit plus détaillée meme si je ne pense pas apporter des infos bien plus intéressante mais on sait jamais… Pour rappel je me suis fait opérée avec une copine ne meme temps, je partais d'un tout...Lire la suite

Seule... - solitude

image

Bonjour, ce n'est pas ma première inscription sur ce site, je m'étais déjà inscrite avant mais comme je ne venais plus j'ai désactivé mon compte mais là je reviens parce que j'ai besoin de parler de ce qui ne va pas chez moi… Pour commencer,...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages